Archive for the ‘consommation’ Category

STOP aux nitrites ajoutés dans notre alimentation

juillet 1, 2021

Bonjour,

Ça, c’est du bon gros lobbying comme on ne l’aime pas.

Nous voulons parler du harcèlement judiciaire mené par les industriels de la charcuterie contre Yuka, parce que l’application s’est associée aux actions de foodwatch et la Ligue contre le cancer pour l’interdiction des additifs à base de nitrites et nitrates ajoutés à l’alimentation. Le lobby du jambon industriel est terrifié du succès de la pétition que vous avez signée contre ces additifs. Il fait tout pour bâillonner Yuka et empêcher la diffusion de notre pétition.

Le lobby en chef derrière lequel se cache les Herta, Fleury-michon, Aoste, Madrange, Cochonou, Justin Bridou et autres Maison Prunier s’appelle la FICT. Derrière ces quatre petites lettres, 6,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés en 2019. Ils militent de tout leur poids contre l’interdiction de nitrites et nitrates ajoutés malgré les risques qu’ils présentent pour notre santé.
Dans leur cavale judiciaire, les industriels de la charcuterie viennent d’obtenir du tribunal de commerce de Paris une condamnation pour « dénigrement » et « pratique commerciale déloyale et trompeuse ». Bien entendu, Yuka fait appel mais elle se voit obligée, à partir de cette semaine, de supprimer dans l’application le lien vers notre pétition qui apparaissait lorsque vous scanniez des produits contenants des nitrites ajoutés. Une vraie procédure bâillon.

Le feuilleton judiciaire est encore loooiiiiinnn d’être fini, mais ce procès démontre une chose : plus de 340 000 consommateurs et consommatrices qui se mobilisent, cela dérange vraiment les mastodontes de la charcuterie.

Il y a de quoi. Ensemble, nous commençons à faire bouger les lignes. Un an après notre pétition, une proposition de loi a été mise sur la table en décembre 2020 pour une « interdiction progressive des additifs nitrés dans les produits de charcuterie ». Elle devrait être débattue à l’Assemblée nationale à la fin de l’année. Le procès contre Yuka est donc un épisode dans une stratégie de lobbying plus globale pour mettre en échec cette interdiction.

Le pire dans tout ça est le double jeu des marques : ils vendent déjà quasiment tous des charcuteries sans nitrite et souvent bien plus cher.

Ne restons pas sans voix face à cette stratégie de Cochonou, Justin Bridou, Herta, Fleury Michon et les autres industriels de la charcuterie cachés derrière la FICT. Diffusez ce mail à vos amis, voisins, votre famille, partagez la pétition sur les réseaux sociaux, appelez, 2, 3 ou 5 personnes pour qu’elles signent la pétition

En un mot, faisons le contraire de ce que souhaite les industriels de la charcuterie : donnons de l’écho à notre mobilisation.

Un grand merci pour votre mobilisation.  

Marion Perrot | Responsable campagnes digitales 

Diffusez la pétition autour de vous : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/alimentation-et-sante/additifs/petition-stop-aux-nitrites-ajoutes-dans-notre-alimentation/

En Belgique, un collectif agit contre Alibaba, le géant chinois du e-commerce

juin 24, 2021

Par Pauline Porro

Le collectif Stop Alibaba & co organise jusqu’au 27 juin des actions dans toute la Belgique pour s’opposer à l’installation du géant chinois du commerce en ligne dans l’aéroport de Liège.

La suite sur : https://reporterre.net/En-Belgique-un-collectif-agit-contre-Alibaba-le-geant-chinois-du-e-commerce

CON-SOMMATION !

Le capitalisme récupère et dévoie tout

juin 7, 2021

https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/la-seconde-main-de-mode-toutes-les-marques-s-y-mettent-60bdcf3c9978e20c60317697

Thon Thon, pourquoi tu pues ?

juin 2, 2021

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a mené une vaste opération « thon » entre septembre et décembre 2020 afin d’analyser les différents procédés de fraude dans le secteur.

La suite sur : https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/2021/06/02/pres-de-80-tonnes-de-thon-saisies-pas-lafsca-LM7WSAR4CBH7TIHU3XFK2QMRWU/

Aliments végétariens dans les supermarchés : la grande arnaque

mars 22, 2021

par Ouns Hamdi

Alors que les galettes et imitations de viande fleurissent dans les rayons, ces produits ne contiennent qu’en moyenne 39 % d’ingrédients d’origine végétale, selon une nouvelle enquête. La grande majorité, sous un marketing vert, cachent au moins un additif et souvent des ingrédients ultratransformés.

La suite sur : https://reporterre.net/Aliments-vegetariens-dans-les-supermarches-la-grande-arnaque

Et : https://reporterre.net/Pour-les-produits-vegetariens-et-veganes-le-Nutriscore-n-est-pas-une-garantie

Devenir Superzéro

mars 22, 2021

par E. W.

Diminuer par 20 notre consommation de bouteilles plastique à usage unique, c’est… facile

4 produits d’entretien en vrac écologiques, des bouteilles réutilisables 50 fois, le tout pas cher et au supermarché : soit du zéro déchet pour tous, c’est le pari de la jeune marque belge Superzero qui a déjà équipé 25 points de vente.

La suite sur : https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/diminuer-par-20-notre-consommation-de-bouteilles-plastique-a-usage-unique-c-est-facile-6058b7369978e2410fdb13f4

Fast fashion – Les dessous de la mode à bas prix

mars 11, 2021

En quelques décennies, la « fast fashion », ou mode jetable, a révolutionné l’industrie textile à bas prix. Enquête sur l’impact social et le coût environnemental d’un secteur qui ne connaît pas la crise.

https://www.arte.tv/fr/videos/089135-000-A/fast-fashion-les-dessous-de-la-mode-a-bas-prix/

CON-SOMMATION

Subway : la cruauté à chaque bouchée

février 26, 2021

Subway promet un sandwich « préparé sous vos yeux ». Sous vos yeux, vraiment ? L214 vous révèle la (vraie) recette des sandwichs au poulet Subway.

La suite et la pétition sur : https://www.l214.com/stop-cruaute/subway/?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=2021%2F02-stopcruaute-subway&source_init=newsletter

« Mange des tomates mon amour, …. »

février 6, 2021

L’« écoscore », une étiquette environnementale qui pourrait favoriser la nourriture industrielle

décembre 23, 2020

par Marie Astier

Les aliments pourraient bientôt avoir eux aussi une étiquette environnementale, dite « écoscore ». Mais pour l’instant, la méthode choisie a tendance à privilégier les produits issus de l’agriculture intensive, qui pourraient être ainsi mieux notés que le bio.

La suite sur : https://reporterre.net/L-ecoscore-une-etiquette-environnementale-qui-pourrait-favoriser-la-nourriture-industrielle

Les organisations craignent donc que les données d’Agribalyse soient utilisées par « certains acteurs de l’agroalimentaire (…) à des fins de greenwashing (écoblanchiment). »