Archive for the ‘droits des femmes’ Category

Pologne: des dizaines de milliers de personnes manifestent pour le droit à l’avortement

octobre 31, 2020

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi à Varsovie et à travers la Pologne, défiant les restrictions liées à la pandémie, pour protester contre une décision de la justice interdisant quasiment tout avortement.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/europe/pologne-des-dizaines-de-milliers-de-personnes-manifestent-pour-le-droit-a-l-avortement-5f9d49687b50a6525bba933e

Médiation en cas de violences conjugales : « J’ai l’impression qu’on me pousse à abandonner mes droits »

octobre 29, 2020

par Vanessa D’Hooghe

Actuellement, la médiation et, plus largement, les « modes alternatifs de règlement des conflits » sont favorisés par la Justice. Mais dans les cas de séparation conjugale avec violences, la médiation peut aggraver les violences subies par la victime. Témoignage.

La suite sur : https://www.axellemag.be/mediation-violences-conjugales-temoignage/

Pour madame Payne, un incident !

octobre 28, 2020

Le gouvernement du Qatar a fait son mea culpa mercredi pour les examens gynécologiques forcés subis par plusieurs femmes à l’aéroport de Doha après la découverte d’un nouveau-né abandonné, disant regretter la violation de libertés individuelles et la détresse infligée à ces voyageuses.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/asie/mea-culpa-du-qatar-pour-les-examens-gynecologiques-forces-5f9904039978e20e7059c69c

« Mme Payne a admis qu’elle ne s’était pas entretenue avec son homologue qatari, précisant qu’elle souhaitait avant « voir le rapport » sur cet incident, attendu dans la semaine. »

On parie ?
« Ce scandale pourrait porter un coup aux efforts déployés par le riche pays du Golfe pour améliorer son image avant le Mondial-2022. »

Les femmes en politique : une bataille loin d’être gagnée

octobre 14, 2020

par Laury-Anne Cholez

Il est toujours ardu de se faire une place dans l’univers politique lorsqu’on est une femme. On assisterait même à une « réaction conservatrice » — un retour de bâton après l’obtention de victoires. Écolos, insoumises, communistes… Elles témoignent dans Reporterre.

La suite sur : https://reporterre.net/Les-femmes-en-politique-une-bataille-loin-d-etre-gagnee

« Les barrières sociales et mentales demeurent. Mais nous avançons en les faisant tomber une à une. C’est à nous de prendre le pouvoir sans attendre qu’on nous le donne. » (Karima Delli)

« Les femmes n’ont pas plus à compter sur les hommes que les travailleurs n’ont à compter sur la bourgeoisie. » (Benoîte Groult)

« Dans les pyramides du pouvoir, les ovaires, c’est comme l’oxygène : ça se raréfie avec l’altitude. » (Isabelle Alonso)

Les Grenades réveillent les rues de Paris

octobre 12, 2020

par Pierre Lagnel

Reportage dans les rues de la capitale avec un groupe de militantes féministes, « Les Grenades », qui collent des slogans percutants et futés sur les murs pour éveiller les consciences, mettre fin à l’oppression patriarcale et obtenir une réelle égalité des droits entre hommes et femmes.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/les-grenades-reveillent-les-rues-de-paris.html

Les servantes écarlates place saint-Lambert

octobre 1, 2020

Ce lundi 28 septembre, c’est la journée mondiale du droit à l’avortement. À l’initiative du Centre d’Action Laïque, les Servantes Ecarlates se sont mobilisées en costume devant tous les Palais de Justice du pays. Elles étaient à Liège ce midi place Saint-Lambert pour rappeler une fois de plus aux politiques et à la société civile que le droit à l’IVG est un droit fondamental et qu’il est sans cesse menacé, même en Belgique.

La suite sur : https://www.rtc.be/video/info/soci-eacute-t-eacute-/les-servantes-ecarlates-place-saint-lambert_1506659_325.html

8 idées reçues sur l’IVG

L’évopsy, une « science » antiféministe

septembre 30, 2020

Pour produire de la désinformation scientifique, le siècle dernier a vu des industriels financer des think tanks et des scientifiques. Au tournant des années 2000, de nombreux scandales ont éclaté : en leur cœur, les stratégies de ceux que l’on appelle les « marchands de doute ». Dans leur livre tout juste paru aux éditions La Découverte, Les Gardiens de la raison, Stéphane Foucart, Stéphane Horel et Sylvain Laurens — deux journalistes, un sociologue — s’intéressent aux nouveaux canaux de diffusion d’argumentaires au service d’intérêts économiques et politiques. Des « brigades de gardiens autoproclamés de la science » relaient, parfois sans le savoir, les thèses libertariennes et conservatrices au nom d’un rationalisme dévoyé. D’autres le font sciemment : ils travaillent à l’importation de théories « scientifiques » pour s’attaquer aux sciences humaines et sociales, aux écologistes ou aux féministes. Dans cet extrait que nous publions, les auteurs décrivent comment l’évolutionnisme psychologique — ou évopsy — propose une lecture pour le moins particulière du darwinisme afin d’expliquer les rapports de domination entre hommes et femmes…

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/levopsy-une-science-antifeministe/

Une farouche liberté. On ne naît pas féministe, on le devient.

septembre 28, 2020

par Elodie Jauneau

Je viens d’achever la lecture du livre de Gisèle Halimi, et je suis remontée comme une pendule.
J’ai envie de sortir dans la rue et de hurler.
J’ai envie de dire à tous-tes celles et ceux qui critiquent le « néo féminisme guerrier » ou le « néo-féminisme » tout court, les mêmes qui ont pleuré la mort de Gisèle Halimi, de fermer leur gueule de lire ce livre.

La suite sur : http://www.elodiejauneau.fr/2020/09/une-farouche-liberte-on-ne-nait-pas.html

Non, la Belgique ne protège toujours pas contre le viol et les violences sexuelles

septembre 27, 2020

Une opinion de Zoé Spriet-Mezoued et de Joëlle Delmarcelle, respectivement chargée de campagne sur les droits des femmes pour la section belge francophone d’Amnesty International et directrice de SOS Viol.

Dans le brouhaha politique de la formation du gouvernement, un rapport, pourtant essentiel, est presque passé inaperçu : celui du comité Grevio (Groupe d’experts sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique), en charge de l’évaluation de la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe — signée et ratifiée par la Belgique —, un dispositif européen contraignant qui a pour objectif de lutter contre les violences faites aux femmes.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/non-la-belgique-ne-protege-toujours-pas-contre-le-viol-et-les-violences-sexuelles-5f6cbfe27b50a677fbd1b700

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trop couverte, trop découverte , « C’est toujours la faute à Eve » …..

septembre 22, 2020