Archive for the ‘histoire’ Category

Pour honorer la mémoire des 23 héros du groupe Manouchian tombés sous les balles nazies le 21 février 1944

février 22, 2020

par Coordination nationale de l’UJFP

Il y a 74 ans, le 21 février 1944 au matin, les 23 résistants étrangers du groupe FTP-MOI (Francs-Tireurs et Partisans – Main d’œuvre immigrée) tombaient sous les balles nazies au Mont Valérien.

La seule femme du groupe – Olga Bancic – 32 ans était transférée en Allemagne, décapitée le 10 mai 1944 à Stuttgart.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article7691

Et : http://lescenobitestranquilles.fr/2020/02/laffiche-rouge-2/

Pour ce qui est des arrestations, sévices et torture le régime colonial israélien n’est pas en reste : http://ujfp.org/spip.php?article7689

Jacques Pauwels, une lecture subversive de l’Histoire

février 21, 2020

par Frederik Polfliet

La science historique ne nous fournit pas une image définitive de “comment ça s’est vraiment passé”. Elle est une pratique perpétuelle d’interprétation de faits et de sources, de déconstruction et de révisionnisme. Machiavel déjà savait que la lutte pour l’interprétation est un combat politique. L’auteur et historien Jacques Pauwels (Gand,1946), qui travaille principalement au Canada, s’empresse d’ajouter, dans le sillage de Marx, que ce sont surtout les puissants de la terre qui réussissent à imposer leur version de l’Histoire. C’est ce qu’il avait illustré de manière saisissante dans son précédent ouvrage Big Business avec Hitler (2013), avec l’exemple du soixantième anniversaire du débarquement des troupes en Normandie. A cette occasion la télévision américaine passait sans arrêt des publicités de General Motors où l’entreprise automobile s’auto-encensait comme pourvoyeuse d’armes aux troupes alliées. Les spots ne mentionnaient évidemment pas que l’entreprise fournissait également à l’Allemagne nazie toutes sortes de marchandises liées à la guerre. Par ailleurs ce débarquement, selon Pauwels, visait en fin de compte à empêcher l’Union Soviétique d’emporter la plus grosse part du gâteau – et non pas, comme le veut le mythe de la “bonne guerre”, à restaurer en Europe les idéaux de liberté, de droit et de démocratie. C’est contre ce type d’enseignement de l’Histoire imprégné des intérêts de classe mais devenu conventionnel, que Pauwels s’insurge dans https://www.investigaction.net/fr/jacques-pauwels-une-lecture-subversive-de-lhistoire/

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/jacques-pauwels-une-lecture-subversive-de-lhistoire/

Henri Guillemin : Le fascisme en France

février 20, 2020

Le 8 février 1962, métro Charonne : la police tue des manifestants anti-OAS

février 8, 2020

par La Riposte

Paris, février 1962. La perspective d’une fin de la guerre d’Algérie semble s’être éloignée depuis la suspension des pourparlers de paix, le 28 juillet 1961, entre le GPRA. (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne) et le gouvernement français. Cependant, dans les arcanes du pouvoir, tout le monde s’accorde à dire que la seule issue possible est l’indépendance de l’Algérie. S’accrochant désespérément à leur rêve d’une Algérie française, les fascistes de l’OAS. (Organisation Armée Secrète), multiplient les attentats en Algérie et en Métropole.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/le-8-fevrier-1962-metro-charonne-la-police-tue-des-manifestants-anti-oas-35680.html

Les historiens n’ont plus accès aux archives de 39-45, leurs travaux sont menacés

février 4, 2020

par Jean-Marc Berlière

Jean-Marc Berlière, professeur d’histoire contemporaine et spécialiste de la police française, s’inquiète de la fermeture des archives de la défense. Dans ces conditions, les historiens ne peuvent accéder aux fonds concernant la Seconde Guerre mondiale.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/les-historiens-n-ont-plus-acces-aux-archives-de-39-45-leurs-travaux-sont-menaces.html

Le « devoir de mémoire » vu par Eleonore Merza Bronstein

février 3, 2020

« Une pierre, deux coups : ou comment nier la mémoire des uns tout en abusant de la mémoire des autres » : Eleonore Merza Bronstein, militante pour la reconnaissance par les Israéliens de la Nakba, lors de son intervention le 23 janvier dernier sur le rôle de Macron, pour brouiller les cartes…

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article814

L’extrême droite collaborationniste belge complice d’Auschwitz

février 2, 2020

MÉCANISME GÉNOCIDAIRE – À l’occasion du 75e anniversaire de la libération par l’Armée rouge soviétique du camp d’extermination d’Auschwitz, Le Journal de RésistanceS sort de ses archives un document édifiant. Il démontre la participation de collaborationnistes belges francophones d’extrême droite au génocide des juifs, commis par l’Allemagne nazie – RETOUR DANS L’HISTOIRE NOIRE DE LA BELGIQUE

La suite sur : http://resistances-infos.blogspot.com/2020/01/lextreme-droite-collaborationniste.html

http://resistances-infos.blogspot.com/2020/01/auschwitz-extermination-dun-peuple.html

« Les caisses de grève donnent confiance aux grévistes et effrayent leurs adversaires. »

janvier 10, 2020

Une histoire politique des caisses de grève. Entretien avec Gabriel Rosenman

Par Mickaël Correia

Les caisses de grève foisonnent à travers le pays depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites. Plus qu’un outil de soutien financier, elles sont une manifestation et un indicateur de la solidarité de la population envers les grévistes. Depuis leur genèse au début du XIXe siècle, les caisses de grève ont connu des heures de gloire et des périodes d’éclipse au sein du répertoire d’action syndical, tout en voyant leur forme s’adapter aux mutations aussi bien technologiques que politiques. Entretien avec Gabriel Rosenman, ancien cheminot et militant à SUD-Rail qui réalise une thèse de science politique sur l’histoire et l’actualité des caisses de grève.

La suite sur : https://www.jefklak.org/les-caisses-de-greve-donnent-confiance-aux-grevistes-et-effrayent-leurs-adversaires/

« Mais le succès de tous ces appels à dons soulève en creux une question importante : pourquoi les structures syndicales nationales ne mettent-elles pas en place une caisse nationale interprofessionnelle alimentée par leurs propres fonds ? Il suffirait pourtant d’une petite partie de leurs colossales ressources pour décupler le montant des caisses existantes, ce qui constituerait à la fois un encouragement déterminant pour les grévistes et un signal extrêmement fort envoyé au gouvernement. »

Bonne question.

Fascisme / antifascisme, des repères historiques pour éviter la confusion

janvier 7, 2020

COURANT REBELLE – Dans cet article, publié une première fois dans LE JOURNAL de RésistanceSen mai dernier, Anne Morelli aborde un sujet polémique. La professeure honoraire, historienne de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et ancienne vice-présidente du MRAX y développe une critique antifasciste d’un certain antifascisme …

La suite sur : http://resistances-infos.blogspot.com/2019/12/fascisme-antifascisme-des-reperes.html

Un canon historique ? « La Flandre est avant tout un carrefour d’influences »

janvier 7, 2020

Qu’est-ce que la Flandre ? Un petit point sur la carte du monde, à peine 0,009 % de la surface de la Terre. Professeure d’histoire à la KuLeuven, Leen Van Molle se demande : « Pourquoi et comment faut-il construire un canon? »

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/un-canon-historique-la-flandre-est-avant-tout-un-carrefour-d-influences/article-normal-1235945.html