Archive for the ‘féminisme’ Category

Une farouche liberté. On ne naît pas féministe, on le devient.

septembre 28, 2020

par Elodie Jauneau

Je viens d’achever la lecture du livre de Gisèle Halimi, et je suis remontée comme une pendule.
J’ai envie de sortir dans la rue et de hurler.
J’ai envie de dire à tous-tes celles et ceux qui critiquent le « néo féminisme guerrier » ou le « néo-féminisme » tout court, les mêmes qui ont pleuré la mort de Gisèle Halimi, de fermer leur gueule de lire ce livre.

La suite sur : http://www.elodiejauneau.fr/2020/09/une-farouche-liberte-on-ne-nait-pas.html

Non, la Belgique ne protège toujours pas contre le viol et les violences sexuelles

septembre 27, 2020

Une opinion de Zoé Spriet-Mezoued et de Joëlle Delmarcelle, respectivement chargée de campagne sur les droits des femmes pour la section belge francophone d’Amnesty International et directrice de SOS Viol.

Dans le brouhaha politique de la formation du gouvernement, un rapport, pourtant essentiel, est presque passé inaperçu : celui du comité Grevio (Groupe d’experts sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique), en charge de l’évaluation de la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe — signée et ratifiée par la Belgique —, un dispositif européen contraignant qui a pour objectif de lutter contre les violences faites aux femmes.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/non-la-belgique-ne-protege-toujours-pas-contre-le-viol-et-les-violences-sexuelles-5f6cbfe27b50a677fbd1b700

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trop couverte, trop découverte , « C’est toujours la faute à Eve » …..

septembre 22, 2020

Et Olympe en perdit la tête…

septembre 5, 2020

http://lescenobitestranquilles.fr/2020/09/et-olympe-en-perdit-la-tete/

« Les femmes n’ont pas plus à compter sur les hommes que les travailleurs n’ont à compter sur la bourgeoisie. » (Benoîte Groult)

L’histoire, un récit sans les femmes

septembre 2, 2020

Une analyse de Sylvie Boulvain

Présentes depuis toujours dans la trame de l’histoire, les femmes ont été longtemps oubliées dans son récit, qui depuis l’Antiquité est principalement écrit par des historiens masculins. De plus, en se professionnalisant à partir du xixe siècle, la discipline historique se construit comme une science réservée aux hommes avec des espaces professionnels exclusivement masculins, comme les universités, les séminaires, les dépôts d’archives ou les bibliothèques, et ce, pratiquement jusqu’au milieu du xxe.

La suite sur : http://www.barricade.be/publications/analyses-etudes/histoire-un-recit-sans-femmes

BruZelle : brisons les tabous changeons les règles !

août 30, 2020

L’objectif de BruZelle est de lutter contre la précarité menstruelle en collectant des serviettes menstruelles et en les distribuant gratuitement et dans la dignité aux personnes menstruées en situation de précarité.

Vous pouvez nous aider, chacune et chacun d’entre vous, à concrétiser ce projet. N’hésitez pas à parcourir les pages de ce site, à participer à nos actions, à nous suivre sur les réseaux sociaux, à nous contacter et à diffuser l’information autour de vous.

Plus d’infos sur : https://www.bruzelle.be/fr/

La raison de votre éviction est stupide, mais que vous apporte donc ces exhibitions de chair fraîche ?

août 23, 2020

https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/polemique-a-miss-france-une-candidate-a-miss-guadeloupe-ecartee-du-concours-pour-avoir-pose-denudee-contre-le-cancer-du-sein-5f410ddad8ad586219af1511

Déjà 13 féminicides en Belgique cette année !

août 20, 2020

Au début du mois d’août, Jurgen D. se rend à la police : il avoue avoir tué Ilse Uyttersprot, ancienne bourgmestre d’Alost, avec qui il avait une liaison. Cette nouvelle fait l’effet d’une bombe. C’est le treizième féminicide cette année en Belgique.

Deux jours plus tard, Varduhi Harutyunyan échappe de justesse à la mort. Elle a été poignardée par son ex-partenaire sur le parking de son lieu de travail. Il s’en est fallu de peu pour que cet événement vienne encore allonger la liste des féminicides commis dans notre pays. Deux actes de violence graves contre des femmes en une semaine : c’est inadmissible.

La suite sur : https://www.ptb.be/la_lutte_contre_les_violences_faites_aux_femmes_doit_tre_une_priorit_politique

On en parle parce que la victime est connue, mais dès que l’émotion sera retombée, les violences faites aux femmes retourneront dans l’oubli jusqu’au prochain fait divers sordide…… si la victime est une femme connue, sinon….

Et à quand une vraie formation de TOUS les policiers, porter plainte est souvent un vrai chemin de croix pour les femmes.

Marlène Schiappa, le fémonationalisme et nous

août 7, 2020

Dans le cadre d’« opérations de reconquête républicaine », Marlène Schiappa en appelle au « bon sens », entendre : « Si la maison de votre voisin s’effondre, vous l’accueillez. Mais s’il se met à tabasser votre sœur, vous le virez ! » C’est en ces termes qu’elle se félicite de la mise en place, par ses soins, de la double peine pour les étrangers coupables de violences sexistes et sexuelles. Accusée de promouvoir le fémonationalisme — c’est-à-dire un féminisme qui instrumentalise les droits des femmes à des fins nationalistes et identitaires —, la porte-voix du gouvernement Macron a répondu n’avoir « aucune leçon de féminisme à recevoir de qui que ce soit ». Plus qu’une participation à la présente polémique, la sociologue et écrivaine Kaoutar Harchi entend ici, en guise de prolongement, rappeler la nécessité de déployer, face aux menées libérales et xénophobes, « un féminisme antiraciste et anticapitaliste ».

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/marlene-schiappa-le-femonationalisme-et-nous/

Gisèle Halimi

juillet 28, 2020

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/07/28/l-avocate-gisele-halimi-defenseuse-passionnee-de-la-cause-des-femmes-est-morte_6047506_3382.html

Ne vous résignez jamais

https://www.france-palestine.org/Hommage-a-Gisele-Halimi-engagee-pour-les-droits-du-peuple-palestinien