« On ne dort pas, ni nous ici, ni eux là-bas »: après la fuite de Kaboul, la vie en suspens des réfugiés afghans

Par Maïa Courtois, Valentina Camu,

Près de 3000 Afghans, fuyant Kaboul livrée aux talibans, ont été évacués vers la France, selon les autorités. Trois mois plus tard, leurs témoignages donnent à voir un autre récit, intime et critique, de l’accueil qui leur est réservé.

La suite sur : https://basta.media/migrants-exiles-Afghans-accueil-en-France-droit-d-asile-OFPRA-Kaboul-Talibans

Et aussi : https://basta.media/Ces-simples-citoyens-qui-sauvent-l-honneur-d-une-Republique-en-faillite-morale

Et encore : http://www.regards.fr/actu/article/tentes-lacerees-par-la-police-darmanin-et-dupont-moretti-mentent-oklm

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “« On ne dort pas, ni nous ici, ni eux là-bas »: après la fuite de Kaboul, la vie en suspens des réfugiés afghans”

  1. Zap Pow Says:

    Il y a deux fois le même lien dans l’article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :