Archive for the ‘alimentation’ Category

Plus de 3 millions de bénéficiaires de l’aide alimentaire en France

novembre 23, 2022

Par Anaïs Moran

Alors que la France connaît une vague inflationniste, l’Insee a rendu publiques ses données sur les personnes ayant recours aux réseaux associatifs de distribution de nourriture. Quatre bénéficiaires sur cinq souffrent de «privations alimentaires».

La suite sur : https://www.liberation.fr/societe/plus-de-3-millions-de-beneficiaires-de-laide-alimentaire-en-france-20221122_Q75CSVKJ6RH2NDNUNRH6WKVUAM/

Pesticides et lobbies : la faim brandie pour éviter la fin ?

novembre 18, 2022

En cette fin d’année, en arrière-plan des sujets brûlants comme l’inflation, le climat ou la guerre en Ukraine, se joue une question récurrente : celle de l’usage des pesticides. Elle touche à l’alimentation, la santé, l’agriculture et l’environnement. Alors qu’il est question de légiférer ou de restreindre l’usage des pesticides, les lobbies de l’agriculture industrielle brandissent la nécessité de « nourrir le monde » et agitent le spectre de la « famine dans les pays les plus sensibles ». Nous ne sommes pas dupes. Leur objectif est clair : profiter des crises pour faire reculer le peu de contrainte existante, maintenir un statu quo qui leur est bénéfique, quitte à saborder la barque dans laquelle nous sommes tous. 

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2022/pesticides-et-lobbies-la-faim-brandie-pour-eviter-la-fin-alimentation-foodwatch/?utm_source=newsletter-pesticides-novembre-22&utm_medium=email

Pesticides : le «tour de passe-passe» pour rendre l’eau potable

novembre 16, 2022

Par Fabienne Loiseau et Clarisse Albertini

Fin septembre, l’eau potable de plusieurs millions de Français contaminée par l’ESA-métolachlore, un résidu d’herbicide, est… redevenue conforme. Un « tour de passe-passe » de l’État, dénonce une ONG.

La suite sur : https://reporterre.net/Pesticides-le-tour-de-passe-passe-pour-rendre-l-eau-potable

Rejoignez-nous pour garder les « nouveaux OGM » agricoles dans la législation sur les OGM

novembre 16, 2022

Signez la pétition avant le 20 novembre !

Les entreprises agrochimiques et semencières veulent imposer de nouveaux organismes génétiquement modifiés (OGM) sur le marché, en dehors de tout étiquetage et de tout contrôle de leur impact sur la santé et l’environnement, forçant ainsi les aliments génétiquement modifiés à se retrouver dans nos champs et nos assiettes sans que nous ne le sachions.

La suite et pour signer sur : https://www.natpro.be/campagnes/nouveaux-ogm/nouveaux-ogm-non-aux-ogm-caches-petition-2/?utm_source=Newsletter+de+Natagora&utm_campaign=8de740138d-20221116+-+Natagora%2F313+-+Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_e46df95ea9-8de740138d-88644577

Café, crevettes… protéger la biodiversité se joue aussi dans nos assiettes

novembre 12, 2022

Par Fabienne Loiseau

Manger moins de chocolat, de saumon, de crevettes… Selon un rapport de l’association Solagro, l’État doit accompagner la réduction de la consommation de denrées exotiques. Et relocaliser certaines productions.

La suite sur : https://reporterre.net/Cafe-crevettes-proteger-la-biodiversite-se-joue-aussi-dans-nos-assiettes

« une des principales solutions consiste à diminuer de 50 % notre consommation de viande et de 20 % celle de produits laitiers. »

Lactalis : Disclose révèle que les ingrédients d’un nouveau scandale alimentaire sont toujours réunis

octobre 27, 2022

Plus de quatre ans après le scandale du lait pour bébés contaminé à la salmonelle, plusieurs usines du géant Lactalis, numéro un mondial du lait, sont aujourd’hui épinglées par l’ONG et média indépendant d’investigation Disclose. Hygiène déplorable, recyclage du lait, pratiques commerciales trompeuses : Disclose a obtenu des documents de contrôles officiels attestant de nombreuses non-conformités. Et pourtant, selon cette enquête, les rappels sur ces produits sont rares ou inexistants. 

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2022/lactalis-disclose-revele-que-les-ingredients-d-un-nouveau-scandale-alimentaire-sont-toujours-reunis/?utm_source=newsletter-lactalis-octobre-22&utm_medium=email

Bientôt le retour des soupes populaires ?

octobre 27, 2022

Le gouvernement wallon a décidé jeudi de libérer une première tranche de 2 millions d’euros, sur une enveloppe de 10 millions décidée lors du dernier conclave budgétaire, destinée à renforcer l’aide alimentaire urgente,

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/2022/10/27/la-wallonie-debloque-2-millions-deuros-pour-laide-alimentaire-de-plus-en-plus-de-personnes-ne-parviennent-plus-a-joindre-les-deux-bouts-EHXW4MOADZBZXEDLE3CMOGUYOI/

Quand va-t-on se décider à prendre l’argent là (surprofits) et cesser les dépenses inutiles (armement pour l’Ukraine)

Une honte dans notre riche pays : https://www.dhnet.be/actu/belgique/2022/10/17/plus-de-40000-enfants-contraints-de-sauter-au-moins-un-repas-par-jour-en-belgique-73HURLMJBBGGDBQFQTYVO3IYLY/

Et : https://www.sudinfo.be/id492502/article/2022-09-05/les-restos-du-coeur-sattendent-etre-debordes-par-les-demandes-daide-cet-hiver-de

Une personne sur dix souffre de la faim: « Nous nourrissons plus facilement des porcs et des moteurs à combustion que des humains »

octobre 16, 2022

Une carte blanche rédigée au nom de la Coalition Contre la Faim par François Grenade (Iles de Paix), Benoît De Waegeneer (SOS Faim), Suzy Serneels (Broederlijk Delen), Amaury Ghijselings (CNCD-11.11.11).

Le 16 octobre est la journée mondiale de l’alimentation, elle pointe l’immoralité et le scandale que constitue la faim dans un monde d’abondance. Chaque année, cette date nous rappelle qu’il n’y a pas de fatalité, qu’il y a de la nourriture et des champs en suffisance, que nous avons les moyens de nourrir les bientôt 8 milliards d’êtres humains.

Et pourtant, chaque année, depuis 7 ans, la faim et la malnutrition augmentent inexorablement.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2022/10/15/une-personne-sur-dix-souffre-de-la-faim-nous-nourrissons-plus-facilement-des-porcs-et-des-moteurs-a-combustion-que-des-humains-OKK25CVVO5D3VIPX5XDA67O7EY/

En Belgique, un enfant sur 10, soit 43.000, saute au moins un repas par jour parce qu’il vit en situation d’extrême pauvreté : https://www.lalibre.be/belgique/societe/2022/10/17/plus-de-40000-enfants-contraints-de-sauter-au-moins-un-repas-par-jour-en-belgique-XSEGTYEKZNHLNIMUBKZIMIHS7E/

« En Belgique, les champs de céréales ne servent pas à faire notre pain ! Ils servent principalement à produire des agrocarburants et de la nourriture pour les animaux. Principalement pour les porcs et la volaille.

En Wallonie, 9% des céréales seulement sont produites pour l’alimentation humaine, 32% pour l’énergie, 46% pour l’alimentation animale et 13% partent à l’exportation.

D’autres de nos cultures sont principalement orientées ver l’exportation. C’est le cas des pommes de terres par exemple, où seulement 10% des quarante milles hectares cultivés en Wallonie, à grands renforts de pesticides divers, servent à nourrir la population locale. Le reste part jusqu’aux confins du vaste monde, sous la forme de chips et de frites.

En Ukraine, la plus grande exploitation céréalière – 654.000 hectares ! – est détenue par l’oligarque Oleg Bakhmatyuk et le géant américain Cargill, et la seconde – 450.000 hectares ! – par le fond de pension américain NCH Capital… »

Valériane N° 155 – Mai-Juin 2022

Glossaire du greenwashing de l’agrobusiness

octobre 6, 2022

Par Grain

Le système alimentaire mondial est défaillant. Il est responsable d’un tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre et est le principal facteur à l’origine de l’effondrement de la biodiversité mondiale. Pendant ce temps, 1 personne sur 10 dans le monde se couche le ventre vide, tandis que des centaines de millions d’autres souffrent de diabète, d’obésité, de cancers et d’autres problèmes de santé causés par une alimentation malsaine. Le système alimentaire mondial est même un facteur majeur de l’émergence de nouvelles maladies et pandémies.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/glossaire-du-greenwashing-de-lagrobusiness/

Avec les pénuries, des poules nourries aux OGM

octobre 5, 2022

Par Fabienne Loiseau

En raison des tensions sur les cours mondiaux, les œufs ou la volaille sans aliments transgéniques se raréfient. Les exigences de certains Labels rouges sont dégradées.

La suite sur : https://reporterre.net/Avec-les-penuries-des-poules-nourries-aux-OGM