Archive for the ‘féminisme’ Category

Cessez donc de vous pliez à ces injonctions ! Dans toutes les circonstances.

avril 1, 2020

Le rôle des femmes n’est pas de rester belles durant le confinement.

Une chronique de Safia Kessas et Sofia Cotsoglou

Elles sont infirmières, doctoresses, aides-soignantes, aides-familiales ou à domicile, techniciennes de surface, caissières, éducatrices ou encore institutrices. Elles assurent des métiers essentiels et souvent dévalorisés qui nous permettent de continuer à vivre. Les femmes, en première ligne sur le front du coronavirus, n’échappent pas au sexisme qui se répand presque aussi vite que le virus. Sur les réseaux sociaux, les blagues sexistes pullulent. Quant aux magazines féminins, ils multiplient les diktats esthétiques. Une femme doit rester à son avantage en toutes circonstances.

La suite sur : https://www.rtbf.be/info/dossier/les-grenades/detail_le-role-des-femmes-n-est-pas-de-rester-belles-durant-le-confinement?id=10471428

« La femme objet est une création de l’homme abject. » (Louise Leblanc)

« Not All Men » : vraiment ? — par Valérie Rey-Robert

mars 24, 2020

Un an après la paru­tion de son pre­mier livre, Une culture du viol à la fran­çaise, Valérie Rey-Robert, ani­ma­trice du blog Crêpe Georgette, sort aux édi­tions Libertalia son second essai : Le Sexisme, une affaire d’hommes. Il s’a­git là d’un « pari », ain­si qu’elle le for­mule : se dire que la vio­lence mas­cu­line n’est pas iné­luc­table. La vio­lence des hommes sur les femmes et des hommes entre eux. Chiffres à l’ap­pui, ils causent en effet davan­tage d’ac­ci­dents mor­tels sur la route, tuent et frappent davan­tage, meurent vio­lem­ment et se sui­cident davan­tage, rem­plissent les pri­sons à plus de 95 %, sont les prin­ci­paux res­pon­sables d’actes ter­ro­ristes et, bien sûr, repré­sentent l’im­mense majo­ri­té des per­sonnes res­pon­sables d’in­frac­tions et de crimes sexuels. Certain que la lutte contre le sexisme ne peut plus être l’af­faire des seules femmes, ce livre s’a­dresse volon­tiers aux hommes, à tous les hommes, et convie à repen­ser la viri­li­té comme sys­tème col­lec­tif. Nous en publions quelques pages, consa­crées au fameux mot d’ordre de défense mas­cu­line, « Not All Men » (« Pas tous les hommes ») : ne le pre­nez pas per­son­nel­le­ment et édu­quez-vous, demande ain­si l’au­trice.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/not-all-men-vraiment-par-valerie-rey-robert/

Laure Murat : « La posture d’Adèle Haenel a fait l’effet d’une déclaration de guerre entre un monde à quai, que je veux croire moribond, et un monde en route. »

mars 7, 2020

par Sophie Joubert

Historienne et essayiste, professeure à l’université de Californie (UCLA), Laure Murat a publié en 2018 « Une révolution sexuelle ? Réflexions sur l’après-Weinstein » (Stock). Elle revient sur le César attribué à Roman Polanski, analyse la portée du geste d’Adèle Haenel et la résistance française au mouvement MeToo. Entretien.

La suite sur : https://www.humanite.fr/laure-murat-la-posture-dadele-haenel-fait-leffet-dune-declaration-de-guerre-entre-un-monde-quai-que

Sur les réseaux sociaux, les combats des femmes passent au niveau supérieur

mars 6, 2020

Grâce aux hashtags les luttes féministes se font de plus en plus entendre.

Porte-voix des combats quotidiens, facilitateurs de relations et amplificateurs de doléances, les réseaux sociaux sont devenus un espace indispensable pour l’épanouissement des luttes sociales. Qu’on y parle politique, faits de société, orientation sexuelle, genre, droits populaires, critique des médias, liberté d’expression, chaque combat se munit désormais d’un hashtag comme étendard d’une cause précise sous lequel chacun pourra donner son avis. Il permet aux personnes intéressées de retrouver en un rien de temps tout ce qui s’est dit à ce sujet, les avis, les expertises, les photos, les vidéos et les commentaires de ceux qui prennent la discussion à cœur. Les réseaux sociaux permettent à une lutte de se propager à la vitesse de la lumière à travers le monde.

La suite sur : https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/sur-les-reseaux-sociaux-les-combats-des-femmes-passent-au-niveau-superieur-5e623648f20d5a31a4285f69

Elle était une fois…. le 8 mars

mars 5, 2020

par Elise Voillot

Chaque 8 mars, c’est la même chose. Le temps d’une journée entre Noël et la fête des Mères, des entreprises, avides d’une énième stratégie juteuse, célèbrent la « fête de la femme ». Oyez, oyez, à coup de promotions sur les aspirateurs (« stéréotypes » vous dites ?), de cadeaux empoisonnés et d’engagement rose bonbon, entendez la bonne parole : le 8 mars, les femmes (et leurs portefeuilles) le valent bien. Derrière cette appropriation marketing douteuse se cache pourtant une date essentielle. La journée internationale des droits des femmes (ou JIDF pour les intimes) nous rappelle chaque année que la lutte pour une société plus égalitaire doit perdurer. Aujourd’hui, on vous raconte comment elle est née.

La suite sur : http://www.femmes-plurielles.be/elle-etait-une-fois-le-8-mars/

Non, le 8 mars n’est pas « la journée de la femme » : http://www.femmes-plurielles.be/non-le-8-mars-nest-pas-la-journee-de-la-femme/

Quelques dates de l’histoire politique des femmes en Belgique : http://www.femmes-plurielles.be/quelques-dates-de-lhistoire-politique-des-femmes-en-belgique/

Bread and roses

Debout les femmes

La grève comme outil d’émancipation des femmes

mars 5, 2020

Carte blanche proposée par la Centrale Générale FGTB

En 1966, la Belgique connut durant 12 semaines une grève inédite qui laissa une empreinte indélébile dans le champs économique et social belge : la grève des ouvrières de la Fabrique Nationale à Herstal.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/la-greve-comme-outil-d-emancipation-des-femmes/article-opinion-1259533.html

Violences sexuelles : Un jeune sur trois a encore du mal avec le consentement

mars 5, 2020

Amnesty International et SOS Viol ont publié les résultats d’un sondage sur le consentement ce jeudi.

Face aux violences sexuelles, la notion de consentement reste floue pour une bonne partie de l’opinion publique, particulièrement chez les jeunes. Un tiers des moins de 26 ans pensent ainsi qu’il est normal d’insister pour avoir des rapports sexuels

La suite sur : https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/viol-un-homme-sur-deux-estime-qu-il-existe-des-circonstances-attenuantes-5e60d8779978e2051e05cf49

https://www.levif.be/actualite/belgique/un-quart-des-jeunes-ont-deja-ete-victimes-d-un-viol/article-normal-1260293.html

https://www.lalibre.be/debats/opinions/la-belgique-ne-protege-pas-assez-contre-le-viol-5e6247b99978e2051e0af19b

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vengeance des mâles : Un directeur de casting français s’en prend à Adèle Haenel, lui assurant « une bonne omerta et une carrière morte bien méritée »

mars 4, 2020

Depuis la 45e cérémonie des Césars, le monde du cinéma est profondément divisé sur les accusations de viol à l’encontre du réalisateur Roman Polanski.

La suite sur : https://www.lalibre.be/lifestyle/people/un-directeur-de-casting-francais-s-en-prend-a-adele-haenel-lui-assurant-une-bonne-omerta-et-une-carriere-morte-bien-meritee-5e5fb81ed8ad5835a1c8d9ec

https://www.dhnet.be/medias/cinema/ceremonie-des-cesar-lambert-wilson-defend-roman-polanski-et-dezingue-florence-foresti-qui-sont-ces-gens-ils-sont-minuscules-5e5e15829978e23106a3bcee

https://blog.lefigaro.fr/rioufol/2020/03/cesar-pourquoi-ces-feministes-.html

https://www.lalibre.be/culture/cinema/meute-de-hyenes-repugnante-la-chronique-de-beigbeder-sur-les-cesar-cree-un-tolle-5e6204d0d8ad5835a1c8df09
«  »Elle reproduit l’injustice de l’affaire Dreyfus (…), elle reproduit la tragédie que raconte Polanski », mettre sur un même pied Dreyfus (innocent) et Polanski, fallait oser.

A l’assaut des murs

mars 3, 2020

par C. M.

Où que l’on aille en France, ou presque, on les croise désormais sur notre chemin : des collages visant à dénoncer, en lettres capitales, les féminicides, les agressions sexuelles et sexistes, la domination masculine au quotidien. Une manière, pour les activistes anonymes qui les réalisent, de marquer l’espace public et l’esprit des passants et des passantes — au risque, la nuit tombée, de croiser les forces de l’ordre. L’une d’entre elles, impliquée au sein d’un collectif, raconte ici son expérience des collages. Sans ambition de généraliser ni de parler pour autrui, précise-t-elle.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/assaut-murs/

« Tu veux dire qu’on a plus de chance de passer 24 heures au poste que le connard qui tape sa meuf ? »

Césars : «Désormais on se lève et on se barre», par Virginie Despentes

mars 2, 2020

Que ça soit à l’Assemblée nationale ou dans la culture, vous, les puissants, vous exigez le respect entier et constant. Ça vaut pour le viol, les exactions de votre police, les césars, votre réforme des retraites. En prime, il vous faut le silence de victimes.

La suite sur : https://www.liberation.fr/debats/2020/03/01/cesars-desormais-on-se-leve-et-on-se-barre_1780212