Archive for the ‘écologie’ Category

Pocheco : derrière le modèle écologique et social, d’anciens salariés dépeignent une toute autre réalité

juillet 7, 2017

par Rachel Knaebel

En février, Basta ! publiait un reportage sur l’entreprise Pocheco, basée près de Lille. Cette fabrique d’enveloppes, qui emploie 122 personnes, ambitionne d’incarner un modèle écologique et social : procédures de fabrication sans toxiques et avec moins d’emballages, bâtiments écologiques, hiérarchie allégée… Elle est dirigé par Emmanuel Druon, qui prône « l’écolonomie » – « entreprendre sans détruire ».

La suite sur : https://www.bastamag.net/Pocheco-derriere-l-image-d-une-entreprise

Et : http://labrique.net/index.php/thematiques/lutte-des-classes/914-exclusif-pocheco-lettre-verte-non-recommande

Le Brésil risque de subir l’une des plus grandes régressions écologiques et sociales de son histoire

juin 29, 2017

par Laurent Delcourt

Les grands propriétaires terriens ont toujours été très influents au Brésil. Mais leurs tentatives de détruire la forêt amazonienne au profit de l’agro-business et de rétablir une forme de travail forcé pour les plus pauvres avaient été jugulées pendant dix années de gouvernement de gauche. La destitution, il y a un an, de la présidente Dilma Roussef a libéré leurs ardeurs. Les députés « ruralistes » sont en train de démanteler toutes les lois et institutions préservant l’environnement et défendant les droits des plus pauvres, avec la complicité du président conservateur Michel Temer. En parallèle, les assassinats de militants sans-terre se multiplient dans les campagnes, en toute impunité. Une quasi « situation de guerre civile » larvée, analysée par Laurent Delcourt, chercheur au Cetri.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Le-Bresil-risque-de-subir-la-plus-grande-regression-ecologique-et-sociale

L’étalon Trump dans les chaussures

juin 3, 2017

«Ce n’est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu’il faut espérer les résoudre» attribué à Einstein

S’il ne suffit pas de gagner le concours international du serrage de pognes (et de cirage de pompes) pour devenir influent et sauver le climat hop là,

l’intérêt au moins d’avoir un Trump en gros con lourdingue, dans ce manichéisme béat venu justement des USA, ne peut qu’opportunément vous faire valoir.

La suite sur : http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2017/06/02/l-etalon-trump-dans-les-chaussures-936993.html

Une civilisation hors sol

mars 19, 2017

par Renaud Duterme

Comprendre l’incapacité de nos sociétés à faire face aux menaces écologiques qui pèsent sur notre monde nécessite de comprendre un trait inédit (et nécessairement éphémère) propre à notre civilisation : son caractère hors-sol. Celui-ci étant entendu comme une déconnexion quasi-totale avec les équilibres naturels pourtant indispensables à l’ensemble de notre existence. De nos jours, et surtout dans les pays dits industrialisés, la quasi-totalité de la population vit de cette façon, ce qui a de graves conséquences à la fois sur la nature, mais également sur le fonctionnement même de nos sociétés. Il est donc indispensable de prendre conscience de ce fait afin de se préparer aux importants bouleversements qu’augure cette façon de vivre.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Une-civilisation-hors-sol

La belle réussite d’une industrie qui prend soin de ses salariés et de l’environnement tout en créant des emplois

février 4, 2017

par Rachel Knaebel

A l’heure où le « coût du travail » devrait être réduit, la santé des salariés négligée et les « contraintes » écologiques combattues, Pocheco, une PME industrielle du Nord, prend le chemin inverse : celui d’une économie qui place l’écologie, l’humain et les investissements avant les profits et les dividendes. L’usine de production d’enveloppes est devenue un modèle de transition. Les produits chimiques nocifs ont disparu des ateliers, la hiérarchie s’est allégée, les bâtiments on fait peau neuve. Résultat : l’entreprise se porte bien et diversifie ses activités, pour faire face à l’avenir et préserver ses emplois. Ici, pas de managers aux techniques oppressives, pas de délocalisation ni de course à la rentabilité sans fin. Reportage.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Pocheco-l-entreprise-industrielle-qui-place-l-environnement-et-la-protection

