Archive for the ‘bien-être animal’ Category

Des chevaux maltraités, vidés de leur sang au profit de l’industrie de l’élevage français

octobre 9, 2017

Il y a de ces découvertes qu’on aimeraient vraiment éviter de faire. Deux ONG ont mené une enquête exclusive entre mars 2015 et avril 2017 sur les “fermes à sang” en Argentine et en Uruguay. Ces industries de l’horreur exploitent des juments pour leur extraire une hormone particulière, uniquement sécrétée lorsqu’elles sont gestantes. Tortures physiques et mentales, avortements forcés, saignées, ces animaux souffrent le martyr au bénéfice de l’élevage français.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/des-chevaux-maltraites-vides-de-leur-sang-au-profit-de-lindustrie/

Publicités

Folle démesure

octobre 8, 2017

par Marie Astier

Après la ferme-usine des 1000 vaches, celle des 4000 veaux ? C’est ce qui se dessine au cœur du Charolais, où un agriculteur prépare un centre géant de jeunes bovins destinés à l’exportation. La filière bovine soutient le projet mais militants, paysans, et riverains se mobilisent contre lui.

La suite sur : https://reporterre.net/Il-y-avait-les-1000-vaches-Voici-la-ferme-usine-des-4000-veaux

Pétition : interdisons définitivement le commerce de l’ivoire dans l’UE

octobre 6, 2017

Le commerce de l’ivoire est un désastre face auquel de nombreuses nations se sont déjà érigées, comme les États-Unis et la Chine qui se sont engagés pour la fin de ce commerce sur leur sol. Mais saviez-vous que l’Europe était actuellement le plus gros exportateur d’objets en ivoire dans le monde, en terme de transactions déclarées ?

La suite sur : https://positivr.fr/petition-ifaw-interdiction-ivoire-elephants-union-europeenne/

Agir sur : http://www.ifaw.org/france/get-involved/interdiction-du-commerce-ivoire-dans-UE?ms=FONDG170711120&cid=7012A000000Tlvi

Finlande : des renards bleus gavés à mort pour leur fourrure

août 29, 2017

Selon le groupe finlandais de défense des droits des animaux Oikeutta eläimille, cinq « fermes » du pays emploieraient des méthodes de gavage odieuses pour alimenter des renards bleus, dont la fourrure est ensuite exploitée par l’industrie de la mode notamment en France. Cette technique, qui permet d’obtenir une quantité plus importante de fourrure par individu ainsi qu’un poil qui correspondrait plus aux attentes du consommateur, est non seulement illégale, elle provoque également d’importantes souffrances pour les animaux. Pour dénoncer les pratiques des installations, une pétition a été mise en ligne.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/des-renards-bleus-gaves-a-mort-pour-leur-fourrure/

En route pour le prochain scandale sanitaire !

août 22, 2017

À Chalamont (01320), Lieu-dit « Les Bourbonnières » un projet de poulailler industriel se prépare.

39.990 poulets de chair (occasionnellement dindes) en batterie !

La suite sur : https://lesmoutonsenrages.fr/2017/08/22/stop-au-poulailler-industriel-de-chalamont-39-990-poulets/

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35440

Comme le disait Coluche : Si nous n’achetions pas, ça ne se vendrait pas. »

Journées d’actions pour les chauves-souris

août 22, 2017

par Natagora

Chaque année, le dernier samedi d’août, Natagora invite petits et grands à la Nuit des Chauves-souris : une soirée pour aller à la rencontre de ces animaux passionnants. Mais cette année, nous avons eu envie de changer de formule… et de passer à l’action !

Construction de gîtes, le marquage d’arbres à cavités, l’aménagement et le nettoyage de combles et de sites souterrains, la plantation de haies, de vergers, de forêts humides, l’achat de sites de grand intérêt biologique, l’adaptation d’éclairages publiques pour limiter leurs effets néfastes sur les chauves-souris… Des chantiers divers et variés auront lieu à Bruxelles et aux quatre coins de la Wallonie. Nombre d’entre eux seront accessibles au public qui pourra participer activement à la protection des reines de la nuit !

Plus d’infos sur : http://www.natagora.be/index.php?id=2778&no_cache=1

http://www.natagora.be/plecotus/index.php?id=plecotus

Agro-industrie. Élevages intensifs, la recette de la poule au pou

août 21, 2017

par Marie-Noëlle Bertrand

Standardisées et concentrées, les exploitations industrielles sont devenues plus vulnérables aux maladies, donc plus dépendantes de molécules pharmaceutiques. Mais à quel prix les poulaillers peuvent-ils se passer de pesticides ?

La suite sur : http://www.humanite.fr/agro-industrie-elevages-intensifs-la-recette-de-la-poule-au-pou-640502

Tant que nous tolérerons ce genre de chose et la souffrance animale concentrationnaire, les scandales sanitaires ne cesseront pas.

« Je suis jugée pour avoir donné à boire à des cochons assoiffés. Si j’avais abreuvé des chiens, je serais une héroïne « 

août 15, 2017

par Anita Krajn

En juin 2015, pendant une journée torride, j’ai donné à boire à des cochons assoiffés qui se trouvaient à bord d’un camion de transport en direction de l’abattoir. Comme le montre la (désormais célèbre) vidéo de l’incident, le chauffeur a sauté hors de sa cabine pour me dire d’arrêter. J’ai répondu par une citation de la Bible : « Jésus a dit : s’ils ont soif, donne-leur à boire. » Le chauffeur a hurlé en retour : « Ce ne sont pas des humains, espèce de gonzesse stupide ! » Il a appelé la police et me voici jugée par un tribunal canadien pour ce méfait.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35383

Lettre ouverte au ministre de la Transition écologique

août 8, 2017

Suite aux conditions climatiques extrêmes que connaît le sud de la France et aux ravages causés par les incendies, Gérard Charollois en appelle à Nicolas Hulot afin de ne pas ouvrir la chasse dans les zones sinistrées. Pour la faune sauvage ces conditions extrêmes s’apparentent à l’enfer.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35327

Les pervers

juillet 31, 2017

par Gérard Charollois

Alors que des femmes et des hommes éclairés, généreux, à l’avant-garde de la société, s’interrogent sur les rapports de l’homme avec les autres formes de vie, des pervers jouissent encore de la souffrance qu’ils infligent aux animaux, nos frères en sensibilité et en devenir tragique. Deux activités ludiques, récréationnelles, vouées au spectacle, au jeu et à l’amusement traduisent cette perversité qui rappelons-le, dans sa définition objective, est le fait de jouir de la souffrance de l’autre. La tauromachie et la chasse prouvent l’insondable cruauté de quelques semblables de pure apparence.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35256

Sécurité sélective : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35261