Archive for the ‘finance’ Category

L’eau en Bourse, 1 an déjà

décembre 1, 2021

Le 7 décembre 2020, l’eau entrait en bourse et suivait le chemin financier tracé par le pétrole et le blé avant elle.

Un an déjà que les boursicoteur·euse·s du monde entier peuvent spéculer sur le prix futur de l’eau. C’est important, car la ressource est rare. Et comme le dit un proverbe boursier célèbre, tout ce qui est rare vaut de l’argent, surtout s’il s’agit de la survie de l’espèce humaine.

Le 7 décembre 2020, c’est la Bourse de Chicago et le Nasdaq qui ont effectué les premières transactions de contrats à terme liés au marché de l’eau en Californie. C’était une aubaine ou plutôt une suite logique, puisque le cadre juridique californien permet depuis plusieurs années déjà de détenir des titres de permis d’utilisation de l’eau. L’eau y est donc, en quelque sorte, un produit commercial comme un autre. Ce fonctionnement a déjà causé une augmentation drastique du prix de l’eau et de nombreuses sécheresses dans les exploitations agricoles. Un élément de plus pour pousser l’entrée en bourse de l’or bleu puisque qu’on ne pourrait pas accuser les marchés financiers de causer des sécheresses à cause de la spéculation. Elle existait déjà !

Après tout, le même mécanisme de contrat à terme, c’est-à-dire la possibilité d’acheter à un prix fixé aujourd’hui une livraison dans le futur, existe déjà pour des produits comme le blé et le pétrole et, mis à part quelques famines et flambées du prix du pétrole ou autre réchauffement climatique, il a permis à des investisseur·euse·s du monde entier de faire fortune.

Les opposant·e·s à ce projet se contentent de préciser que, soumettre l’eau à la spéculation financière, alors que 2,2 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable, que 3 milliards de personnes ne disposent pas d’installations de base pour se laver les mains avec de l’eau et du savon, et que deux millions de décès y sont liés chaque année, ouvre des scénarios encore pires. « L’eau est la mère de tous les droits, mais sa cotation en bourse rendra en fait inutile la résolution fondamentale de l’Assemblée générale des Nations unies de 2010 sur le droit universel à l’eau », ajoute Rise for Climate Belgium dans la description de son événement appelant à libérer l’eau.

Comme dirait un autre proverbe boursier, si on peut acheter un produit dérivé en misant sur la hausse du prix de l’eau, pourquoi pas. Il suffit d’être du bon côté de ce scénario gagnant·e-perdant·e. Gagne celui ou celle qui gagne son pari financier. Perd celui ou celle qui n’a pas accès à l’eau, celui ou celle qui ne peut plus opérer son exploitation agricole, ceux·celles pour qui les denrées seront devenues trop chères, et la planète.

(Financité)

Vivre en colocation : quelles conséquences pour le chômage ?

novembre 26, 2021

Par Audrey Ligot – ASBL Droits Quotidiens

Le prix des logements augmente. Acheter ou louer un appartement quand on est seul est devenu difficile. Conséquence : de plus en plus de personnes partagent un logement. Ce choix de vivre en colocation peut avoir un impact financier sur le montant des allocations de chômage.

La suite sur : https://enmarche.be/societe/habitat/vivre-en-colocation-quelles-consequences-pour-le-chomage.htm

Touche pas au grisbi !

novembre 10, 2021

Les cadors du championnat belge s’opposent à la réforme fiscale des clubs sportifs : https://www.lalibre.be/sports/football/2021/11/10/les-cadors-du-championnat-belge-sopposent-a-la-reforme-fiscale-des-clubs-sportifs-limpact-serait-desastreux-pour-le-foot-belge-VE6RC3MF65BD5NCVR4SD6UKUR4/

Et : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2021/11/10/georges-louis-bouchez-flingue-la-reforme-fiscale-du-foot-pro-et-crispe-au-sein-de-la-vivaldi-RR6OZUOL2NGJDGMWRFUFJWRH7Q/

 » Il y aura donc bien redistribution, mais elle se fera surtout entre pays riches. »

novembre 3, 2021

Tiens donc, quelle surprise !