Au milieu des arbres et des oeuvres d’art, bienvenue dans un des premiers « cimetières naturels » de France

janvier 24, 2017

par Nicolas Bérard

Lasse d’utiliser des produits chimiques pour entretenir ses allées, et de constater la chute de fréquentation des tristes cimetières traditionnels, la ville de Niort (Deux-Sèvres) a décidé de créer un « cimetière naturel ». Les tombes, discrètes et non polluantes, sont placées au cœur d’un parc où la nature a sa place, et qui est entretenu de manière écologique. Une initiative réussie.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33564

En Belgique, une idée novatrice qui a besoin de soutien : https://www.humusation.org/

« Leur écologie et la nôtre », quarante ans après

novembre 21, 2016

Ce texte a été prononcé par Razmig Keucheyan lors des 20 ans de l’association des Amis du Monde diplomatique, au « 104 », à Paris, le 8 octobre 2016.

Il y a quarante ans, en 1974, André Gorz publiait dans la revue Le sauvage un texte fameux, intitulé Leur écologie et la nôtre. Le Monde diplomatique a réédité en avril 2010 des extraits de ce texte. Et on comprend pourquoi : la préscience de Gorz, sa capacité à anticiper l’évolution des rapports entre le capitalisme et la nature, est tout simplement stupéfiante. Gorz décrit dès 1974 le monde qui est en passe de devenir le nôtre.

La suite sur : http://www.contretemps.eu/keucheyan-gorz-ecologie/

« Qui a tué l’écologie ? » ou Comment l’ONG-isation étouffe la résistance

septembre 21, 2016

Texte tiré de la conclusion de l’excellent livre de Fabrice Nicolino, « Qui a tué l’écologie ? WWF, Greenpeace, Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement en accusation », publié le 16 mars 2011 aux éditions Les Liens qui libèrent.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32402

Toujours plus cynique, la publicité récupère lutte écologique et violences policières

mai 4, 2016

par Gaspard D’Allens

Des hommes et femmes jeunes dans la brume du petit matin. Des policiers, l’affrontement. De l’histoire vécue par des militants écologistes, une marque de jeans a fait un argument de vente. Car pour la publicité, explique l’auteur de cette tribune, « la fougue, la révolte et l’amour de la nature peuvent se transformer en gain financier ».

La suite sur : http://reporterre.net/Toujours-plus-cynique-la-publicite-recupere-lutte-ecologique-et-violences

La PUB fait dé-penser.

La publicité est une entreprise de colonisation mentale.

Chantier de plantation au Baquet le 19 mars

mars 17, 2016

Grâce à de nombreux donateurs, une vaste réserve naturelle a pu être acquise l’an dernier à Doische : Le Baquet. Le cœur de cette réserve, essentiellement forestier et parsemé de clairières, est un joyau de biodiversité. Mais tout reste à faire dans les prairies alentours. Afin de développer leur intérêt pour la faune, un réseau de 2,5 km de haies va y être planté. Les plants ont pu être achetés grâce au soutien financier de BNP Paribas Fortis. Il ne nous reste plus qu’à les mettre en terre !

3300 arbres à planter, c’est un beau défi auquel nous vous invitons ce samedi 19 mars. Nous espérons que vous serez nombreux à nous rejoindre pour redessiner le bocage des prairies du Baquet.

Rendez-vous à 9h30 route de Philippeville à Petit Doische (à hauteur de la station essence sur la N40 Givet-Philippeville).

Contact : Olivier Kints – olivier.kints@natagora.be – 0494/88.15.44