Archive for the ‘livre’ Category

Jérôme Segal : « Qui sont les animaux ? »

avril 3, 2020

La pla­nète est donc para­ly­sée. « Le coro­na­vi­rus à l’origine de l’actuelle pan­dé­mie pro­vient indis­cu­ta­ble­ment de la consom­ma­tion d’animaux », vient de rap­pe­ler un col­lec­tif essen­tiel­le­ment consti­tué de méde­cins. Jérôme Segal, his­to­rien et cher­cheur, a cosi­gné cette tri­bune. Si l’ap­pa­ri­tion de mala­dies liées aux types de rela­tions que nous entre­te­nons avec les ani­maux n’est évi­dem­ment pas inédite, peut-être cette crise sani­taire-ci amè­ne­ra-t-elle à les recon­si­dé­rer en pro­fon­deur, avance l’es­sayiste. Son der­nier ouvrage, Animal radi­cal, vient de paraître (du moins le sera-t-il vrai­ment lorsque les librai­ries rou­vri­ront). Sous-titré Histoire et socio­lo­gie de l’an­tis­pé­cisme, il donne à lire la diver­si­té sou­vent contra­dic­toire de ce mou­ve­ment phi­lo­so­phique et poli­tique. Fort d’une enquête conduite en France, au Canada et en Israël, il rap­pelle éga­le­ment ses racines his­to­riques au sein de la tra­di­tion socia­liste — et plus encore liber­taire —, avant même de s’être déployé sous le nom d’an­tis­pé­cisme dans les années 1970 via la gauche anglo­saxonne. Nous reve­nons avec lui sur le tableau qu’il brosse.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/jerome-segal-qui-sont-les-animaux/

Pierre Vidal-Naquet : une vie pour la vérité

mars 31, 2020

par Hugues Le Paige

À propos de Pierre Vidal-Naquet — Une vie  de François Dosse aux Éditions de La Découverte, 660 p, 2020.

Dans les temps difficiles comme ceux que nous vivons, il est des hommes — et des femmes — qui nous manquent davantage. Celles et ceux qui peuvent associer une approche critique sur l’histoire d’hier et d’aujourd’hui et un regard à la fois solidaire et exigeant sur la société ou encore qui traquent une vérité à la fois indispensable et inaccessible.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/blog-notes/pierre-vidal-naquet-une-vie-pour-la-verite/

« Not All Men » : vraiment ? — par Valérie Rey-Robert

mars 24, 2020

Un an après la paru­tion de son pre­mier livre, Une culture du viol à la fran­çaise, Valérie Rey-Robert, ani­ma­trice du blog Crêpe Georgette, sort aux édi­tions Libertalia son second essai : Le Sexisme, une affaire d’hommes. Il s’a­git là d’un « pari », ain­si qu’elle le for­mule : se dire que la vio­lence mas­cu­line n’est pas iné­luc­table. La vio­lence des hommes sur les femmes et des hommes entre eux. Chiffres à l’ap­pui, ils causent en effet davan­tage d’ac­ci­dents mor­tels sur la route, tuent et frappent davan­tage, meurent vio­lem­ment et se sui­cident davan­tage, rem­plissent les pri­sons à plus de 95 %, sont les prin­ci­paux res­pon­sables d’actes ter­ro­ristes et, bien sûr, repré­sentent l’im­mense majo­ri­té des per­sonnes res­pon­sables d’in­frac­tions et de crimes sexuels. Certain que la lutte contre le sexisme ne peut plus être l’af­faire des seules femmes, ce livre s’a­dresse volon­tiers aux hommes, à tous les hommes, et convie à repen­ser la viri­li­té comme sys­tème col­lec­tif. Nous en publions quelques pages, consa­crées au fameux mot d’ordre de défense mas­cu­line, « Not All Men » (« Pas tous les hommes ») : ne le pre­nez pas per­son­nel­le­ment et édu­quez-vous, demande ain­si l’au­trice.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/not-all-men-vraiment-par-valerie-rey-robert/

Lesbos, la honte de l’Europe

mars 8, 2020

Vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, Jean Ziegler s’est rendu à Lesbos en mai 2019, île grecque qui abrite le plus grand centre d’accueil de réfugiés, dans lequel s’entassent 18 000 personnes. Il dénonce des conditions d’enfermement qui violent les droits les plus élémentaires et sont la honte de l’Europe.

La suite sur : https://bibliothequefahrenheit.blogspot.com/2020/02/lesbos-la-honte-de-leurope.html#more

http://www.cadtm.org/Crise-a-la-frontiere-entre-la-Grece-et-la-Turquie-en-finir-avec-l-Europe

François Sarano : « La loi de la jungle est la loi de la paresse »

mars 1, 2020

François Sarano est un océanographe et un plongeur exceptionnel. Depuis des décennies, il parcourt les mers du globe, accompagnant les expéditions de Jacques-Yves Cousteau, puis la réalisation du magnifique film de Jacques Perrin, Océans. Il vient de publier, avec Coralie Schaub, Réconcilier les hommes avec la vie sauvage.

La suite sur : https://reporterre.net/VIDEO-Francois-Sarano-La-loi-de-la-jungle-est-la-loi-de-la-paresse

« On nous demande de soigner le patient le plus rentable »

février 24, 2020

par Annabelle Laurent

Il dresse en 48 pages le constat implacable, et effrayant, d’un hôpital public transformé en industrie. Rencontre avec le neurochirurgien Stéphane Velut.

Les soignants sont dans les rues depuis bientôt un an. Le plan d’urgence annoncé par l’ex-ministre Agnès Buzyn, fin novembre 2019, n’a fait que décupler la colère, et le désespoir de certains. L’hôpital public traverse une crise sans précédent, rassemblant pour la première fois toutes les professions. Plus de 600 médecins ont déjà démissionné de leurs fonctions administratives, des centaines d’autres menacent de le faire. Il peut pourtant être complexe de comprendre exactement ce qui se joue de l’autre côté des portes de ces Centres Hospitalo-Universitaires qu’une partie d’entre nous ne franchit que rarement.

La suite sur : https://usbeketrica.com/article/on-nous-demande-de-soigner-le-patient-le-plus-rentable

Lire aussi : Soins psychiques : l’État va-t-il exclure du service public la majorité des enfants et adolescents ? https://www.bastamag.net/Etat-ARS-demanteler-CMPP-centres-psychologiques-enfants-adolescents

« Est-ce un hasard si nous n’avons pas les moyens de combattre la délinquance financière ? »

février 22, 2020

par Morgane De Meur

Manuela Cadelli est juge à Namur et administratrice de l’Association syndicale des magistrats. Il y a quelques mois, elle est venue à ManiFiesta pour parler de son livre « Radicaliser la Justice ». Une venue qui a marqué l’auditoire, dans lequel se trouvait Morgane De Meur, juriste.

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/est-ce-un-hasard-si-nous-n-avons-pas-les-moyens-de-combattre-la-delinquance-financiere

Jacques Pauwels, une lecture subversive de l’Histoire

février 21, 2020

par Frederik Polfliet

La science historique ne nous fournit pas une image définitive de “comment ça s’est vraiment passé”. Elle est une pratique perpétuelle d’interprétation de faits et de sources, de déconstruction et de révisionnisme. Machiavel déjà savait que la lutte pour l’interprétation est un combat politique. L’auteur et historien Jacques Pauwels (Gand,1946), qui travaille principalement au Canada, s’empresse d’ajouter, dans le sillage de Marx, que ce sont surtout les puissants de la terre qui réussissent à imposer leur version de l’Histoire. C’est ce qu’il avait illustré de manière saisissante dans son précédent ouvrage Big Business avec Hitler (2013), avec l’exemple du soixantième anniversaire du débarquement des troupes en Normandie. A cette occasion la télévision américaine passait sans arrêt des publicités de General Motors où l’entreprise automobile s’auto-encensait comme pourvoyeuse d’armes aux troupes alliées. Les spots ne mentionnaient évidemment pas que l’entreprise fournissait également à l’Allemagne nazie toutes sortes de marchandises liées à la guerre. Par ailleurs ce débarquement, selon Pauwels, visait en fin de compte à empêcher l’Union Soviétique d’emporter la plus grosse part du gâteau – et non pas, comme le veut le mythe de la “bonne guerre”, à restaurer en Europe les idéaux de liberté, de droit et de démocratie. C’est contre ce type d’enseignement de l’Histoire imprégné des intérêts de classe mais devenu conventionnel, que Pauwels s’insurge dans https://www.investigaction.net/fr/jacques-pauwels-une-lecture-subversive-de-lhistoire/

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/jacques-pauwels-une-lecture-subversive-de-lhistoire/

SDHI, ces pesticides épandus massivement qui s’attaquent à tous les êtres vivants

février 21, 2020

par Nolwenn Weiler

Connaissez-vous les SDHI ? Ces nouveaux fongicides, censés s’attaquer seulement aux champignons qui menacent les récoltes, s’en prennent en fait à tous les êtres vivants. Un « danger immense » selon des scientifiques. Le journaliste Fabrice Nicolino leur consacre son dernier ouvrage, Le crime est presque parfait. Entretien.

La suite sur : https://www.bastamag.net/SDHI-pesticides-fongicides-Anses-Rustin-Nicolino

Parents « hélicoptères », enfants sous pression !

février 8, 2020

Une opinion de Ana Aznar, lecturer in Psychology, University of Winchester (1).

Ces deux dernières décennies ont vu émerger des parents d’un nouveau style. De ces parents anxieux qu’on surnomme parents « hélicoptères » aux « mamans tigres », réputées pour leur exigence, ces différentes catégories ont un point commun : elles ont tendance à surinvestir leur rôle de parents, et à gérer la vie de leurs enfants. Elles leur laissent peu d’autonomie, leur mettent trop de pression pour atteindre leurs objectifs scolaires et personnels, leur donnant peu de chances d’expérimenter l’échec et la frustration.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/parents-helicopteres-enfants-sous-pression-5e3c2fecf20d5a72108af38c