Archive for the ‘élevage’ Category

Origine du Covid-19 : fermes à fourrure plutôt que fuite en labo ?

juin 10, 2021

Par Yann Faure et Yves Sciama

Christian Drosten, spécialiste mondialement renommé des coronavirus, désigne dans une interview donnée à un journal suisse l’industrie de la fourrure comme source probable du Sars-CoV-2. Explications.

La suite sur : https://reporterre.net/Origine-du-Covid-19-fermes-a-fourrure-plutot-que-fuite-en-labo

Les profondeurs obscures de l’industrie écossaise du saumon

mars 23, 2021

« Qualité supérieure ». « La crème de la crème ». « Notre saumon est élevé et pêché de manière durable ». Dans notre pays, le saumon d’Écosse est vendu comme un produit d’excellente qualité. Mais la réalité est bien différente : les élevages de saumon d’Ecosse sont la cause non seulement de problèmes de respect du bien-être des animaux mais aussi de graves problèmes environnementaux.

La suite sur : https://www.gaia.be/fr/saumon

Dans le Sud-Ouest, des milliers de porcs, deux présidents, et un ancien camp de concentration

mars 13, 2021

par Célia Izoard

Dans le Tarn-et-Garonne, l’extension d’une porcherie industrielle là où furent internés des républicains espagnols à la fin des années 1930 rencontre une farouche résistance. D’une part, pour la préservation de ce lieu de mémoire ; de l’autre, contre l’élevage intensif, qui soulève ici un parallèle historique plus que morbide.

La suite sur : https://reporterre.net/Dans-le-Sud-Ouest-des-milliers-de-porcs-deux-presidents-et-un-ancien-camp-de

Subway : la cruauté à chaque bouchée

février 26, 2021

Subway promet un sandwich « préparé sous vos yeux ». Sous vos yeux, vraiment ? L214 vous révèle la (vraie) recette des sandwichs au poulet Subway.

La suite et la pétition sur : https://www.l214.com/stop-cruaute/subway/?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=2021%2F02-stopcruaute-subway&source_init=newsletter

Elevage laissé à l’abandon, tous les cochons sont morts

janvier 25, 2021

Des dizaines de cochons ont été retrouvés morts pétrifiés dans une porcherie des Côtes-d’Armor près de Saint-Brieuc. Les équipements des salles de maternité ont été démontés, l’élevage a été fermé et les cochons abandonnés à leur sort.

La suite sur : https://www.l214.com/communications/20210125-elevage-cimetiere-cochons-cote-d-armor

« On subit les conséquences, mais qui agit qui les causes ? »

janvier 15, 2021

https://www.l214.com/communications/20210115-elevage-intensif-covid-19-pandemie

« Ce n’est pas juste ce qu’il s’est passé pour les éleveurs (…) »

novembre 21, 2020

https://www.lalibre.be/international/europe/coronavirus-des-visons-les-eleveurs-danois-en-colere-defilent-avec-500-tracteurs-dans-copenhague-face-a-la-decision-du-gouvernement-abattre-les-visons-5fb935569978e20e7059db38

Ce qui n’est pas juste c’est que l’on encage encore des animaux pour en faire des manteaux, ce qui n’est pas juste c’est qu’on laisse encore exister tous ces élevages concentrationnaires vecteurs de maladies; toute cette souffrance pour des manteaux !

https://www.lalibre.be/international/europe/au-danemark-des-carcasses-de-visons-enterres-en-masse-refont-surface-5fbe4538d8ad587d42d13ab2

https://www.lalibre.be/debats/opinions/quand-la-mort-de-15-millions-de-visons-nous-laisse-indifferents-5fbe83909978e267f327050e

« leur élevage et leur commerce n’existe que pour assouvir des besoins superflus. »

Nouvelle enquête dans un élevage de poulets DUC : un employé témoigne

novembre 19, 2020

L214 révèle aujourd’hui le témoignage d’un lanceur d’alerte sur les conditions dans lesquelles sont élevés et ramassés les poulets dans une exploitation de la marque Duc, située dans l’Yonne (89). L’employé dénonce également, images à l’appui, les conditions de travail pénibles et précaires des « ramasseurs de volailles », chargés d’attraper les animaux et de les entasser dans des caisses pour les transporter vers l’abattoir. Les poulets ne sont pas les seules victimes de l’élevage intensif : L214 demande aux producteurs de poulets français de tourner le dos aux pires pratiques intensives.

La suite sur : https://www.l214.com/communications/20201119-enquete-poulets-temoignage-ramassage-duc

https://www.l214.com/stop-cruaute/duc/

Cela n’en finira donc jamais ! Comment les consommateurs peuvent-ils continuer à acheter !

Le fléau de l’élevage intensif

novembre 2, 2020

Si un nombre croissant d’individus subissent l’assaut de bactéries multirésistantes, la faute en revient aux élevages industriels. Sur le banc des accusés : l’administration massive d’antibiotiques aux animaux. Une enquête qui fait froid dans le dos.

Viande de merde et martyr animal. A quand l’interdiction ?
A nous consommateurs de cesser de manger cette merde .

Peste porcine, grippe aviaire… L’élevage industriel, source d’explosions épidémiques

octobre 28, 2020

par Lucile Leclair

Peste porcine, fièvre catarrhale ovine, grippe aviaire… Pourquoi une telle flambée des épidémies animales ? C’est que l’élevage industriel, avec ses fermes-usines, produit en série des animaux aux systèmes immunitaires fragiles. La réponse générale ? La « biosécurité », qui est une fuite en avant industrielle, explique l’autrice de cette tribune. Elle publie un livre sur ce thème dans la collection Reporterre-Seuil.

La suite sur : https://reporterre.net/Peste-porcine-grippe-aviaire-L-elevage-industriel-source-d-explosions-epidemiques

Seul compte le profit. Mais n’achetez donc pas toute cette saloperie.
« Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas ! » Coluche

Nous sommes les vaches cannibales
Nous mangeons comme les chiens
Du Canigou du Pal des croquettes de bovins
Des farines animales
L’herbe c’est dégueulasse ça colle entre les dents
ça goûte la limace
on fait caca dedans
Le foin ça fait des crasses la paille c’est embêtant
‘Faut qu’on se décarcasse
Pour manger proprement

Nous sommes les vaches cannibales
Nous faisons de l’élevage très expérimental
plus besoin de vélage
on naît par le trou d’balle
Mariant l’écologie avec le libre échange
ce qu’on mange on le chie
ce qu’on chie on le mange
Comme tous les ruminants on digère en mâchant
C’est meilleur pour le goût
d’réchauffer le ragoût

Nous sommes les vaches cannibales
Nous faisons des enfants avec des culs d’poulain
et des têtes d’éléphants
avec la trompe en moins
Quand on veut faire l’amour c’est le vétérinaire
qui met ses doigts d’velours
au fond de notre derrière
Pour faire de jolis veaux sans un pli sous les cornes
Plus besoin d’un cerveau
pour être spongiformes

Nous sommes les vaches cannibales
Peut-être un peu fofolles nous dansons dans les bals
Un drôle de rock and roll
autour des pierres tombales
Championnes des figures libres c’est sûr qu’on vous épate
A perdre l’équilibre
en restant sur nos pattes
Mais c’est nous qui rions car dans quelques années
la danse des prions
C’est vous qui la danserez

(Paroles et musique : Claude SEMAL