Archive for the ‘emploi’ Category

Surprise : depuis 2013, le CICE a créé seulement 100 000 emplois… qui ont chacun coûté 900 000 euros au contribuable

septembre 18, 2020

En 2012, quelques mois après l’arrivée au pouvoir du “socialiste” François Hollande, un technocrate de renom nommé Louis Gallois, ex-PDG de la SNCF et d’Airbus de son état, publie un rapport qui “brise les tabous” et appelle à augmenter la “compétitivité” des entreprises françaises en baissant le “coût du travail”. Ses préconisations, saluées par le MEDEF, sont aussitôt exaucées par le gouvernement l’année suivante, et le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est mis en oeuvre. Chaque année, 20 milliards d’euros sont octroyés aux entreprises françaises sous la forme de crédits d’impôts, calculés en fonction de la masse salariale : les grandes entreprises sont donc les principales bénéficiaires du dispositif. Pierre Gattaz, le président du MEDEF, se pavane avec son badge “1 million d’emploi”, la promesse des patrons si on leur donne de l’argent public et que l’on casse le Code du travail, voeux qui sera exaucé par la loi El Khomri quelques années plus tard.

La suite sur : https://www.frustrationmagazine.fr/surprise-depuis-2013-le-cice-a-cree-seulement-100-000-emplois-qui-ont-chacun-coute-1-million-deuros-au-contribuable/

Menace de licenciement chez Sodexo

août 29, 2020

La multinationale française Sodexo annonce sa volonté de licencier 380 travailleurs en Belgique. « C’est inacceptable, réagit Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB. Ils et elles ont fait à manger dans les hôpitaux, le nettoyage, etc. Ils et elles font partie des héros de la crise qui ont fait tourner la société. » Leur travail a d’ailleurs rapporté gros à l’entreprise, qui a réalisé 1,2 milliard d’euros de profit en 2019. Le PTB propose le passage à la semaine de 34 heures, qui permettrait de sauver l’emploi.

La suite sur : https://www.ptb.be/sodexo_le_ptb_propose_la_semaine_de_34_heures_pour_sauver_l_emploi

Non, ils ne veulent pas vraiment que les Français travaillent plus

juillet 10, 2020

par Pierrick Tillet

Un vague sans précédent de plans sociaux massifs traverse le pays depuis la fin du confinement post-Covid. Et leur seule réponse est toujours celle-ci : les Français doivent travailler plus.

En fait, c’est du bidon, ils ne veulent pas vraiment que les Français travaillent plus. Ils veulent juste les rémunérer beaucoup moins quand, passée la cinquantaine, ils sont mis en arrêt autoritaire d’activité.

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/25872

Lanceur d’alerte face à la machine infernale de Pôle emploi

juin 25, 2020

La porte de la fraude au chômage temporaire est grande ouverte

juin 12, 2020

L’Office national de l’emploi (Onem) a ouvert 1.692 enquêtes pour d’éventuels abus au système de chômage temporaire alors qu’un total de 139.605 employeurs ont eu recours à cette mesure depuis le début de la crise sanitaire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/la-porte-de-la-fraude-au-chomage-temporaire-est-grande-ouverte-pres-de-2000-enquetes-pour-abus-du-systeme-5ee31387d8ad585d08fdee5f

Lors que l’on voit comment sont contrôlés et fliqués les allocataires sociaux, il y a de quoi se poser des questions quant à la différence de traitement, ce qui n’a pas l’air de déranger la ministre de l’emploi, Nathalie Muylle (CD&V)

Ce que cache le « Pacte social » voulu par la FEB et Bouchez

juin 11, 2020

par Benjamin Pestieau

Cela fait longtemps que le patron de la FEB (Fédération des entreprises de Belgique) rêve d’un Pacte social. Un rêve qui date d’avant la crise du Covid-19. Il n’est pas le seul. Pour le patron du MR, « il est temps de conclure un nouveau contrat social », déclarait-il récemment à Sud Presse. Au niveau syndical également, certains demandent un Pacte social. Ce qui a provoqué une vive polémique au sommet de la FGTB. Mais de quoi serait fait ce Pacte ?

La suite sur : https://www.ptb.be/ce_que_cache_le_pacte_social_voulu_par_la_feb_et_bouchez et https://www.ptb.be/non_un_pacte_de_r_gression_sociale_construisons_maintenant_un_avenir_social

A ceux qui avaient encore des doutes : Qui va, à nouveau, payer la crise économique actuelle ?

mai 19, 2020

https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/pierre-frederic-nyst-si-on-n-assouplit-pas-le-regime-des-licenciements-on-est-mort-me-disent-de-nombreuses-entreprises-5ec3b23d7b50a60f8bdab078

« Les intérimaires ne sont pas des travailleurs jetables » : le PTB propose un plan anti-abus

mai 16, 2020

Il s’appelle Seppe De Meulder. L’histoire de ce jeune intérimaire a ému les réseaux sociaux est a été partagée en masse. Son récit est celui de l’abus quotidien du système de travail intérim dans certaines entreprises. « Les intérimaires ne sont pas des travailleurs jetables », a réagi Nadia Moscufo, députée PTB. Le parti de gauche demande la suppression du motif d’insertion pour le travail intérim et l’adoption urgente d’un plan anti-abus.

La suite sur : https://www.ptb.be/_les_int_rimaires_ne_sont_pas_des_travailleurs_jetables_le_ptb_propose_un_plan_anti_abus

Pourquoi le gouvernement wallon refuse-t-il de donner les noms des multinationales qui bénéficient des aides à l’emploi ?

février 19, 2020

La ministre PS Christie Morreale a refusé la demande du PTB de communiquer la liste des entreprises ayant bénéficié d’aides à l’emploi de la part de la Région wallonne. « Nous avons demandé la liste complète des entreprises bénéficiant des aides à l’emploi sous une forme ou une autre dans le courant de l’année 2019, explique Germain Mugemangango, chef de file PTB au Parlement wallon. Nous avons reçu les montants globaux qui totalisent plus d’1 milliard d’euros mais, bien qu’il n’y ait aucune base juridique pour agir de la sorte, la ministre refuse de nous donner les noms des entreprises bénéficiaires. »

La suite sur : https://www.ptb.be/pourquoi_le_gouvernement_wallon_refuse_t_il_de_donner_les_noms_des_multinationales_qui_b_n_ficient_des_aides_l_emploi

GSK : « Une boîte qui fait 500 millions de bénéfices et ne paie pas d’impôts ne doit pas licencier »

février 18, 2020

par Robin Bruyère

GSK, leader mondial de la pharmaceutique, veut licencier près de 1000 travailleurs en Belgique. Avec ses 500 millions de profits l’an dernier et ses 0 % d’impôts, la multinationale est pourtant loin d’être en difficulté.

La suite sur : https://www.ptb.be/gsk_une_bo_te_qui_fait_500_millions_de_b_n_fices_et_ne_paie_pas_d_imp_ts_ne_doit_pas_licencier