Archive for the ‘alimentation’ Category

« Le sucre est une plante » : interpellez Daddy !

octobre 22, 2020

Vous les avez peut-être déjà croisées : les publicités de la campagne « Daddy, bien sucre ! » avec le slogan « le sucre est un plante », lancée il y a quelques jours par le géant sucrier français. Vous avez été nombreux·ses, comme nous, à être choqué·es par cette campagne et à nous la signaler.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2020/le-sucre-est-une-plante-interpellez-daddy-daddypascool/

Le sucre : chronique de tueur en série

Un appel citoyen pour la sauvegarde des terres agricoles en Wallonie et à Bruxelles

octobre 11, 2020

La coopérative gembloutoise Terre-en-Vue, qui oeuvre pour faciliter l’accès aux terres pour les agriculteurs en Wallonie et à Bruxelles, a lancé ce dimanche matin un appel citoyen pour la sauvegarde des terres agricoles face à la spéculation foncière dont elles font l’objet.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/un-appel-citoyen-pour-la-sauvegarde-des-terres-agricoles-en-wallonie-et-a-bruxelles/article-news-1343337.html

https://www.terre-en-vue.be/?fbclid=IwAR2tCjRj4fziORb3HbH7ZzFtmhPmFp_QgHz3_G34W7GFOVqz1aZDEFAdzWA

12 000 morts chaque jour

septembre 23, 2020

Les effets collatéraux du Covid-19 seront-ils plus meurtriers que le virus lui-même ?
Selon le dernier rapport d’Oxfam, nous prenons le chemin de ce scénario en laissant croître l’insécurité alimentaire.
L’aide humanitaire pourrait atténuer le problème mais seulement 9% des fonds requis pour lutter contre la faim ont été mobilisés depuis le début de la crise.
Si rien n’est fait, 12 000 personnes pourraient mourir de faim chaque jour d’ici fin 2020, soit plus que les victimes du virus.

(Source : Oh, magazine trimestriel d’Oxfam n° 5)

Et dire qu’il y a suffisamment sur notre planète pour nourrir correctement tout le monde !

Distribuer de la mal-bouffe aux pauvres tout en défiscalisant : les dérives de l’aide alimentaire

septembre 8, 2020

par Sophie Chapelle

L’aide alimentaire, dont dépendent des millions de personnes en France, repose sur un vaste système de défiscalisation encourageant la surproduction. Pire, certaines grandes surfaces se débarrassent de denrées inutilisables auprès d’associations caritatives, tout en bénéficiant de réductions d’impôts.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Les-derives-de-l-aide-alimentaire-defiscalisation-hypermarches-surproduction-agro-industrie-grande-distribution

« La loi revient à autoriser à nourrir les pauvres avec ce qui était destiné à être jeté »

« Nos territoires ne sont autonomes sur rien » : comment parvenir à la souveraineté alimentaire en France

septembre 7, 2020

par Sophie Chapelle

La Covid-19 a mis en lumière les vulnérabilités de notre système alimentaire extrêmement dépendant des circuits logistiques internationaux. Beaucoup n’ont pas attendu l’épidémie pour s’atteler à relocaliser l’agriculture et à favoriser les circuits les plus courts possibles. Tour d’horizon des leviers nécessaires pour une véritable souveraineté alimentaire.

La suite sur : https://www.bastamag.net/comment-conquerir-la-souverainete-alimentaire-en-france-relocalisation-circuits-courts-agriculture-locale

Les aliments industriels ultra-transformés favoriseraient le vieillissement biologique

septembre 1, 2020

Pas chers et faciles à utiliser, les aliments industriels ultra-transformés, comme certains plats préparés, biscuits, sodas, hamburgers, favoriseraient le vieillissement biologique de ceux qui en sont de gros consommateurs, selon des chercheurs.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/les-aliments-industriels-ultra-transformes-favoriseraient-le-vieillissement-biologique-5f4dd88dd8ad586219e093dd

Qui peut encore douter du fait qu’avaler toute cette merde est nuisible pour la santé ?

Lettre ouverte à Gérald Darmanin : il faut dissoudre la cellule « Déméter » !

août 27, 2020

foodwatch s’associe à 12 associations pour demander à Gérald Darmanin, nouveau ministre de l’intérieur, la dissolution de cellule de renseignement « Déméter ». Créé en décembre 2019 en partenariat avec la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs, cette cellule de gendarmerie a officiellement le rôle de « mieux protéger nos agriculteurs » contre les infractions dans leurs exploitations (cambriolages, vols, dégradations) – des actes déjà réprimés par la loi – mais aussi contre les « actions de nature idéologique », y compris « de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole » qui relèvent pourtant de la liberté de penser et d’expression. Bref, la cellule Déméter vise à intimider quiconque voudrait dénoncer l’impact du système agricole industriel sur notre santé, notre environnement et le bien-être des animaux.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2020/lettre-ouverte-a-gerald-darmanin-il-faut-dissoudre-la-cellule-demeter/

Pas de protection pour les empoisonneurs de l’air, de l’eau, des terres, de notre alimentation, les responsables de la disparition de la biodiversité, le tout impactant gravement notre santé.

Nous raclons l’eau alors que le robinet reste ouvert. Mais qui ouvre le robinet de ces pandémies?

août 25, 2020

par Staf Henderickx

Médecin, Staf Henderickx a vu défiler comme beaucoup d’autres ce que l’on appelle les maladies de civilisation: des patients luttant contre le diabète, le surpoids, le cancer, les troubles du sommeil, la dépression, le burn-out et toutes sortes de douleurs psychosomatiques comme la migraine, l’ulcère à l’estomac ou encore les palpitations. « Un très grand nombre de ces maladies, et cela vaut aussi pour la pandémie du coronavirus, trouvent leur origine dans la façon dont nous produisons la nourriture et la consommons« , souligne Staf Henderickx qui dans son nouveau livre, « Je n’avale plus ça », donne des conseils pour mieux résister et offre une stratégie pour contrer l’agrobusiness. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/nous-raclons-leau-alors-que-le-robinet-reste-ouvert-mais-qui-ouvre-le-robinet-de-ces-pandemies/

Je n’avale plus ça. Comment résister au virus de l’agrobusiness » de Staf Henderickx

Alimentation : lâcher du lest

août 23, 2020

Au cours d’une vie, nous sommes amenés à prendre 70.000 repas en moyenne. Autant d’occasions de se prendre la tête sur le contenu de notre assiette. Au point d’en avoir parfois perdu le plaisir du goût et du partage, regrette le médecin-nutritionniste français Arnaud Cocaul. L’auteur de Lâcher du lest : manger en paix nous invite à prendre du recul sur les problèmes de poids et à envisager l’alimentation comme un enjeu de société au sens large.

La suite sur : https://enmarche.be/bien-etre/alimentation/alimentation-lacher-du-lest.htm

Manger autrement

août 15, 2020

Nous avons tous le choix d’être des consom-acteurs.