Laure Adler – La voyageuse de nuit

Par le Gand des Vieux en Colère

« L’âge est un sentiment et non une réalité », remarque Laure Adler, 70 ans, essayiste, femme de télévision et de radio. Mais lorsqu’elle s’observe dans son miroir, elle ne se « reconnait » pas : son visage a vieilli. « On ne sait toujours pas à quel âge commence la vieillesse et on ne le saura probablement jamais », ajoute-t-elle. Elle décide de s’intéresser à ce sujet, alors qu’autour d’elle, on tente de l’en dissuader : la vieillesse ? « Personne ne veut en entendre parler ». Plus qu’une enquête, ce sera un « voyage » : elle part à la rencontre des vieilles et des vieux, des tristes et des réjouis, des gens sans histoire et des célébrités tel son ami Edgar Morin, elle relit Simone de Beauvoir ainsi que Proust, Montaigne, Marguerite Duras, …

La suite sur : https://gangdesvieuxencolere.be/2021/12/laure-adler-membre-dhonneur-du-gang/

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :