Archive for the ‘cinéma’ Category

5 ans après « Ne vivons plus comme des esclaves », 3 ans après « Je lutte donc je suis » et au terme de 15 mois de tournage et de préparation :

janvier 14, 2018

VOICI LA BANDE-ANNONCE DU TROISIÈME FILM, AINSI QUE LE SITE ET L’AFFICHE

A voir sur : http://blogyy.net/2018/01/14/voici-la-bande-annonce-du-troisieme-film/

Publicités

« Un homme intègre » : Le genre de film qui rend fou de rage

décembre 20, 2017

par Fernand Denis

Reza est un éleveur de poissons rouges – un clin d’œil à son ami d’infortune Jafar Panahi dont le « Ballon blanc » racontait les aventures d’une petite fille qui voulait s’acheter poisson rouge bien dodu ?

Ayant quitté Téhéran pour s’acheter une ferme piscicole, Reza est en dépassement à la banque. Son interlocuteur lui a proposé un petit arrangement contre un petit pot-de-vin. Pas si petit car il y a sa part, celle de son chef, celle du directeur de la banque et celles d’autres personnes qu’on ne connaît pas.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/cinema/un-homme-integre-le-genre-de-film-qui-rend-fou-de-rage-5a39f7c2cd70c7358c650987

Derrière les fronts

novembre 19, 2017

L’indomptable ténacité du peuple palestinien.

par Omar Benderra

Comment la société palestinienne réagit elle à l’arbitraire et aux manœuvres brutales et insidieuses d’un envahisseur raciste qui bénéficie du soutien inconditionnel des Occidentaux ? L’oppression coloniale au quotidien est la condition endurée par le peuple palestinien sous la botte de l’armée d’occupation israélienne. Cette insupportable réalité, vieille de plusieurs dizaines d’années, est systématiquement ignorée par les médias dominants.

La suite sur : http://www.algeria-watch.org/fr/article/pol/palestine/indomptable_tenacite.htm

La « peur » des Israéliens et l’inversion des rôles dans la propagande de l’occupant : http://europalestine.com/spip.php?article13625
Où comment le bourreau se fait passer pour la victime.
Pour rappel : http://israelpalestine.blog.lemonde.fr/2009/03/23/ce-que-disent-les-tee-shirts-de-certains-soldats-israeliens/

Découvrez le palmarès de l’Extraordinary Film Festival 2017

novembre 13, 2017

par Justine Pecquet

The Extraordinary Film Festival est un événement bisannuel proposant au grand public une sélection de films (42 cette édition) autour de la personne en situation de handicap. Ce dimanche, le festival s’est clôturé avec la cérémonie de remise des différents prix.

La suite sur : https://capoupascap1001.wordpress.com/2017/11/13/decouvrez-le-palmares-de-lextraordinary-film-festival-2017/

DOWNSIDE UP

The present

ENTER THE FAUN

L’affaire Jules Durand, un crime judiciaire

octobre 31, 2017

Mémoires d’un condamné de Sylvestre Meinzer. En temps de criminalisation des mouvements sociaux, une cinéaste fait revivre la grande figure du syndicaliste du Havre, condamné à mort en 1910.

La suite sur : https://www.humanite.fr/film-laffaire-jules-durand-un-crime-judiciaire-644721

Festival Hugo

octobre 31, 2017

Un festival de cinéma qui explore les liens entre changements environnementaux et migration.

Du 20 au 24 novembre 2017 à Liège.

Plus d’infos sur : http://labos.ulg.ac.be/hugo/festival-programme/

Le jazz au cinéma en onze états de grâce

octobre 18, 2017

par V. Dau

La ville de Gand accueillera mardi, mercredi et jeudi la 17ème édition des « World Soundtrack Awards », la compétition alternative du « Film Fest Gent » consacrée aux bandes originales de films.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/musique/le-jazz-au-cinema-en-onze-etats-de-grace-59e61985cd70be70bd09ed7c

« Pourquoi l’expérience des femmes noires ne serait-elle pas universelle, permettant à tout le monde de s’identifier ? »

octobre 11, 2017

par Les Lucioles du doc

Avec le documentaire Ouvrir la voix, Amandine Gay signe un premier long-métrage résolument résistant, qui fait entendre la parole, multiple, de femmes noires francophones qui subissent au quotidien différentes formes de discrimination. L’association Les Lucioles du doc a rencontré sa réalisatrice. Entretien vidéo.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Pourquoi-l-experience-des-femmes-noires-ne-serait-elle-pas-universelle

Vincent Carelli : « Martyre c’est plus qu’un drame indien, c’est aussi un portrait de la classe politique brésilienne »

septembre 27, 2017

par Alex Anfruns

Le cinéaste franco-brésilien Vincent Carelli a filmé la résistance du peuple indien Guarani Kaiowa dans la région du Mato Grosso do Sul depuis les années 1980. A travers le témoignage de ces communautés jusqu’ici isolées, il retrace les atrocités commises par l’État brésilien tout au long du XXème siècle. Les Guarani Kaiowa furent trompés par des fermiers sans scrupules, exploités dans les plantations d’herbe maté dans des conditions d’esclavage, assassinés et dépossédés de leurs droits, expulsés de leur territoire ancestral pour ensuite être parqués dans des réserves, et enfin, traités d’ »envahisseurs » et assassins par les médias… A travers son film « Martyre », qui sera présenté à la 13ème édition du festival « Brésil en mouvement » de Paris, Carelli expose l’envers du décor de l’agrobusiness du soja. Il décrit aussi l’essor d’un mouvement de reprise collective des terres qui a le mérite de secouer les consciences.

La suite sur : http://www.investigaction.net/fr/vincent-carelli-martyre-cest-plus-quun-drame-indien-cest-aussi-un-portrait-de-la-classe-politique-bresilienne/

La ministre de la culture israélienne se déchaîne contre un film candidat aux Oscars

septembre 22, 2017

Le film « Foxtrot » du cinéaste israélien Samuel Maoz, qui relate l’occupation israélienne en Palestine, suscite la colère de Miri Regev et provoque une polémique en Israël, rapporte l’Agence France presse.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article13463

« Foxtrot »