La réforme du code pénal risque de faciliter le proxénétisme

Une carte blanche deCharles-Eric Clesse, Anne-Sophie Charle, Sophie Jekeler, administrateurs, et Sandrine Cnapelinckx, directrice de la Fondation Samilia.

Le projet du nouveau Code pénal veut assimiler la prostitution à une mission d’intérêt public voire affilier les proxénètes à la FEB. Réduira-t’on à néant 30 ans de lutte contre la traite des êtres humains?

La réforme des incriminations du code pénal en matière « sexuelle », menée tambour battant et dans la plus grande discrétion par le Ministre de la Justice, est sur le point d’être avalisée par le gouvernement De Croo.

Le texte de cette réforme soulève des questions inquiétantes en termes de lutte contre la traite des êtres humains et de protection des mineurs.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/reformer-le-code-penal-pour-faciliter-le-proxenetisme-60d329899978e26ce1ab746b

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :