Archive for the ‘écologie’ Category

A Paris des habitants se battent pour protéger leur « oasis verte »

mai 17, 2022

Par Laury-Anne Cholez

Moineaux domestiques, chauves-souris pipistrelles… Dans un immeuble parisien, cette « oasis verte » est menacée par un projet immobilier. Opposés au chantier, des habitants luttent pour conserver ces deux espèces protégées.

La suite sur : https://reporterre.net/A-Paris-des-habitants-se-battent-pour-proteger-leur-oasis-verte

Alors que : https://reporterre.net/Les-populations-de-48-des-especes-d-oiseaux-sont-en-declin

Nous voilà rassurés !

mai 16, 2022

L’écologie selon le Medef : « Le capitalisme à toujours trouvé des solutions.

La suite sur : https://reporterre.net/L-ecologie-selon-le-Medef-Le-capitalisme-a-toujours-trouve-des-solutions

Un seul espoir (bien mince il est vrai) : la décroissance, la sobriété.

« Pour les scientifiques interrogés, c’est clair, si nous continuons de détruire les écosystèmes, nous connaîtrons une ère « d’épidémie de pandémies ».

mai 15, 2022

Sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/05/14/pourquoi-la-biodiversite-nous-protege-des-pandemies-5X7GKO7UPRFFLMNX6LNOOMLKVE/

Et pourtant : https://librejugement.org/2022/05/15/plus-ca-va-mal-mieux-ca-va-aller/

Et : https://reporterre.net/Megabassines-Les-pouvoirs-publics-demultiplient-les-effets-des-secheresses

Contre la sécheresse, une forêt comestible s’épanouit dans l’Hérault

mai 15, 2022

Par Lorène Lavocat

Au creux d’une vallée du Haut-Languedoc, Delphine et Daniel entendaient reboiser tout en « recouvrant leur autonomie alimentaire ». Résultat : une forêt comestible fraîche et nourricière, à fois éponge et parasol.

La suite sur : https://reporterre.net/Contre-la-secheresse-une-foret-comestible-s-epanouit-dans-l-Herault

Faut-il supprimer les poubelles publiques ?

avril 29, 2022

La commune de Jette, en région bruxelloise, a supprimé la moitié de ses poubelles publiques. La ville de Spa les enlèvera de ses bois. Est-ce une solution pour favoriser la propreté publique?

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/ripostes/2022/04/29/faut-il-supprimer-les-poubelles-publiques-RBM2C7I2TBD3JGEOCDUNYYGFGA/

En lutte …

avril 27, 2022

Manifestations, recours, Parlement européen… Face aux méga-bassines, rétentions d’eau destinées à l’irrigation, défenseurs d’une agriculture paysanne et de l’environnement luttent sur tout les fronts. Ces derniers mois, les conflits se durcissent. : https://basta.media/mega-bassines-ces-mobilisations-rurales-ecologiques-qui-pourraient-gener-le-futur-gouvernement

Le mouvement italien No TAV a vu le jour dans les années 1990, en opposition au projet de construction d’une ligne à grande vitesse dans le val de Suse. Trente ans plus tard, la nouvelle génération reprend le flambeau. : https://reporterre.net/En-Italie-les-jeunes-reprennent-le-combat-contre-le-projet-ferroviaire-Lyon-Turin

Rouen, Dijon, Paris, Montpellier… Une grande journée d’actions est organisée le mardi 26 avril partout en France, pour dénoncer la bétonisation des terres. Tour d’horizon des rassemblements. : https://reporterre.net/Fermes-usines-routes-forets-Une-grande-journee-de-lutte-contre-le-saccage-des-terres

Près d’une trentaine d’actions contre des projets imposés et polluants ont été organisées le 26 avril dans toute la France par 120 collectifs. Objectif : rappeler au gouvernement que les militants écolos sont plus que jamais déterminés à lutter. : https://reporterre.net/Macron-reelu-les-luttes-entrent-en-resistance

Dans le cadre de la journée d’actions nationale Retour sur terres, une centaine de manifestants ont marché sur le plateau de Saclay mardi 26 avril. Ils dénonçaient la construction de la ligne 18 du métro. : https://reporterre.net/A-Saclay-des-ecolos-enterrent-une-mesange-pour-denoncer-l-urbanisation

Une centaine de personnes se sont réunies le 26 avril à Forcalquier pour dénoncer la multiplication des projets photovoltaïques sur des zones forestières. Ils demandent un moratoire sur les projets au sol. : https://reporterre.net/Dans-les-Alpes-du-Sud-ils-defendent-les-forets-contre-les-projets-solaires

Contre Total, contre la « touristification », contre l’extension de carrières de sable par les cimentiers… Vigneux-de-Bretagne et Nantes se sont mobilisées, le 26 avril, dans le cadre d’une journée d’action nationale contre les « projets destructeurs ». : https://reporterre.net/Total-carrieres-attraction-touristique-la-Loire-Atlantique-en-ebullition

Yannick Jadot : le vert vide

avril 16, 2022

C’est un extrait d’une excellente tribune de Luc Semal, maître de conférences en science politique, publiée au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle dans Le Monde.

« Depuis cinquante ans, la simple idée qu’il puisse exister des limites écologiques à la croissance et à l’expansion est restée dissonante, minoritaire dans l’opinion publique, et carrément hérétique parmi les décideurs. L’idée de décroissance y est au mieux ignorée, au pire utilisée comme une invective facile pour disqualifier l’ensemble des écologistes comme autant de fous inconséquents. Le rejet est si fort que, même parmi les partisans de la décroissance, beaucoup préfèrent s’autocensurer (…) Pour l’écologie politique, le principal enseignement de l’élection de 2022 est la confirmation que la question des limites à la croissance reste un immense impensé politique, consciencieusement confiné hors du champ du pensable par une écrasante majorité des décideurs. Quelques brèches apparaissent parfois ici ou là, mais sans durablement faire émerger un projet politique en rupture avec la croissance et son monde. Il revient à l’écologie politique la tâche ingrate de s’interroger à nouveau sur sa raison d’être (…) Elle pourrait être porteuse d’un projet assumé de réduction massive des surconsommations des plus riches, de protection des plus vulnérables, de partage des richesses et de répartition équitable des efforts de sobriété, dans le cadre d’une décroissance en urgence des flux de matière et d’énergie – d’où moins de voitures, moins d’avions, moins d’équipements… »

La suite sur : https://www.kairospresse.be/yannick-jadot-le-vert-vide/

Ecologie : construire des coalitions révolutionnaires

avril 15, 2022

L’écologie est anticapitaliste ou elle n’a rien d’écologique : la chose commence à se savoir. Entre 1990 et 2015, les 10 % les plus riches de la population mondiale ont ainsi été responsables de 52 % des émissions de CO2 cumulées. Cent entreprises sont quant à elles responsables de 70 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Jaskiran Dhillon, militante, enseignante en anthropologie et autrice de Prairie Rising : Indigenous Youth, Decolonization, and the Politics of Intervention, a grandi en territoire autochtone cree, au Canada. « Nous ne pouvons pas améliorer la situation en promouvant de meilleurs choix de consommation qui privilégient le changement de comportement individuel », rappelle-t-elle dans ce texte, que nous traduisons. Elle invite à l’élargissement de la compréhension du péril climatique et à la formation d’alliances et de coalitions anticapitalistes, anti-impérialistes, antiracistes et féministes. Autrement dit, à réfléchir aux possibilités d’une transformation globale et populaire.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/ecologie-construire-des-coalitions-revolutionnaires/

Au Vénézuela, la révolution agroécologique des « grands-mères rebelles »

avril 8, 2022

Face aux lobbies qui veulent imposer le business de l’importation de semences, le gouvernement révolutionnaire du Venezuela et les organisations paysannes viennent de certifier une nouvelle semence autochtone : la pomme de terre des Andes. Le journaliste Roberto Malaver dialogue avec Liccia Romero sur l’importance de cette lutte patiente et sur les résistances économique, culturelle, qu’elle incarne. Liccia Romero est biologiste, diplômée de l’Universidad Simón Bolívar, titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en écologie tropicale, et enseignante universitaire. Cette caraquègne a décidé de vivre à Mérida, dans les Andes. Chercheuse passionnée de la pomme de terre autochtone, elle est aussi une des roues motrices de l’extraordinaire projet Proinpa consacré notamment à cette variété autochtone. Pour elle, « à partir de maintenant, de merveilleuses possibilités s’ouvrent pour le Venezuela, si le rôle dirigeant des organisations paysannes et l’esprit d’articulation et la cohérence de l’Etat vénézuélien se maintiennent. »

La suite sur : https://venezuelainfos.wordpress.com/2022/04/08/au-venezuela-la-revolution-agro-ecologique-des-grands-meres-rebelles/

René Dumont : L’écologiste vraiment radical

avril 7, 2022

“Un autre monde est possible, et il est même indispensable, parce que ce monde-là, il risque de nous péter à la gueule.” Et on pourra pas dire qu’on n’a pas été prévenus. »