« La Mesure des choses »: Patric Jean filme la Méditerranée pour exposer les travers d’une modernité toxique

Par Hubert Heyrendt

« Du fond du labyrinthe, Dédale disait à Icare… » De sa belle voix chaude, Jacques Gamblin rythme le nouveau documentaire de Patric Jean. Philologue de formation, écrivain, essayiste, ce Montois basé à Paris mène en parallèle une belle carrière de documentariste. Découvert avec Les Enfants du Borinage, lettre à Henri Storck en 1999, il avait agacé Éric Zemmour 10 ans plus tard, en reprenant l’un de ses propos misogynes dans La Domination masculine

La suite sur : https://www.lalibre.be/culture/cinema/2022/01/05/la-mesure-des-choses-patric-jean-filme-la-mediterranee-pour-exposer-les-travers-dune-modernite-toxique-5UPGUKSOPRA2JE4N2VCXBYQR54/

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :