Archive for the ‘emploi’ Category

Un job « quand tu veux, flexible et bien payé » : derrière une illusion de liberté, la précarité ubérisée

septembre 5, 2022

Par Emma Bougerol

Elles s’appellent StaffMe, Manners ou Student Pop et mettent en relation étudiants et jeunes travailleurs avec des employeurs. Un peu comme de l’intérim, sauf que les travailleurs sont sous statut d’indépendants, sans protections sociales.

La suite sur : https://basta.media/un-job-quand-tu-veux-flexible-et-bien-paye-StaffMe-Student-Pop-Manners-interim-pour-auto-entrepreneurs

Chauffeur de cars, crèches, enseignants, … Pourquoi cette rentrée sous pénurie ?

août 31, 2022

Par François Ruffin

« Course contre-la-montre pour recruter des chauffeurs de car », annonce TF1. Je zappe sur BFM : « Des milliers de chauffeurs de cars scolaires manquent toujours à l’appel. » Il n’y a pas que les profs qui manqueront, pour la rentrée. Mais y a-t-il vraiment un mystère à cela ? Comment être surpris ?

La suite sur : https://blogs.mediapart.fr/ruffin-francois/blog/270822/chauffeur-de-cars-creches-enseignants-pourquoi-cette-rentree-sous-penuries

Et : https://fr.myeurop.info/2022/08/29/la-penurie-denseignants-en-europe-se-confirme/

Mr. Vandenbroucke s’est-il une fois posé la question du « pourquoi » tous ces malades ? Sans doute les conditions de travail idylliques !

juin 8, 2022

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) a défendu mercredi son projet de loi relatif à la responsabilisation des travailleurs dans le cadre des « trajets retour au travail ».

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2022/06/08/frank-vandenbroucke-defend-son-projet-de-loi-de-remise-au-travail-des-malades-de-longue-duree-on-supprime-les-sanctions-drastiques-actuelles-OW33YE3CNRGOLDCQ25C7S43JAA/?cx_testId=28&cx_testVariant=cx_undefined&cx_artPos=2#cxrecs_s

Sanction des malades de longue durée : https://www.ptb.be/sanction_des_malades_de_longue_dur_e_la_vivaldi_ignore_l_avis_n_gatif_de_l_inami_la_loi_doit_tre_supprim_e

« Territoires zéro chômeurs de longue durée » : outil intéressant ou poudre aux yeux ?

mai 17, 2022

Par Yves Martens

La Belgique louche souvent sur la France, même si c’est plus rare pour les politiques d’emploi, les modèles étant très différents entre les deux pays. Les nouveaux gouvernements wallon et bruxellois veulent pourtant s’inspirer d’une expérimentation démarrée en France en 2016. Qu’en penser ?

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/territoires-zero-chomeur-de-longue-duree-outil-interessant-ou-poudre-aux-yeux/

Les travailleurs migrants en Flandre victimes de graves abus

mai 10, 2022

Les travailleurs migrants sont laissés à eux-mêmes dans le cadre du système flamand de permis combinés, ce qui entraîne de graves abus.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/2022/05/10/les-travailleurs-migrants-en-flandre-victimes-de-graves-abus-FSERFJ343VDQRHVARA4VR3YCVM/

La lâcheté du patronat s’en prenant à des travailleurs en situation précaire et abandonnés à leur sort par les autorités flamandes.

Depuis le temps qu’ils nous chantent la même complainte …

mai 1, 2022

Où est la corrélation entre la baisse d’impôts des industries et des nantis et l’accentuation de l’investissement privé dans l’économie avec comme résultante espérée une hausse de l’emploi ?

Le MR a plaidé dimanche à l’occasion de la fête du 1er Mai pour une baisse de la fiscalité sur le travail afin de stimuler le taux d’emploi : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2022/05/01/fete-du-1er-mai-pour-doper-lemploi-il-faut-baisser-la-fiscalite-qui-pese-sur-le-travail-plaide-le-mr-GRSDKEYUDZFAJFESYE7WQNUVE4/

Lire aussi : https://www.ptb.be/taxer_ou_non_les_riches_5_arguments_de_bouchez_et_cie_d_mont_s

Il faut une fiscalité plus juste, une progressivité de l’impôt suivant les revenus.

https://www.ptb.be/_discours_du_1er_mai_de_raoul_hedebouw_bloquons_les_prix_pas_les_salaires

https://www.ptb.be/le_plan_du_ptb_pour_le_blocage_des_prix_sur_le_carburant_et_les_biens_de_premi_re_n_cessit

AGC Fleurus : « Inacceptable de donner plus de 170 millions d’euros d’argent public à un groupe qui n’hésite pas à détruire nos emplois. »

mars 30, 2022

Le service d’études du PTB a calculé que le groupe AGC a reçu au moins 170 millions d’euros d’argent public depuis son arrivée en Belgique. « C’est inacceptable de laisser une multinationale fermer une usine de 187 travailleurs dans un secteur aussi important pour la transition environnementale alors qu’elle a reçu autant d’argent public. Les travailleurs méritent le respect », réagit Germain Mugemangango, chef du groupe PTB au Parlement wallon.

La suite sur : https://www.ptb.be/agc_fleurus_inacceptable_de_donner_plus_de_170_millions_d_euros_d_argent_public_un_groupe_qui_n_h_site_pas_d_truire_nos_emplois

Audition sur l’évaluation du Fonds Blouses Blanches : le PTB exige un contrôle à part entière sur son utilisation

mars 23, 2022

Aujourd’hui, mercredi 23 mars, une audition aura lieu à la commission Santé de la Chambre avec les syndicats, les directions d’hôpitaux et les associations professionnelles, pour parler du rapport d’évaluation du Fonds Blouses blanches. Ce rapport a été porté à la connaissance du Parlement en juillet 2021.

La suite sur : https://www.ptb.be/audition_sur_l_valuation_du_fonds_blouses_blanches_le_ptb_exige_un_contr_le_part_enti_re_sur_son_utilisation

Enquête sur les ESAT : quand l’exploitation des ouvriers passe pour de l’action sociale

mars 2, 2022

Par Cécile Morin

Après les révélations de Victor Castanet sur ORPEA, voici que paraît un autre livre enquête signé par le journaliste Thibault Petit et intitulé Handicap à vendre. Pendant six ans, l’auteur a mené une investigation sur les ESAT, les bien mal nommés « Établissements et services d’aide par le travail ». Le bandeau de couverture donne le ton : « Resteriez-vous sept heures à trier des vis ? eux, oui ! » Qui croirait qu’il s’agit là d’une dénonciation des conditions de travail en ESAT par l’auteur se méprendrait : la citation est issue d’une publicité conçue par un directeur d’établissement à l’attention d’entreprises désireuses de sous-traiter leur production. Dans une annonce qu’il intitule « Cost killing & externalisation », ce directeur vante ainsi les avantages de la main d’œuvre de l’ESAT : « Plus de 175 travailleurs handicapés sont prêts à répondre à vos besoins à un coût défiant l’externalisation tout en vous permettant de réduire votre taxe AGEFIPH », « Leurs différences, leurs petits défauts sont, bien souvent dans le domaine du travail de sous-traitance (minutieux, répétitif, taylorisation) un réel avantage », « Ne déviez-vous jamais du travail fixé par votre chef : eux non. »1 Le patronat du XIXe siècle n’aurait pas parlé autrement de l’intérêt d’employer des enfants dans l’industrie : main d’œuvre quatre fois moins coûteuse que les adultes, particulièrement docile, dure à la peine et pourvue d’une surprenante dextérité. « Dans le milieu ordinaire, les travailleurs font chier. Et les handicapés, bah, ils travaillent mieux, oui » déclare d’ailleurs ce facétieux directeur à Thibault Petit2

La suite sur : https://dieses.fr/enquete-sur-les-esat-quand-lexploitation-des-ouvriers-passe-pour-de-laction-sociale

Réforme du chômage : un désastre pour les agents et les chômeurs

février 12, 2022