Archive for the ‘Bon à savoir’ Category

Un député visite la prison : « Je comprends la colère des gardiens »

janvier 17, 2020

par Nabil Boukili et Morgane De Meur

Première impression : courant d’air glacial et humidité, des trous au plafond, moisissures aux murs, pas de chauffage, bref… insalubrité. J’entends la voix de la directrice : « La prison date du Moyen-âge, époque où l’on vouait un culte à la rédemption par l’isolement et la prière. »

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/un-depute-visite-la-prison-je-comprends-la-colere-des-gardiens

Et : https://www.ptb.be/service_minimum_dans_les_prisons_le_ptb_d_nonce_le_passage_en_force_de_koen_geens

Le PTB face aux attaques de l’extrême droite : « Nous pouvons compter sur nos membres, alors que le Vlaams Belang fait partie des profiteurs »

janvier 17, 2020

Le Vlaams Belang attaque le système de cotisations des membres du PTB. Manifestement, le fait qu’il y ait un parti qui compte sur ses membres et ne profite pas du système, comme le font les députés d’extrême droite, dérange. Ces dernières années, les députés du Vlaams Belang ont reçu 7 millions d’euros d’indemnités de sortie parlementaires. « Nous sommes fiers de pouvoir compter sur le soutien financier de nos membres », réagit Tom De Meester, porte-parole néerlandophone du PTB et député au Parlement flamand.

La suite sur : https://www.ptb.be/le_ptb_face_aux_attaques_de_l_extr_me_droite_nous_pouvons_compter_sur_nos_membres_alors_que_le_vlaams_belang_fait_partie_des_profiteurs

COUP DE FORCE CONTRE LA DÉMOCRATIE | LE POUVOIR DÉCOUVRE LES VIOLENCES POLICIÈRES

janvier 16, 2020

Big Brother – Bassenge : les voisins surveillent !

janvier 16, 2020

Bassenge – Sécurité. La commune veut créer un partenariat local de prévention : https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2020/01/15/bassenge-securite-la-commune-veut-creer-un-partenariat-local-295271.html

Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie

janvier 15, 2020

par Une alliance d’écologistes, de paysans, d’associations environnementales, de médecins, etc.

Le gouvernement veut « faire taire tous ceux qui mènent des actions symboliques contre le système de l’agriculture industrielle », dénoncent de multiples défenseurs de l’agriculture paysanne et biologique, réunis dans cette tribune. Ils s’inquiètent fortement de la création de la cellule de renseignement Demeter, lancée fin octobre, soi-disant destinée à lutter contre l’« agribashing ».

La suite sur : https://reporterre.net/Le-gouvernement-cree-une-cellule-militaire-pour-surveiller-les-opposants-a-l-agro-industrie

Bon à savoir : https://reporterre.net/85-des-endives-sont-des-OGM-denonce-la-Confederation-paysanne

Manifestation le 28 janvier : dans toutes les langues pour la Sécu et les 1500 euros nets

janvier 15, 2020

par Benjamin Pestieau

La FGTB appelle à une grande manifestation nationale le 28 janvier prochain pour la sécurité sociale. Le PTB soutient largement cet appel. Il s’agira d’un moment fort pour défendre la revendication d’une pension minimum de 1500 euros nets, et pour la défendre dans toutes les langues du pays.

La suite sur : https://www.ptb.be/manifestation_le_28_janvier_dans_toutes_les_langues_pour_la_s_cu_et_les_1500_euros_nets

Implants mammaires : une bombe dans le corps ?

janvier 14, 2020

Des femmes, de plus en plus nombreuses, se disent victimes d’une grave maladie. Elles sont persuadées que leurs implants mammaires en sont la cause. Des médecins et scientifiques les soutiennent et affirment qu’elles disent vrai, que le silicone des implants se répand dans le corps et provoque des dommages considérables à l’organisme, sans même qu’il y ait de rupture de la paroi des implants. Les implants seraient, d’après elles, de véritables bombes dans leur corps. Toutes les femmes porteuses d’implants mammaires seraient exposées à de graves dangers pour leur santé. Mais les autorités et les associations de chirurgie plastique refusent de reconnaitre tout lien direct entre ces maladies et les implants mammaires. La pose d’implants mammaires est l’acte de chirurgie plastique le plus répandu au monde, avec un taux de satisfaction extrêmement élevé. Reconnaitre qu’ils sont dangereux serait une catastrophe pour le secteur. Le débat scientifique sur la question est intense. Et en attendant, de nombreuses victimes portent plainte contre leurs médecins, les fabricants et les autorités. Le reportage aborde également une autre question : celles des implants mammaires  » texturés  » (les plus utilisés). Certains modèles viennent d’être interdits aux Etats-Unis, en France et en Australie, car jugés responsables du développement d’un type de cancer qui n’existe que chez les femmes porteuses d’implants. Pourtant, ces implants continuent d’être vendus en Belgique. Enfin, dernière question abordée lors de cette enquête, celle de la responsabilité des autorités européennes. Notre enquête met en valeur un dysfonctionnement majeur dans l’attribution de label  » CE  » aux implants mammaires. Cette certification européenne permet qu’un produit soit mis sur le marché européen. Ces labels sont en réalité attribués aux implants mammaires sans qu’ils subissent les tests nécessaires vérifiant qu’ils ne représentent pas de grave dangers pour les patientes.

https://www.rtbf.be/auvio/detail_questions-a-la-une?id=2554738

Cela se passe en France

janvier 14, 2020

Travailleuses détachées dans l’agriculture, elles racontent leur calvaire en France.

par Marie Astier

Les « travailleurs détachés » — qui viennent de Pologne, d’Espagne, de Roumanie… — fournissent une grande part de la main d’œuvre dans les campagnes françaises. Ce statut vulnérable et précaire permet de nombreux abus, dont sont notamment victimes les femmes, que certaines ont courageusement décidé de dénoncer.

La suite sur : https://reporterre.net/Travailleuses-detachees-dans-l-agriculture-elles-racontent-leur-calvaire-en-France

Nous sommes la cause du dérèglement climatique mais ce sont les animaux qu’on abat

janvier 14, 2020

Des tireurs à bord d’hélicoptères ont abattu plus de 5.000 dromadaires sauvages en Australie lors d’une campagne visant à réduire la menace que ces animaux constituent pour la population dans le contexte de la sécheresse qui sévit dans l’intérieur du pays, ont annoncé mardi les autorités.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/secheresse-en-australie-3-500-dromadaires-sauvages-de-plus-abattus-en-cinq-jours-5e1d95059978e270ae1638e8

Pourtant : https://www.rtl.be/info/monde/international/feux-en-australie-le-premier-ministre-ne-lachera-pas-l-industrie-du-charbon-1183452.aspx

et : https://www.france24.com/fr/20191229-australie-sydney-maintient-son-feu-d-artifice-du-nouvel-an-malgr%C3%A9-des-protestations

Parce que ça peut arriver à chacune

janvier 13, 2020

Maëlle, une Belge de 17 ans, décède d’un « choc toxique » causé par un tampon hygiénique.

Le syndrome du choc toxique (SCT) est une forme particulière de choc septique (forme grave de septicémie caractérisée par un état de choc), causé par le staphylocoque doré.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/maelle-une-belge-de-17-ans-decede-a-cause-d-un-tampon-hygienique-5e1b6d6c9978e272f9c55ec8