Archive for the ‘bien-être animal’ Category

En route pour le prochain scandale sanitaire !

août 22, 2017

À Chalamont (01320), Lieu-dit « Les Bourbonnières » un projet de poulailler industriel se prépare.

39.990 poulets de chair (occasionnellement dindes) en batterie !

La suite sur : https://lesmoutonsenrages.fr/2017/08/22/stop-au-poulailler-industriel-de-chalamont-39-990-poulets/

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35440

Comme le disait Coluche : Si nous n’achetions pas, ça ne se vendrait pas. »

Journées d’actions pour les chauves-souris

août 22, 2017

par Natagora

Chaque année, le dernier samedi d’août, Natagora invite petits et grands à la Nuit des Chauves-souris : une soirée pour aller à la rencontre de ces animaux passionnants. Mais cette année, nous avons eu envie de changer de formule… et de passer à l’action !

Construction de gîtes, le marquage d’arbres à cavités, l’aménagement et le nettoyage de combles et de sites souterrains, la plantation de haies, de vergers, de forêts humides, l’achat de sites de grand intérêt biologique, l’adaptation d’éclairages publiques pour limiter leurs effets néfastes sur les chauves-souris… Des chantiers divers et variés auront lieu à Bruxelles et aux quatre coins de la Wallonie. Nombre d’entre eux seront accessibles au public qui pourra participer activement à la protection des reines de la nuit !

Plus d’infos sur : http://www.natagora.be/index.php?id=2778&no_cache=1

http://www.natagora.be/plecotus/index.php?id=plecotus

Agro-industrie. Élevages intensifs, la recette de la poule au pou

août 21, 2017

par Marie-Noëlle Bertrand

Standardisées et concentrées, les exploitations industrielles sont devenues plus vulnérables aux maladies, donc plus dépendantes de molécules pharmaceutiques. Mais à quel prix les poulaillers peuvent-ils se passer de pesticides ?

La suite sur : http://www.humanite.fr/agro-industrie-elevages-intensifs-la-recette-de-la-poule-au-pou-640502

Tant que nous tolérerons ce genre de chose et la souffrance animale concentrationnaire, les scandales sanitaires ne cesseront pas.

« Je suis jugée pour avoir donné à boire à des cochons assoiffés. Si j’avais abreuvé des chiens, je serais une héroïne « 

août 15, 2017

par Anita Krajn

En juin 2015, pendant une journée torride, j’ai donné à boire à des cochons assoiffés qui se trouvaient à bord d’un camion de transport en direction de l’abattoir. Comme le montre la (désormais célèbre) vidéo de l’incident, le chauffeur a sauté hors de sa cabine pour me dire d’arrêter. J’ai répondu par une citation de la Bible : « Jésus a dit : s’ils ont soif, donne-leur à boire. » Le chauffeur a hurlé en retour : « Ce ne sont pas des humains, espèce de gonzesse stupide ! » Il a appelé la police et me voici jugée par un tribunal canadien pour ce méfait.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35383

Lettre ouverte au ministre de la Transition écologique

août 8, 2017

Suite aux conditions climatiques extrêmes que connaît le sud de la France et aux ravages causés par les incendies, Gérard Charollois en appelle à Nicolas Hulot afin de ne pas ouvrir la chasse dans les zones sinistrées. Pour la faune sauvage ces conditions extrêmes s’apparentent à l’enfer.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35327

Les pervers

juillet 31, 2017

par Gérard Charollois

Alors que des femmes et des hommes éclairés, généreux, à l’avant-garde de la société, s’interrogent sur les rapports de l’homme avec les autres formes de vie, des pervers jouissent encore de la souffrance qu’ils infligent aux animaux, nos frères en sensibilité et en devenir tragique. Deux activités ludiques, récréationnelles, vouées au spectacle, au jeu et à l’amusement traduisent cette perversité qui rappelons-le, dans sa définition objective, est le fait de jouir de la souffrance de l’autre. La tauromachie et la chasse prouvent l’insondable cruauté de quelques semblables de pure apparence.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35256

Sécurité sélective : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35261

« Tradition » de barbares

juillet 28, 2017

Un taureau dont les cornes avaient été enflammées s’est tué ce mardi, sous les yeux d’une centaine de personnes à Foios (Espagne). Désorienté par les flammes et pris de panique, l’animal a foncé dans un poteau.

La suite sur : http://www.ouest-france.fr/societe/corrida-terrifie-par-ses-cornes-en-feu-un-taureau-se-tue-dans-l-arene-5160250

Insupportable et intolérable boucherie !

juillet 23, 2017

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35199

Ceci ne vaut pas mieux; Hulot un salaud comme les autres : 40 loups à tuer en France pour la saison 2017-2018… http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35198

Henaf menace L214

juillet 2, 2017

« Hier, nous dévoilions les conditions industrielles dans lesquelles sont élevés les cochons pour la marque Hénaff. En réponse, la société nous met en demeure de retirer les images et menace de nous attaquer en justice. Cela montre bien que le mot “transparence”, utilisé constamment par la marque, n’est que de la poudre aux yeux.

Hénaff affirme se soucier du bien-être animal et montre des cochons heureux dans des espaces verdoyants et lumineux, mais ces images bucoliques n’ont rien à voir avec ce qu’endurent les animaux : cochons entassés, enfermés en bâtiment clos, truies en cages, castration à vif et coupe des queues, animaux agonisants, cadavres abandonnés dans les couloirs et remplissant des poubelles entières… Les animaux subissent en réalité une vie misérable, faite d’ennui, de frustration et de souffrance.

Les filières d’élevage veulent nous faire croire que les animaux qui finissent dans les assiettes ont été bien traités et dépensent des sommes colossales pour faire perdurer ce système qui broie des millions de vies. »

Pour rappel : https://rannemarie.wordpress.com/2017/06/29/derriere-lemballage-la-dure-realite-de-lelevage/

Réaction très simple à avoir : ne plus acheter de produits Hénaff

Derrière l’emballage, la dure réalité de l’élevage

juin 29, 2017

Alors que la marque Hénaff se targue de “transparence” et montre des cochons en plein air sur son site internet, en réalité les cochons connaissent une vie de misère. Forcés à vivre sur un sol en béton nu, entassés, sans jamais pouvoir sortir, leur vie n’est qu’ennui et frustration. Les mères sont immobilisées dans des cages exiguës : elles ne peuvent ni se retourner ni s’occuper de leurs petits. Des cochons agonisants sont abandonnés à leur sort, sans soins. Des cadavres, parfois en putréfaction, s’entassent à côté des vivants. Face à ces conditions de vie intolérables pour les animaux, alertons les dirigeants de la marque.

La suite sur : https://www.l214.com/enquetes/2017/elevage-made-in-france/henaff/?play&utm_source=Association+L214&utm_campaign=136d49eb4c-EMAIL_CAMPAIGN_2017_06_29&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-136d49eb4c-194945649

Si nous refusons d’acheter, ils seront obligés de changer leurs méthodes. Nous n’avons plus aucune excuse, agissons.