Hommes, femmes et enfants qui ne voulaient que vivre

Par Pierre Tevanian

26 juin : nous apprenons avec effroi la décision prise 5 jours plus tôt par la Cour suprême de Turquie : condamnation à prison à perpétuité pour Pinar Selek, écrivaine, sociologue, féministe, militante, au péril de sa vie et donc au risque de l’exil, pour les droits des kurdes, des arméniens, et de toutes les minorités. Comme le rappelle Pascal Maillard, Pinar Selek prenait il y a quelques semaines la défense de huit intellectuel.les condamné.es par le pouvoir turc et devenu.es des « otages de la résistance de Gezi ». Pinar Selek, aujourd’hui réfugiée en France, écrivait ceci : « La spécificité du régime répressif turc découle de la définition constitutionnelle de la citoyenneté républicaine : le monisme y prévaut dans tous les domaines. Quiconque s’écarte des normes établies par le pouvoir politique est immédiatement perçu comme dangereux, destructeur, voire ennemi. » Elle poursuivait ainsi : « Et c’est précisément la résistance à ce monisme qui depuis longtemps fertilise les alliances entre les différents mouvements féministe, LGBT, antimilitariste, écologiste, libertaire, de gauche, kurde, arménien ». C’est précisément à la cause arménienne et, plus précisément, au chemin que Pinar Selek a parcouru pour véritablement la comprendre, à l’encontre du déni profond qui persiste au sein de la gauche turque, qu’est consacré un magnifique livre intitulé Parce qu’ils sont arméniens, auquel nous avions consacré un texte à s sortie. Nous le republions aujourd’hui, en soutien à Pinar Selek – et à tou·te·s les démocrates de Turquie, de plus en plus violemment persécuté·e·s.

La suite sur : https://lmsi.net/Hommes-femmes-et-enfants-qui-ne-voulaient-que-vivre

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :