La privatisation nuit gravement à la santé

Par Philippe Lamberts, député européen Écolo, Magali Plovie, députée bruxelloise Écolo, Laurence Hennuy, députée fédérale Écolo.

Soumettre le secteur de la santé aux lois du marché peut s’avérer mortel. C’est en substance ce que pointe le dernier rapport de l’ONG Corporate Europe Observatory : la marchandisation et la privatisation croissantes dans le domaine des soins de santé et des maisons de repos ont affecté la capacité de nombreux États membres de l’Union européenne à faire face à la pandémie. En cause, outre les choix politiques nationaux, les pressions exercées par les politiques européennes et l’influence des lobbies du secteur. Et si le modèle belge résiste relativement bien, les menaces qui le guettent n’en sont pas moins inquiétantes. L’occasion pour nous de rappeler que la santé ne peut être traitée comme une marchandise, et ses travailleuses et travailleurs non plus.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/la-privatisation-nuit-gravement-a-la-sante-602bd5c87b50a62acff649e8

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :