Archive for the ‘agriculture’ Category

Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste

février 22, 2020

par Marie Astier, Isabelle Rimbert

Le ministère de l’Intérieur a créé Demeter, une cellule de renseignement vouée aux « atteintes au monde agricole ». Ce dispositif policier et judiciaire risque de servir à surveiller militants animalistes et écologistes opposés à l’agriculture industrielle.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/demeter-la-cellule-de-la-gendarmerie-qui-surveille-les-opposants-a-l-agriculture-productiviste.html

dans le Tarn, on se rappelle que la gendarmerie était de mèche avec la FNSEA et l’ont – entre autres – laissée menacer des élus écologistes. »

 » Et puis ça ne va que dans un sens : regardez ce qui s’est passé à Gap (Hautes-Alpes) autour du film Marche avec les loups : la FNSEA a bloqué le cinéma, menacé le réalisateur. Eux, ils font ça et ne sont pas inquiétés, c’est grave : alors que c’est juste un documentaire. »

Le fait est que la tension semble monter ces derniers temps : la FDSEA et les JA de Haute-Garonne ont lancé œufs, poubelles, paille et insultes, devant les locaux toulousains de France nature environnement Midi-Pyrénées le 13 février au soir ; le lendemain, c’était dans les Côtes-d’Armor que la FDSEA tentait d’empêcher une conférence sur les effets écologiques de la méthanisation à grande échelle. » Jean-Baptiste Lozier, de la Confédération paysanne de l’Eure.

Ces images, et tant d’autres, que l’agriculture productiviste ne veut pas qu’on voie

SDHI, ces pesticides épandus massivement qui s’attaquent à tous les êtres vivants

février 21, 2020

par Nolwenn Weiler

Connaissez-vous les SDHI ? Ces nouveaux fongicides, censés s’attaquer seulement aux champignons qui menacent les récoltes, s’en prennent en fait à tous les êtres vivants. Un « danger immense » selon des scientifiques. Le journaliste Fabrice Nicolino leur consacre son dernier ouvrage, Le crime est presque parfait. Entretien.

La suite sur : https://www.bastamag.net/SDHI-pesticides-fongicides-Anses-Rustin-Nicolino

Le patron de Lactalis voit sa fortune doubler grâce à la libéralisation du lait et aux accords de libre-échange

février 15, 2020

par Olivier Petitjean

Optimisation fiscale au Luxembourg et en Belgique, lait contaminé, conflits avec les éleveurs, pollutions… Les scandales se succèdent depuis quelques années pour Lactalis. Sans affecter la fortune de son PDG Emmanuel Besnier, estimée à environ 12 milliards d’euros. Le groupe est nominé au prix Pinocchio « spécial agriculture ».

La suite sur : https://www.bastamag.net/Emmanuel-Besnier-patron-lactalis-fortune-liberalisation-lait-accords-libre-echange

La forêt wallonne, cette petite Amazonie discrètement amputée

février 6, 2020

« 10 000 ha de forêts ont été déboisés illégalement en Wallonie. Des dossiers sur lesquels les autorités ferment souvent les yeux. »

https://www.lalibre.be/planete/environnement/la-foret-wallonne-cette-petite-amazonie-discretement-amputee-5e3b11369978e234870ec86f

Pour avoir moins de cours d’eau pollués, faites-en disparaître une partie

janvier 31, 2020

L’usage des pesticides augmente en France mais la réglementation protégeant les points d’eau s’affaiblit. En cause un arrêté ministériel flou, une définition des cours d’eau ambiguë et des pressions du lobby agricole. Des associations environnementales ont choisi le terrain juridique pour protéger les écosystèmes aquatiques.

La suite sur : https://reporterre.net/Le-gouvernement-laisse-les-cours-d-eau-a-la-merci-des-pesticides

Il « suffit » souvent d’un peu de courage politique

janvier 27, 2020

Une commune bretonne impose l’agriculture bio et paysanne à 400 propriétaires.

par Jerôme Le Boursicot

En recourant à une procédure méconnue du Code rural, le maire de Moëlan a permis de mettre en culture des parcelles agricoles privées laissées à l’abandon. En deux ans, une trentaine d’emplois ont été créés et l’autonomie alimentaire de la commune s’est renforcée.

La suite sur : https://reporterre.net/Une-commune-bretonne-impose-l-agriculture-bio-et-paysanne-a-400-proprietaires

Prix Pinocchio

janvier 24, 2020

La 9e édition des Prix Pinocchio, qui « récompense » des multinationales aux pratiques anti-écologiques, s’ouvre ce 15 janvier. Les entreprises nominées font partie, cette année, du secteur de l’agrobusiness. Le public a jusqu’au 19 février pour désigner la pire d’entre elles.

La suite sur : http://multinationales.org/Prix-Pinocchio-les-citoyens-appeles-a-designer-la-pire-multinationale-de-l

Voter sur : https://www.prix-pinocchio.org/

La survie de Terre de liens entre les mains du gouvernement

janvier 20, 2020

par Lorène Lavocat

L’association Terre de liens, qui aide à l’installation de paysans, ne peut plus permettre une réduction fiscale à ses épargnants. Le Sénat a corrigé l’erreur, mais le ministère des Finances ne signe pas les indispensables décrets d’application. Pourtant, il y a urgence : l’installation de jeunes paysans est vitale, alors qu’un tiers des agriculteurs vont prendre leur retraite prochainement.

La suite sur : https://reporterre.net/La-survie-de-Terre-de-liens-entre-les-mains-du-gouvernement

Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie

janvier 15, 2020

par Une alliance d’écologistes, de paysans, d’associations environnementales, de médecins, etc.

Le gouvernement veut « faire taire tous ceux qui mènent des actions symboliques contre le système de l’agriculture industrielle », dénoncent de multiples défenseurs de l’agriculture paysanne et biologique, réunis dans cette tribune. Ils s’inquiètent fortement de la création de la cellule de renseignement Demeter, lancée fin octobre, soi-disant destinée à lutter contre l’« agribashing ».

La suite sur : https://reporterre.net/Le-gouvernement-cree-une-cellule-militaire-pour-surveiller-les-opposants-a-l-agro-industrie

Bon à savoir : https://reporterre.net/85-des-endives-sont-des-OGM-denonce-la-Confederation-paysanne

Cela se passe en France

janvier 14, 2020

Travailleuses détachées dans l’agriculture, elles racontent leur calvaire en France.

par Marie Astier

Les « travailleurs détachés » — qui viennent de Pologne, d’Espagne, de Roumanie… — fournissent une grande part de la main d’œuvre dans les campagnes françaises. Ce statut vulnérable et précaire permet de nombreux abus, dont sont notamment victimes les femmes, que certaines ont courageusement décidé de dénoncer.

La suite sur : https://reporterre.net/Travailleuses-detachees-dans-l-agriculture-elles-racontent-leur-calvaire-en-France