La réforme des pensions de juillet 2022

Par Le Gang des Vieux en Colère

Un accord partiel sur les pensions a été conclu le 19 juillet 2022 au sein du gouvernement de la Vivaldi dirigé par Alexander De Croo.

Restrictions à l’accès à la pension minimale

L’accord porte principalement sur les conditions d’accès à la pension minimale légale à partir de 2024.

L’annonce a été faite que – tenant compte de la perte du pouvoir d’achat depuis 2019 – la pension minimale pour une personne isolée sera égale à partir de 2024 à 1.630 euros nets par mois pour une carrière s’étendant sur une période de 45 années de travail effectif. Une personne ayant, par exemple, une carrière effective de 30 années aura une pension de 1.630 x 30/45 = 1.087 euros nets par mois.

Cependant, « les futurs pensionnés doivent avoir travaillé au minimum 20 ans pour avoir droit à une pension minimum »[1].

Et surtout, les conditions d’accès pour obtenir un tel montant seront sensiblement plus restrictives qu’aujourd’hui.

La suite sur : https://gangdesvieuxencolere.be/2022/07/la-reforme-des-pensions-de-juillet-2022/

« Le financement est parfaitement possible, si la volonté politique est au rendez-vous ! (Jean Michaux)

 La volonté politique, c’est comme le « monstre » du Loch Ness, s’il n’apparaît pas de temps en temps, on n’y croit pas !

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :