Archive for the ‘industrie’ Category

Le bisphénol A reconnu perturbateur endocrinien par une agence européenne

juin 16, 2017

L’Agence européenne des produits chimiques, l’ECHA, a annoncé reconnaître que le bisphénol A, déjà présent sur sa liste des « substances extrêmement préoccupantes », est un perturbateur endocrinien.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/sante/le-bisphenol-a-reconnu-perturbateur-endocrinien-par-une-agence-europeenne/article-normal-679477.html

« Tuerie » pour animaux, souffrance des travailleurs : « Il faut briser l’omerta qui règne dans les abattoirs »

mai 24, 2017

par Nadia Djabali

A quoi ressemble le quotidien des ouvriers qui travaillent dans des abattoirs industriels ? Le journaliste Geoffrey Le Guilcher s’est fait embaucher dans l’un d’entre eux, sous une fausse identité, en Bretagne. Pendant plus d’un mois, il y a découpé à la chaîne des vaches en une minute et partagé les souffrances physiques et psychiques des ouvriers. Il raconte son expérience de l’un des métiers les plus difficiles du monde industriel dans le livre « Steak machine ». Et révèle que les résistances à toute évolution, aussi bien pour la santé des salariés que pour celle des animaux, sont puissantes. Pour l’industrie, « le consommateur ne doit surtout pas faire de lien entre la vache et le steak qu’il a dans son assiette ». Entretien.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Tuerie-pour-animaux-souffrance-des-travailleurs-Il-faut-briser-l-omerta-qui

Le commerce des armes

mai 19, 2017

La Commission européenne relance la procédure pour autoriser le glyphosate

mai 19, 2017

Les commissaires européens ont donné leur accord pour «redémarrer les discussions avec les Etats membres sur un possible renouvellement de l’autorisation du glyphosate pour 10 ans», a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’exécutif européen.

La suite sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2017/05/18/la-commission-europeenne-relance-la-procedure-pour-autoriser-225175.html

L’homme est capable du meilleur comme du pire, mais c’est vraiment dans le pire qu’il est le meilleur. (Grégoire Lacroix)

Soupçons de conflits d’intérêts

Plusieurs des experts de l’agence travaillent ou ont travaillé comme consultants pour l’industrie chimique.

Pour éviter les situations de conflit d’intérêt et protéger la gouvernance de l’Agence de toute interférence politique ou de pressions de lobbys industriels, les décisions de l’Agence doivent être prises par une autorité neutre et indépendante, dotée des compétences nécessaires. Aussi seront-elles prises par le directeur exécutif de l’agence, théoriquement lui-même placé sous la tutelle d’une instance d’appel indépendante, chargée de contrôler la bonne application du règlement et des mesures d’exécution correspondantes adoptées par la Commission européenne. Le directeur exécutif est nommé par le conseil d’administration de l’agence, composé de représentants des États membres et de la Commission, qui doit, sous le contrôle de cette dernière, définir les priorités, fixer le budget et surveiller le fonctionnement de l’agence[réf. nécessaire].

En 2012, un audit européen de la cour des comptes européenne3 a cependant constaté un défaut de dispositif de prévention et/ou résolution des conflits d’intérêts au sein de l’Agence (ainsi que dans 3 autres agences européennes devant également « prendre des décisions importantes concernant la sécurité et la santé des consommateurs » (Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’Agence européenne des médicaments (EMA)3). La cour reconnait certes les progrès faits, et que l’Agence a mis en place certaines procédures pour limiter le risque de conflits d’intérêts, mais avec des « lacunes importantes »4.

Une soixantaine d’associations de la société civile, parmi lesquelles Greenpeace, alertent le 6 mars 2017 l’agence sur les conflits d’intérêts touchant plusieurs de ses membres, au moment où l’agence doit rendre un rapport sur le glyphosate. Plusieurs des experts de l’agence travaillent ou ont travaillé comme consultants pour l’industrie chimique. « Pour les organisations signataires, les experts pointés sont donc, selon les propres critères de l’ECHA, en situation de conflits d’intérêts », mais selon l’agence, si les experts « offrent des services de consultance à l’industrie, [c’est] une pratique normale »5.
Méthodologie et études non publiées
L’Agence fonde ses expertises sur des études scientifiques comme sur des études financées et fournies par les industriels, et qui ne sont pas publiées. Pour Greenpeace, « il faut mettre fin à l’utilisation des études non-publiées qui viennent de l’industrie, afin que les décisions des agences européennes puissent être vérifiées indépendamment »5.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_europ%C3%A9enne_des_produits_chimiques

« L’indépendance » à la sauce commission européenne

Comment les cigarettiers ont dicté leur loi aux gouvernements

mai 18, 2017

par Frédéric Soumois

Un livre révèle l’ampleur de la manipulation des parlementaires par le lobby cigarettier. Espionnage, fichage, faux rapports d’impact : son influence semble sans limites. Et cela a fonctionné.

La suite sur : http://plus.lesoir.be/94452/article/2017-05-18/comment-les-cigarettiers-ont-dicte-leur-loi-aux-gouvernements#_ga=2.132394510.1009044292.1495106883-1698507719.1459099970

Soutenez la proposition de la Commission européenne d’interdire les néonicotinoïdes!

mai 13, 2017

Nous n’avons jamais été aussi près d’une interdiction des néonicotinoïdes: elle changerait complètement la donne et contribuerait à protéger les abeilles de ces dangereux pesticides.

Plus tôt cette année, la Commission européenne a envoyé aux gouvernements nationaux une proposition qui pourrait sceller l’avenir de trois néonicotinoïdes en Europe, trois pesticides fort répandus qui sont toxiques pour les abeilles. On connait maintenant la proposition, et une interdiction presque totale pourrait entrer en vigueur dès cette année, mais seulement si elle est entérinée par une majorité qualifiée des États-membres de l’UE.

La suite sur : https://actions.sumofus.org/a/support-the-european-commission-s-neonics-ban-proposal/?akid=30195.8812595.7-GL0m&rd=1&source=fwd&t=1

Pesticides : la Suisse exporte des produits interdits vers les pays en développement

mai 11, 2017

Dangereux pour les occidentaux, mais pas pour les populations les plus pauvres. En toute impunité, Syngenta, le géant suisse de l’agroalimentaire produit et exporte vers des pays en développement des produits interdits à la vente au sein de l’Union européenne en raison de leur dangerosité. L’association suisse Public Eye* dénonce ce « double standard » et appelle les autorités publiques à intervenir.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/pesticides-la-suisse-exporte-des-produits-interdits-vers-les-pays-en-developpement/

Décision historique : le Salvador devient le premier pays à interdire les mines métallifères

mai 9, 2017

Fin mars dernier, le Salvador a écrit une page d’histoire en devenant le premier pays au monde à interdire les mines métallifères. Le succès de cette lutte de plusieurs décennies est la preuve que des citoyens peuvent gagner face aux intérêts des multinationales. Voici comment le peuple du Salvador s’est attaqué aux géants de l’industrie minière.

La suite sur : https://amisdelaterre.be/spip.php?article5818

Et dieu créa Syngenta

avril 29, 2017

La chronique de Gérard Manréson
docteur es cynisme à HECC, la Haute école du Café du commerce

Le 10e Forum pour le futur de l’agriculture, le FFA, était jouissif cette année. Cette rencontre annuelle de l’agro-industrie se déroulait le 28 mars dernier à Bruxelles. C’est notre Davos agricole. Et il a tenu ses promesses : il y avait Kofi, le sénile de l’ONU, le WWF, bien sûr, toujours prêts à nous cirer nos mocassins à glands, et même le Pape !
Oui, oui, le dernier Pape, François, le père de l’encyclique Laudato si’ qui critique le capitalisme et la course insensée au progrès et à la technologie. Il était venu dire tout le bien qu’il pensait de Syngenta, le géant suisse de la chimie et de l’agro-alimentaire, par ailleurs organisateur du FFA.

La suite sur : http://www.imagine-magazine.com/lire/spip.php?article2322

L’industrie textile retombe dans ses travers (En était-elle jamais sortie ?)

avril 28, 2017

par Valentin Dauchot

L’industrie textile manque encore de transparence en Europe. Le Parlement européen presse la Commission de lui imposer des règles claires. Car les belles promesses faites après le drame du Bangladesh n’ont pas toujours été tenues.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/planete/l-industrie-textile-retombe-dans-ses-travers-5902f212cd70e805131f9c38