Archive for the ‘Afrique’ Category

« Macron et le ventre des femmes africaines, une idéologie misogyne et paternaliste »

juillet 17, 2017

par Rosa Moussaoui

Désigner la fécondité des femmes africaines comme une entrave au développement du continent, c’est leur faire porter la responsabilité de la misère et du sous-développement, pour absoudre l’Occident, estime la politologue Françoise Vergès*.

La suite sur : http://www.humanite.fr/macron-et-le-ventre-des-femmes-africaines-une-ideologie-misogyne-et-paternaliste-638920

Qui est responsable du sous-développement de l’Afrique : les femmes africaines ou le G20 ?

juillet 15, 2017

par Anouk Renaud , Nicolas Sersiron

Emmanuel Macron a déclaré lors du G20 qu’une partie des problèmes de l’Afrique provenait du taux de fécondité de certains pays. Mais c’est renverser l’ordre des causes, comme l’expliquent Nicolas Sersiron et Anouk Renaud.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Qui-est-responsable-du-sous

Lumumba, notre déshonneur

juillet 11, 2017

par Henri Goldman

l est né le 2 juillet 1925. Hier, c’était son anniversaire. Il aurait pu mourir dans son lit, comme Nelson Mandela qui passe désormais pour un saint aux yeux du monde, Belgique compris. Mais non : la Belgique officielle, avec son gouvernement et sa monarchie, a armé le bras de ceux qui l’ont assassiné le 17 janvier 1961.

La suite sur : http://www.revuepolitique.be/lumumba-notre-deshonneur/

France 2, Yann Arthus Bertrand et Ali Baddou font disparaître le Sahara occidental

juin 29, 2017

par ACAT

Le 22 juin, France 2 a diffusé le documentaire « le Maroc vu du ciel », réalisé par Yann Arthus Bertrand et commenté par Ali Baddou. Ce commentaire présente le Sahara occidental comme une province marocaine, alors qu’il est reconnu par l’ONU comme un territoire non-autonome, occupé par le Maroc, constituant ainsi la dernière colonie d’Afrique. L’ACAT demande la publication d’un rectificatif par France 2.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34994

« Le ministre des poubelles » : Emmanuel Botalatala, grand maître congolais du récup’art

juin 7, 2017

par Karin Tshidimba

« Je n’ai pas choisi l’art, c’est l’art qui habite en moi. » L’histoire d’Emmanuel Botalatala est celle d’un passionné. Chaque jour que Dieu fait, il s’installe dans sa parcelle, à même le sol et coupe, assemble, peint, colle. Il crée des tableaux didactiques qui dénoncent ou interrogent : processus électoral en panne, violences faites aux femmes, trafic d’armes, exactions. Emmanuel Botalatala conçoit l’art comme une interpellation afin de promouvoir la paix, la bonne gouvernance, la justice.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/cinema/le-ministre-des-poubelles-emmanuel-botalatala-grand-maitre-congolais-du-recup-art-59369a97cd7002254343311a

Comment, au nom du climat, la France cherche à imposer ses intérêts et ses entreprises à l’Afrique

mai 31, 2017

par Olivier Petitjean

L’Initiative africaine pour les énergies renouvelables, lancée lors de la COP21, devait être un projet exemplaire porté par les Africains pour les Africains, permettant d’assurer l’accès de tous à l’électricité sur le continent tout en préservant le climat. Mais la Commission européenne et la France cherchent aujourd’hui à s’approprier l’Initiative pour lui faire financer des projets énergétiques douteux, qui répondent davantage aux intérêts de leurs entreprises qu’aux besoins des populations. Responsables africains et société civile dénoncent un passage en force.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Comment-au-nom-du-climat-la-France

De la famine en Afrique aux gros stocks céréaliers dans le monde

mai 1, 2017

par Gérard Le Puill

L’appel lancé le 25 avril à Genève par le secrétaire général de l’ONU pour trouver des fonds afin de venir en aide aux millions de personnes victimes de la famine en Afrique n’a guère trouvé d’écho cette semaine dans les médias français. Alors que des millions de tonnes de céréales dorment dans les silos, seuls 15% des fonds attendus par l’ONU depuis son appel de février dernier ont été collectés pour venir en aide à 30 millions d’Africains dont la vie est mise en danger par le manque de nourriture.

La suite sur : http://www.humanite.fr/de-la-famine-en-afrique-aux-gros-stocks-cerealiers-dans-le-monde-635453

Qui s’en soucie ?

mars 20, 2017

http://www.lalibre.be/actu/international/somalie-la-secheresse-et-la-famine-frappent-a-nouveau-58cfa7decd70a15c9a420e90

http://www.levif.be/actualite/international/les-villageois-affames-fuient-la-saison-de-la-mort-en-somalie/article-longread-631499.html

http://www.lesoir.be/1464344/article/economie/2017-03-20/bill-gates-est-toujours-l-homme-plus-riche-du-monde

http://positivr.fr/bebe-bras-depute-appelle-leurope-a-ouvrir-yeux-famine-afrique/

Sahara occidental : la dernière colonie d’Afrique

février 8, 2017

Le Sahara occidental est considéré par l’ONU comme un territoire non autonome, occupé par le Maroc illégalement depuis plus de 40 ans. Loin de jouir de son droit à l’autodétermination, le peuple sahraoui subit quotidiennement des violations graves de ses libertés fondamentales et du droit international humanitaire.

La suite sur : http://www.acatfrance.fr/actualite/la-derniere-colonie-d-afrique?utm_source=abonn%C3%A9s+newsletter+ACAT-France&utm_campaign=ce66c49032-EMAIL_CAMPAIGN_2017_01_30&utm_medium=email&utm_term=0_1959ec8e84-ce66c49032-315210685

Entretien avec Yash Tandon : Entre zones rurales et sommets internationaux

janvier 15, 2017

par Raf Custers – Yash Tandon

Oxford, lieu sacré de la Science ? Plus aujourd’hui, nous dira Yash Tandon. Lui qui a travaillé un quart de siècle en milieu rural au Zimbabwe ressent l’atmosphère académique de cette ville anglaise comme opprimante. En sortant de la gare, le visiteur est immédiatement confronté à un temple de la pensée unique, une business school à la façade austère. Tandon, né en Ouganda, a dû s’exiler à plusieurs reprises. Riche de ces expériences, il est aujourd’hui incontestablement un des meilleurs analystes de l’instrumentalisation du commerce en Afrique par les occidentaux. C’est le sujet de Trade is War, publié en 2014 et traduit en Français sous le titre Le commerce, c’est la guerre [1]. Nous l’avons rencontré chez lui pour un entretien sur l’offensive que l’Union européenne (UE) mène contre le continent africain, mais aussi sur la position de l’intellectuel dans la société.

La suite sur : http://www.investigaction.net/entretien-avec-yash-tandon-entre-zones-rurales-et-sommets-internationaux/