Article à lire sur : https://www.levif.be/actualite/international/taxation-des-multinationales-l-autruche-et-le-taureau-carte-blanche/article-opinion-1486409.html

« Les fossiles ou notre avenir ! » Des militants perturbent un colloque de la finance

octobre 27, 2021

Par Hortense Chauvin

Mardi 26 octobre devait se tenir tranquillement le Climate Finance Day, un colloque dédié aux solutions pouvant être apportées par le secteur financier au réchauffement climatique. Il a été bouleversé par des militants écologistes, qui dénoncent le soutien des banques françaises et du gouvernement aux énergies fossiles.

La suite sur : https://reporterre.net/Les-fossiles-ou-notre-avenir-Des-militants-perturbent-un-colloque-de-la-finance

« En 2020, rappelle-t-elle, la place boursière de Paris est devenue le premier financeur européen des énergies fossiles, devant celle de Londres. »

Les promesses trompeuses de la finance verte

octobre 18, 2021

Par Enzo Dubesset

« Investissements écologiques », « épargne responsable », « obligations vertes »… Le monde de la finance cherche à faire oublier sa dépendance aux énergies fossiles en se donnant une image plus « durable ». Mais, peu encadrés, les mécanismes de la finance verte ouvrent la voie à l’écoblanchiment.

La suite sur : https://reporterre.net/Les-promesses-trompeuses-de-la-finance-verte

Les entreprises belges ont envoyé 266 milliards d’euros dans les paradis fiscaux

octobre 16, 2021

Dès que les entreprises ont versé au moins 100.000 euros à d’autres sociétés, établissements de crédit ou personnes dans des paradis fiscaux au cours d’une année, elles doivent le déclarer à l’administration fiscale.

La suite sur : https://trends.levif.be/economie/entreprises/les-entreprises-belges-ont-envoye-266-milliards-d-euros-dans-des-paradis-fiscaux/article-normal-1480241.html

Ethique et fric ne font pas bon ménage

octobre 15, 2021

Sur : https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/2021/10/15/une-honte-pour-certains-le-retour-du-reve-pour-dautres-le-rachat-de-newcastle-par-un-fonds-saoudien-dechire-les-passions-DO46XQ6BFFEKVOZRWC6CEUU7PA/

Pandora Papers : deux mesures urgentes pour mettre fin à l’impunité des grands fraudeurs fiscaux

octobre 8, 2021

Des sept paradis fiscaux au centre des Pandora Papers, deux seulement se trouvent sur la liste belge : Dubaï et les Îles vierges britanniques. Et même ces deux-là ne font l’objet d’aucune sanction belge. C’est ce que montre une nouvelle étude du PTB. « Nous demandons que les paradis fiscaux des Pandora Papers soient ajoutés immédiatement à la liste belge », déclare Marco Van Hees, député fédéral du PTB.

La suite sur : https://www.ptb.be/pandora_papers_le_ptb_veut_largir_la_liste_belge_des_paradis_fiscaux

Le PTB propose la création d’une « commission spéciale Pandora Papers » à la Chambre

octobre 4, 2021

La nouvelle méga-fuite fiscale Pandora Papers est d’une ampleur plus grande encore que celle des Panama Papers, y compris en ce qui concerne les dossiers belges. Elle touche le monde économique, mais aussi le monde politique. « Comment se fait-il qu’on ait si peu avancé dans la lutte contre les paradis fiscaux ? Que le gouvernement arrête de dire qu’il n’y a pas d’argent pour nos pensions ou pour baisser nos factures d’énergies, c’est une question de volonté politique », déclare Marco Van Hees, député PTB et vice-président de la Commission Finances. Le PTB demande une réunion d’urgence de la commission Finances de la Chambre et propose la mise en place d’une commission spéciale Pandora Papers.

La suite sur : https://www.ptb.be/le_ptb_propose_la_cr_ation_d_une_commission_sp_ciale_pandora_papers_la_chambre

https://www.levif.be/actualite/belgique/des-heritiers-de-solvay-ont-dissimule-leurs-actions-dans-des-societes-offshore/article-news-1475911.html

https://trends.levif.be/economie/banque-et-finance/revelations-sur-les-milliers-de-milliards-de-dollars-toujours-a-l-abri-dans-les-paradis-fiscaux-1200-belges-concernes/article-normal-1475421.html