Dans quel état seront les milliers d’enfants qui subissent aujourd’hui les effets délétères des écrans?

Une carte blanche de Nadia Echadi. Enseignante, fondatrice d’Ergonomic Pédaconcept et de l’ASBL Maxi-Liens, et un collectif de 465 signataires (1).

Même s’asseoir pour écouter une histoire semble procurer peu de plaisir à un nombre croissant d’enfants. Les écrans ont un effet délétère sur leur développement. En renforçant son dispositif d’enseignement du « français langue d’apprentissage », l’école pourrait aider les élèves. Il s’agit d’une priorité absolue.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/les-ecrans-ce-fleau-contre-lequel-l-ecole-pourrait-lutter-60dca79b7b50a6318dfed22c

« Les enveloppes sont fermées et les budgets manquent. »

Pas pour tout le monde : Le pourcentage de la Belgique dans le budget total de l’Otan est passé de 1,95 % à 2,10 %, a-t-on appris jeudi de sources diplomatique et gouvernementale. Sur la période 2021-2024, cela représente 3,5 millions d’euros en plus pour le pays chaque année. https://www.lesoir.be/263507/article/2019-11-28/la-part-de-la-belgique-dans-le-budget-de-lotan-revue-la-hausse-de-35-millions

De l’argent qui serait bien mieux utilisé pour l’enseignement !

« La fabrique du crétin digital » – Michel Desmurget

La consommation du numérique sous toutes ses formes – smartphones, tablettes, télévision, etc. – par les nouvelles générations est astronomique. Dès 2 ans, les enfants des pays occidentaux cumulent chaque jour presque 3 heures d’écran. Entre 8 et 12 ans, ils passent à près de 4 h 45. Entre 13 et 18 ans, ils frôlent les 6 h 45. En cumuls annuels, ces usages représentent autour de 1 000 heures pour un élève de maternelle (soit davantage que le volume horaire d’une année scolaire), 1 700 heures pour un écolier de cours moyen (2 années scolaires) et 2 400 heures pour un lycéen du secondaire (2,5 années scolaires).
Contrairement à certaines idées reçues, cette profusion d’écrans est loin d’améliorer les aptitudes de nos enfants. Bien au contraire, elle a de lourdes conséquences : sur la santé (obésité, développement cardio-vasculaire, espérance de vie réduite…), sur le comportement (agressivité, dépression, conduites à risques…) et sur les capacités intellectuelles (langage, concentration, mémorisation…). Autant d’atteintes qui affectent fortement la réussite scolaire des jeunes.
 » Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle « , estime Michel Desmurget.
Ce livre, première synthèse des études scientifiques internationales sur les effets réels des écrans, est celui d’un homme en colère. La conclusion est sans appel : attention écrans, poisons lents !

https://www.babelio.com/livres/Desmurget-La-fabrique-du-cretin-digital/1167636

Étiquettes : , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :