La fin d’un tabou.

par Financité

Ça y est, une banque a osé. Si on avait dû parier, on n’aurait peut-être pas misé sur Triodos pour être la première à appliquer un taux d’intérêt de 0% sur ses comptes épargne. Mais à coup sûr, cette annonce ouvrira la voie pour d’autres institutions.

« La faiblesse persistante des taux d’intérêt et la forte augmentation des coûts dans le secteur sont à la base de la décision », justifie Triodos. Dès décembre, les client·e·s se verront donc clôturer leur compte d’épargne réglementé. Ils·elles ont le choix : migrer vers une autre banque ou passer sur le compte d’épargne non réglementé que va ouvrir Triodos. Qu’est-ce que ça change ? C’est très simple : un compte d’épargne réglementé permet d’être exonéré de précompte mobilier sur les 990 premiers euros d’intérêt. Au-delà, la banque retient un précompte de 15%. Mais soyons honnête, il faut déjà posséder une sacrée épargne sur un compte réglementé avant de dépasser les 990 euros d’intérêt, surtout lorsque la majorité des banques appliquent un taux de 0,11%.

Pour être un compte réglementé, il faut appliquer un taux de base et une prime de fidélité. Un minimum légal est également imposé. Si la loi interdisait déjà les taux négatifs, des dispositions avaient été prises il y a quelques années par le gouvernement voyant les taux chuter drastiquement pour qu’un minimum soit appliqué : 0,01% de prime de base et 0,1% de prime de fidélité.

Jusqu’ici, celles qui proposaient des comptes non réglementés étaient plutôt des banques étrangères qui souhaitent se passer du principe du taux de base assorti d’une prime de fidélité. Elles ne pouvaient pas appliquer l’exonération de précompte mobilier, mais offraient en échange des taux d’intérêt un peu plus élevés.

Chez Triodos, c’est pour éviter de payer le moindre centime d’intérêt que la banque a fait une croix sur son offre actuelle. Exit le compte d’épargne réglementé chez Triodos. Bonjour le compte non réglementé sur lequel la banque applique grosso modo les modalités qu’elle décide.
 

Le début d’une longue série ?

« Le modèle bancaire durable et éthique de la Banque Triodos repose sur l’équilibre entre l’impact sociétal, le risque et le rendement. Nous modifions notre offre en matière d’épargne afin de préserver cet équilibre », explique Thomas Van Craen, directeur de la Banque Triodos Belgique. Faible excuse selon Test-Achats : « En 2019, les revenus de la banque se sont établis à 292 millions d’euros (+ 28,9 millions par rapport à 2018) et le bénéfice a progressé à 38,8 millions d’euros (+ 4,1 millions par rapport à 2018). Cette évolution va à contre-courant des affirmations de Triodos selon lesquelles ses revenus sont sous pression. »
 
Il y aurait chez Triodos 72.000 épargnant·e·s privé·e·s qui seront impacté·e·s par le changement. Et à en croire la banque, ils·elles auraient même plutôt bien pris la nouvelle. Peut-être que placer son épargne sur un compte durable vaut bien en rendement nul (voire négatif si l’on prend en compte l’inflation et les frais de gestion). Peut-être les client·e·s sont-ils̭·elles résigné·e·s. Ou peut-être n’existe-t-il simplement pas d’autre alternative et que Triodos ouvre la voie aux autres banques qui ne tarderont pas à faire pareil.

Et : https://www.wikifin.be/fr/thematiques/epargner-et-investir/compte-depargne/un-compte-reglemente-ou-non-reglemente

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :