Archive for the ‘alimentation’ Category

Le Friskot : ne jetez plus, partagez

février 21, 2018

LE PROJET

Sensibiliser différents publics aux inégalités et agir localement en mettant en place une initiative de frigos partagés pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

C’est de cette envie commune de favoriser la mise en place d’alternatives citoyennes et militantes au sein de la ville de Liège et du quartier Saint-Léonard qu’est née l’idée des frigos partagés. Le projet est mis en place et soutenu par la FGTB Liège.

La suite sur : https://www.toutautrechose.be/locales/liege/friskot

Publicités

A votre santé

février 20, 2018

Pesticides : voici les fruits et légumes les plus touchés.

Générations Futures publie ces chiffres accablants pour alerter l’opinion publique et déclencher des mesures de protection.

La suite sur : https://positivr.fr/pesticides-fruits-legumes-enquete-generations-futures/

Et : https://positivr.fr/pesticides-inutiles-rapport-onu/

Chez les Étasuniens : nourriture, capitalisme et barbarie (I) et (II)

février 19, 2018

par Bernard Gensane

Aux États-Unis, l’agro-alimentaire (exploitations agricoles, usines de transformation, points de vente) est sous la coupe d’une poignée de firmes transnationales qui échappent aujourd’hui à tout contrôle démocratique, divers textes de loi autorisant les entreprises à garder secrètes les informations concernant leurs pratiques. Elles ont de beaux jours devant elles car 80 à 90% de ce qu’ingèrent les Étatsuniens sont des produits transformés. La nourriture est de plus en plus industrielle et complètement déconnectée de la nature : on trouve en effet de tout à tout moment.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/chez-les-etasuniens-nourriture-capitalisme-et-barbarie-i.html
https://www.legrandsoir.info/chez-les-etasuniens-nourriture-capitalisme-et-barbarie-ii.html

http://www.topito.com/top-pays-fast-food-monde

Un grumeau dans la soupe

février 9, 2018

C’est l’obsession de l’industrie agroalimentaire. Nous faire avaler sa soupe les yeux fermés. Pendant six ans, l’Ania (Association nationale des industries agroalimentaires), était à couteaux tirés avec le fameux code couleurs nutritionnel. Une signalétique ultra simple, apposée sur l’emballage, qui permet au premier coup d’œil de savoir si le produit est une cochonnerie pour la santé. Le 31 octobre dernier, le Nutri-Score, c’est son nom, a enfin vu le jour, mais avec un gros bémol.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36978

A retenir : https://fr.openfoodfacts.org/

Ce que font les Zuniens aux vaches

février 4, 2018

par Bernard Gensane

80 à 90% de ce que mangent les Zuniens est une nourriture reconstituée, trafiquée. Cette nourriture provient de l’industrie agro-alimentaire qui, en bonne logique capitaliste, est entre les mains de milliardaires de moins en moins nombreux. Ainsi, il y a cinquante ans, le pays comptait plusieurs milliers d’abattoirs. Il en compte aujourd’hui treize.

La suite sur : http://bernard-gensane.over-blog.com/2018/01/ce-que-font-les-zuniens-aux-vaches.html

A quand le prochain scandale alimentaire ? https://mrmondialisation.org/8-scandales-de-lindustrie-alimentaire/

A votre santé…

février 2, 2018

Biocoop a été condamné à payer 30.000 euros d’amende pour avoir exposé une réalité que personne ne peut pourtant nier. C’est le monde à l’envers !

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36917

Alimentaire, mon cher Watson, alimentaire !

janvier 26, 2018

Plaisirs simples pour panser les plaies des grosses colères et patienter en attendant les premiers signes du printemps.

La suite sur : http://www.lafeuillecharbinoise.com/?p=13262

Pas chères les belles tomates, pas chères

janvier 19, 2018

par Nicolas Sersiron

Des serres marocaines à nos étals de supermarchés, les étapes de la vie d’une tomate rendent compte à elles seules de la vision court-termiste et prédatrice du capitalisme, motivé par la rentabilité immédiate. Le temps de production, de circulation des marchandises, de travail sont toujours soumis à l’impératif de rentabilité, de vitesse et d’accélération continues. Le capitalisme et l’agriculture productiviste qu’il promeut, dénués de considération pour le temps de régénération des ressources naturelles, pour la qualité des vies humaines, ne tiennent pas compte des véritables coûts agricoles, sociaux et écologiques. Suivre l’itinéraire d’une tomate, comprendre ses implications, est une invitation à un freinage d’urgence, à une sortie radicale de cette course effrénée à l’abîme, une invitation à inscrire notre avenir dans le temps lent de la nature, aux antipodes de celui du profit. En ce sens, changer la manière de nous nourrir et de nous procurer les aliments est un levier puissant.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Pas-cheres-les-belles-tomates-pas

Lait, pizzas, médicaments, …. ces industriels qui nous empoisonnent

janvier 14, 2018

par Péricho Légasse

Lait, pizzas, pâtes à tartiner, cosmétiques, produits d’entretien, médicaments… Les industriels n’hésitent pas à nous fourguer des produits dangereux. À présent, il appartient aux politiques d’agir.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36723

Aux consommateurs aussi de prendre leur part, car, comme le disait Coluche, si nous n’achetions pas cette m…. elle ne se vendrait pas.

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/laits-pour-bebes-contamines-83-pays-concernes-par-un-vaste-rappel-5a5b8d63cd70b09cefa55b2f

Sel, sucre, matières grasses : comment les géants de la malbouffe ont entravé un étiquetage utile aux consommateurs

janvier 4, 2018

par Olivier Petitjean

La France a finalement adopté, après une bataille de lobbying aux multiples rebondissements, un système officiel d’étiquetage nutritionnel des aliments, le NutriScore. Objectif : lutter contre la malbouffe et son impact sur la santé publique, grâce à un code couleur apposé sur les aliments. Mais les géants de l’agroalimentaire comme Mars, Nestlé ou Coca-Cola ont obtenu que le système reste facultatif, et manœuvrent aujourd’hui pour imposer un système alternatif plus conforme à leurs intérêts, qu’ils ont eux-mêmes conçu.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36630