L’histoire, un récit sans les femmes

Une analyse de Sylvie Boulvain

Présentes depuis toujours dans la trame de l’histoire, les femmes ont été longtemps oubliées dans son récit, qui depuis l’Antiquité est principalement écrit par des historiens masculins. De plus, en se professionnalisant à partir du xixe siècle, la discipline historique se construit comme une science réservée aux hommes avec des espaces professionnels exclusivement masculins, comme les universités, les séminaires, les dépôts d’archives ou les bibliothèques, et ce, pratiquement jusqu’au milieu du xxe.

La suite sur : http://www.barricade.be/publications/analyses-etudes/histoire-un-recit-sans-femmes

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “L’histoire, un récit sans les femmes”

  1. Zap Pow Says:

    https://invisibilisees.tumblr.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :