La sauvagerie comme politique de l’État vis-à-vis des enfants de l’Autre.

par Coordination nationale de l’UJFP

De nombreuses associations viennent de lancer un appel pressant pour que soient pris en charge plus d’une centaine de jeunes mineurs isolés qui campent actuellement aux abords de la place de la République à Paris.

Celles-ci dénoncent – à juste titre – les carences de l’État, celles des nombreuses structures théoriquement responsables de la protection des mineurs isolés quelles que soient leurs origines ou la couleur de leur peau.

Sauvagerie institutionnelle en réalité vis à vis de l’enfant de l’Autre qui a une longue histoire en France, depuis la livraison aux nazis des enfants juifs étrangers en juillet 1942…

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article7990

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :