Décroissance aéronautique : ne pas céder aux sirènes de l’éco-kérosène

par Laurent Castaignède

Alors que la plupart des avions restent cloués au sol, l’exigence de contreparties environnementales aux aides de l’Etat vers le secteur aérien se fait de plus en plus forte. Mais les solutions technologiques comme l’agro-kérosène et l’hydrogène ne sont que des moyens de poursuivre une fuite en avant intenable, selon Laurent Castaignède, ingénieur de l’École centrale Paris, fondateur du bureau d’études BCO2 Ingénierie et auteur de Airvore ou la face obscure des transports, chronique d’une pollution annoncée.

La suite sur : http://www.socialter.fr/fr/module/99999672/923/dcroissance_aronautique__ne_pas_cder_aux_sirnes_de_lco_krosne

Agro-kérosène ! Non, nécro-kérosène.

Étiquettes : , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s