L’avocat des puissants

par Pierre Tevanian

À l’occasion du « remaniement de la honte », et plus précisément de la nomination au ministère de la Justice d’un gueulard masculiniste ayant défendu d’abjectes crapules comme Georges Tron, Patrick Balkany, Patrick Cahuzac, Alexandre Djouhri ou Bernard Tapie, et à la tête de la police celle d’un homme deux fois mis en cause pour viol (qui conteste la qualification mais reconnait les faits de chantage sexuel), on voit revenir un discours classique et bien rodé défendant le principe fondamental de la présomption d’innocence pour le second, et pour le premier l’incriticabilité des choix professionnels des avocats, en vertu d’un droit à défendre n’importe qui, découlant lui-même du droit inaliénable de tout justiciable à être défendu. Un discours fallacieux – et à vrai dire insupportable.

La suite sur : https://lmsi.net/L-avocat-des-puissants

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “L’avocat des puissants”

  1. L’avocat des puissants – La vérité est ailleurs Says:

    […] L’avocat des puissants […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :