Archive for the ‘histoire’ Category

Les pingouins sont entrés dans Paris

juillet 7, 2018

Benoît Hamon s’est félicité de l’accueil qu’a réservé la France aux Républicains espagnols vaincus par l’armée de Franco appuyée par celles de Mussolini et Hitler.

La vérité est que, à leur arrivée en 1939, ils ont été traités en ennemis. Le Figaro ameutait contre cette « pègre », cette « racaille », ces « barbares » parqués par dizaines de milliers dans des « camps de concentration » (terme officiel de l’époque) à Saint-Cyprien, Argelès-sur-Mer, Le Barcarès, Gurs, Agde, Rivesaltes, Bram), Le Vernet…

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/les-pingouins-sont-entres-dans-paris-5874.html

Publicités

La France et son passé colonial : une analyse d’Olivier Lecour Grandmaison

mai 31, 2018

Olivier Le Cour Grandmaison, écrivain et spécialiste des questions qui ont trait à l’histoire coloniale, rappelle que la France n’a toujours pas abrogé la loi de 2005 sur les « bienfaits de la colonisation » et souligne que Macron n’a opéré aucun réel tournant à cet égard, malgré sa fameuse déclaration…

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article14337

L’œuvre négative du colonialisme français en Polynésie : du « bon sauvage » à la bombe nucléaire coloniale

mai 21, 2018

par Saïd Bouamama

Cocotiers, vahinés, ciel et plages paradisiaques et « bons sauvages » telles sont les images médiatiques dominantes de la Polynésie dite « française ». Lorsque nos médias dominants abordent cette colonie composée de cinq archipels c’est pour dessiner l’image d’un « paradis métis » ou d’une colonisation réussie par le mélange des populations. La majorité des polynésiens ne partagent pas cette vision et le mouvement indépendantiste a réussi à inscrire la Polynésie dans la liste des territoires à décoloniser. Le 17 mai 2013 l’assemblée générale des Nations-Unies adoptait une résolution affirmant « le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l’autodétermination et à l’indépendance » et exigeant du gouvernement français de « faciliter la mise en place d’un processus équitable et effectif d’autodétermination[i] ». Malgré plusieurs autres résolutions allant dans le même sens, la France fait la sourde oreille et refuse d’organiser un référendum d’autodétermination. Essayons de comprendre pourquoi en resituant la Polynésie dans ses contextes historiques, économiques et géostratégiques.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/loeuvre-negative-du-colonialisme-francais-en-polynesie-du-bon-sauvage-a-la-bombe-nucleaire-coloniale/

« Pour une histoire populaire du Venezuela » : interview de Thierry Deronne par Alex Anfruns (Investig’action)

mai 12, 2018

Les élections présidentielles du Venezuela auront lieu le 20 mai. Un rendez-vous décisif pour l’avenir de l’Amérique Latine et des relations Sud-Sud. Bénéficiant d’un véritable soutien populaire, le candidat Nicolas Maduro est en train de mobiliser des dizaines milliers de Vénézuéliens dans ses meetings de campagne. C’en est trop pour Mike Pence. Le vice-président US a qualifié ces élections de “mascarade” et demande leur report. Il menace même le Venezuela de nouvelles sanctions. Pourquoi les institutions européennes lui emboîtent-elles le pas? Pourquoi le traitement médiatique de la Révolution bolivarienne est-il calqué sur la vision des Etats-Unis qui considèrent l’Amérique latine comme leur jardin personnel? Et surtout, quelle est la réalité dans ce pays qui a multiplié les expériences créatives en faveur de l’émancipation humaine au cours des 18 dernières années? Le cinéaste belgo-vénézuélien Thierry Deronne, qui vient de concocter son nouveau film “Histoire du Venezuela”, a bien voulu répondre à nos questions.

La suite sur : https://venezuelainfos.wordpress.com/2018/05/11/pour-une-histoire-populaire-du-venezuela-interview-de-thierry-deronne-par-alex-anfruns-investigaction/

Mai 68 : Gauchisme infantile et imposteurs joufflus, par Régis de Castelnau

mai 11, 2018

Pour le contemporain, ce que l’on appellera plus tard « les événements de 68 » ont véritablement commencé le vendredi 3 mai dans l’après-midi.

La suite sur : https://www.les-crises.fr/mai-68-gauchisme-infantile-et-imposteurs-joufflus-par-regis-de-castelnau/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises-fr+%28Les-Crises.fr%29

1886, première grande révolte ouvrière en Belgique

mars 31, 2018

par Jonathan Lefèvre

Il y a 130 ans, les travailleurs, dont les conditions de vie sont déjà épouvantables, sont touchés par une crise économique. Le tout jeune mouvement ouvrier belge engage sa première lutte massive. Ce soulèvement va avoir des répercussions historiques. Les premières lois sociales vont naître.

La suite sur : https://solidaire.org/articles/1886-premiere-grande-revolte-ouvriere-en-belgique?utm_source=ptb2018-03-30&utm_medium=email&utm_content=html&utm_campaign=portalnewsletter

L’histoire est un champ de bataille. Le remugle du roman national.

mars 29, 2018

par Mathieu Léonard

« Il ne s’agit pas de remplacer une mythologie détestable par une autre qui semblerait sympathique. » Entretien autour des « historiens de garde ».

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Le-remugle-du-roman-national

Congo : mémoire partagée ou mémoire des vainqueurs ?

mars 25, 2018

par Grégory Mauzé

Détourner le regard ne permettra pas aux blessures de l’Histoire de cicatriser. Rompre avec les anciens rapports de subordination passe par un récit commun intégrant une analyse critique de la colonisation du Congo.

[Ce texte est une réponse à l’ « Opinion » de l’entrepreneur Eric De Lamotte parue dans La Libre du 6 mars. Sans surprise, la rédaction du journal a refusé de le publier.]

La suite sur : http://www.revuepolitique.be/congo-memoire-partagee-ou-memoire-des-vainqueurs/

Qu’aurions-nous fait à l’époque ?

mars 19, 2018

par Jean-Claude Guillebaud

On s’habitue, mine de rien, à une outrecuidance particulière. Quand on évoque les périodes sombres de notre passé national (l’occupation allemande, par exemple), chaque citoyen, chaque commentateur, chaque journaliste, se persuade — et veut persuader les autres — qu’il aurait été évidemment du « bon côté ». Or rien ne le prouve. En témoigne la trouble fascination qui entoure la presse française sous l’occupation. Ce trouble mêlé de honte persiste sept décennies plus tard dans l’ADN de la grosse machinerie médiatique.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37346

Les poubelles de l’histoire

mars 10, 2018

L’histoire frappe rarement à notre porte. On est plus souvent à la subir qu’à la faire. On se laisse la plupart du temps porter ou avaler par le torrent des jours dans l’impuissance politique et la passivité, même indignée, des évènements.

Mais il se trouve que parfois des hommes sont au bon endroit au bon moment et qu’ils ont la possibilité folle de tordre l’histoire, de s’en emparer et de changer le cours des choses ; non seulement d’en être l’acteur mais le réalisateur même.

La suite sur : http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2018/02/19/es-poubelles-de-l-histoire-941370.html