Nous avons fini par oublier ce que le temps pouvait nous offrir de mieux

Une opinion de Baudouin De Rycke, ex-enseignant et auteur.

Comme la plupart d’entre nous, je contemple aujourd’hui avec effroi les ravages du temps sur notre pauvre monde depuis un demi siècle : coronavirus, dérèglement climatique, augmentation significative de la violence, consommation exponentielle des psychotropes… : la nuit n’en finit plus, dirait Petula Clark.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/avec-le-temps-qui-passe-nous-avons-fini-par-oublier-ce-qu-il-pouvait-nous-offrir-de-mieux-5f9ad3bc7b50a6525ba673f3

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :