Contre le gaspillage vestimentaire

Par Aurélia Jane Lee

L’impact environnemental, économique et social de la fast fashion n’est plus à démontrer. La seconde main semble la meilleure alternative, à l’heure actuelle, face au double enjeu de la disparition progressive de textiles de qualité et de la délocalisation de l’économie. Mais elle ne suffit pas : il est temps de repenser les modes de production.

La suite sur : https://enmarche.be/societe/consommation-1/contrer-le-gaspillage-vestimentaire.htm

« Mais ce que beaucoup ignorent, c’est que les retours sont généralement détruits plutôt que réinsérés sur le marché, parce que cela coûte moins cher au producteur.« 

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :