Comment la pastèque est devenue un symbole de la résistance palestinienne

Par Alexandra Chaves

Alors qu’on ne peut vérifier les origines de cette histoire, ce fruit a pris une nouvelle signification sur les réseaux sociaux.

Œuvre de Khaled Hourani « Les Couleurs du Drapeau Palestinien » présentée au Centre des Arts Contemporains de Glasgow en 2014. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Rouge, noir blanc et vert – les couleurs du drapeau palestinien… et des pastèques. Après la guerre arabo-israélienne de 1967, Israël a interdit la présentation du drapeau palestinien et de ses couleurs à Gaza et en Cisjordanie, et on dit que l’armée israélienne a arrêté ou harcelé quiconque a essayé de les présenter. En forme de protestation, se poursuit l’histoire, les militants portaient à la place des tranches de pastèque.

La suite sur : https://agencemediapalestine.fr/blog/2022/06/17/comment-la-pasteque-est-devenue-un-symbole-de-la-resistance-palestinienne/

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :