Violences policières : paroles des jeunes et des mères

Par Camille Wernaers

28 octobre 2021, c’est la stupeur dans la commune de Saint-Gilles (Bruxelles). Suite à une sixième interpellation citoyenne du Collectif des Madrés au conseil communal concernant l’évaluation du projet-pilote de police de proximité Uneus, le bourgmestre Charles Picqué annonce que cette brigade – controversée – a été dissoute. « Cela s’est fait presque en cachette, sans aucune information officielle préalable », s’insurge Claudine Van O, membre de ce collectif qui rassemble une vingtaine de femmes – et quelques hommes – de tous horizons et de tout âge contre les violences policières que subissent les jeunes.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/violences-policieres-paroles-des-jeunes-et-des-meres/

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :