Archive for the ‘agriculture’ Category

La permaculture pointe le bout de son nez dans l’enseignement supérieur belge

juin 15, 2017

Est-ce une petite révolution à laquelle on assiste ? En tous cas, ça donne la frite ! Ce semestre, les étudiant.e.s en agronomie de la Haute école de la Province de Liège (HELP) ont pu bénéficier d’une formation certifiante en permaculture, aussi fréquemment appelée Permaculture Design Course (PDC). Si ce cours, qui se déroule classiquement sur 72 heures, était optionnel, il n’en reste pas moins que son intégration officielle auprès des formations témoigne d’un changement de perspective. Les modes de production alternatifs se font une place au sein de l’enseignement supérieur belge et les étudiant.e.s se voient offrir la chance de sortir des chemins tout tracés.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/la-permaculture-pointe-le-bout-de-son-nez-dans-lenseignement-superieur/

A marche forcée, le paysan peut crever

juin 10, 2017

par Guy Chapouillie

Richard Ferrand, le pilier d’En marche, tremble et je ris jaune. Ma mère me l’avait dit « il est absurde de vouloir réunir la gauche et la droite, c’est une escroquerie où vont s’empiffrer les opportunistes de gauche et de droite « . Ainsi parle le bon sens populaire qui ne voit dans ce mouvement que la naissance du parti des opportunistes prêts à tout.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/a-marche-forcee-le-paysan-peut-crever.html

Ces normes pensées pour l’élevage industriel et qui détruisent le monde paysan

mai 19, 2017

par Sophie Chapelle

C’est une bataille peu médiatisée qui se déroule dans les campagnes. Face au risque d’un nouvel épisode de grippe aviaire, l’administration a sorti l’artillerie lourde à travers des mesures de biosécurité s’appliquant, de la même manière et quelle que soit leur taille, à tous les élevages de volailles. Plutôt que de questionner la densité des élevages, ou le rôle du transport d’animaux vivants dans la diffusion du virus, les élevages en plein air sont les plus affectés. Du Vaucluse au Calvados, en passant par la Drôme, des éleveurs, vétérinaires et consommateurs se mobilisent pour défendre l’élevage fermier face au modèle industriel.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Ces-normes-pensees-pour-l-elevage-industriel-et-qui-detruisent-le-monde-paysan

Ces ultimes terres agricoles qui résistent encore à la bétonisation du « grand Paris »

mai 13, 2017

par Ian Dalipagic, Jérôme Fourcade, Samy Archimède

Ils cultivent du blé, du colza, du thym, vivent au rythme des saisons, se plient aux caprices de la nature. Mais leur horizon, c’est les avions, l’autoroute et Leroy-Merlin. Au nord-est de Paris, 700 hectares ont miraculeusement échappé à un demi-siècle de bétonisation. Dernier projet en date : EuropaCity. Ce gigantesque centre commercial et de loisirs signera-t-il la fin du grenier à blé parisien ? Le Collectif pour le Triangle de Gonesse refuse de s’y résoudre et organise le 21 mai un grand rassemblement à l’endroit où les travaux sont censés débuter dans quelques mois.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Ces-ultimes-terres-agricoles-qui-resistent-encore-a-la-betonisation-du-grand

Et dieu créa Syngenta

avril 29, 2017

La chronique de Gérard Manréson
docteur es cynisme à HECC, la Haute école du Café du commerce

Le 10e Forum pour le futur de l’agriculture, le FFA, était jouissif cette année. Cette rencontre annuelle de l’agro-industrie se déroulait le 28 mars dernier à Bruxelles. C’est notre Davos agricole. Et il a tenu ses promesses : il y avait Kofi, le sénile de l’ONU, le WWF, bien sûr, toujours prêts à nous cirer nos mocassins à glands, et même le Pape !
Oui, oui, le dernier Pape, François, le père de l’encyclique Laudato si’ qui critique le capitalisme et la course insensée au progrès et à la technologie. Il était venu dire tout le bien qu’il pensait de Syngenta, le géant suisse de la chimie et de l’agro-alimentaire, par ailleurs organisateur du FFA.

La suite sur : http://www.imagine-magazine.com/lire/spip.php?article2322

Seeds of Freedom – NO MONSANTO

avril 13, 2017

17 avril : journée mondiale des luttes paysannes

avril 9, 2017

Comme chaque année, le 17 avril célèbre le triste anniversaire de l’assassinat de 19 paysannes et paysans du mouvement des Sans Terre au Brésil. Cette date a été proclamée journée internationale des luttes paysannes par La Via Campesina, le plus grand mouvement paysan international. Cette année encore les mouvements paysans et leurs alliés se rassembleront, plus déterminés que jamais, pour revendiquer leurs droits et promouvoir l’agriculture paysanne et l’agroécologie comme alternative au modèle agroindustriel destructeur. En Belgique, le Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (RéSAP) organisera des chantiers participatifs dans des fermes menacées et réclamera une meilleure gestion des terres agricoles pour mettre fin à la concentration et la disparition des terres agricoles et faciliter leur accès aux paysans.

La suite sur : https://amisdelaterre.be/spip.php?article5780

Paysans et paysannes : une protection spécifique est nécessaire ! https://amisdelaterre.be/spip.php?article5797

La guerre des graines

avril 5, 2017

Deux experts de l’ONU réclament l’abolition de l’agriculture industrielle !

mars 17, 2017

par Axel Leclercq

Non seulement les pesticides sont dangereux mais, en plus, ils sont inutiles ! Telle est la conclusion formelle d’un rapport qui devrait faire grand bruit… puisqu’il a été rédigé par des experts de l’ONU !

La suite sur : http://positivr.fr/pesticides-inutiles-rapport-onu/

Asphyxiés par leurs créanciers, trois agriculteurs se suicident chaque semaine

mars 7, 2017

par Nolwenn Weiler

Le Salon de l’agriculture vient de s’achever. Ses organisateurs ont souhaité le placer sous le signe de la « passion » et des « ambitions ». Des thématiques « inspirées de l’actualité » qui permettent d’aborder « toutes les composantes du secteur : formation, savoir-faire, métiers, innovations… », a déclaré Jean-Luc Poulain, président du Salon. Exit le marasme financier dans lequel nombre de paysans continuent de se débattre, notamment dans l’élevage laitier, particulièrement dans l’ouest de la France. « L’image que ce salon renvoie n’a pas grand chose à voir avec la réalité, soupire Yannick, qui se sépare peu à peu de ses animaux pour s’orienter vers la production de céréales. Les agriculteurs qui ont les moyens d’aller au salon ne sont pas très nombreux. »

La suite sur : http://www.bastamag.net/Asphyxies-par-leurs-creanciers-trois-agriculteurs-se-suicident-chaque-semaine