Archive for the ‘livre’ Category

Luis Sepúlveda : « Je ne peux pas imaginer la littérature autrement que comme un acte de résistance »

mars 4, 2017

Entretien Marie-Anne Georges

Luis Sepúlveda a l’engagement chevillé au corps. Même s’il déclare « détester ce mot » car, selon lui, « on s’engage et se désengage avec la même facilité ». Il parle pour les autres, car l’auteur chilien, né en 1949, est toujours resté fidèle à ses convictions. Il a milité au sein des Jeunesses communistes, il a rêvé avec Allende à un changement de société, il a connu la prison sous Pinochet, il a été libéré grâce à Amnesty International, il a bourlingué à travers le monde pour finalement s’établir à Hambourg puis à Gijón. Luis Sepúlveda est naturalisé Allemand. « La dictature de Pinochet m’a dépossédé de ma nationalité chilienne en 1986 et j’attends toujours que le Chili me la rende avec les excuses de l’Etat », assène-t-il. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont le best-seller mondial « Le vieux qui lisait des romans d’amour ». Son dernier roman, « La fin de l’histoire » (traduit de l’espagnol – chilien – par David Fauquemberg, Métailié Noir, 208 pp., env. 17 €), vient de paraître en français. Il y convoque Belmonte, déjà héros de « Un nom de Torero », un privé acculé par les services secrets russes à reprendre du service.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/livres-bd/luis-sepulveda-je-ne-peux-pas-imaginer-la-litterature-autrement-que-comme-un-acte-de-resistance-58b98480cd704dd7c0b60880

« Ton nom de Palestine » présenté par Olivia Elias le jeudi 2 mars !

février 25, 2017

Je vous parle d’un peuple qui tambourine

sans relâche aux portes de l’avenir

d’un pays relégué aux marges de l’histoire

Dans ce pays les petites Salma ont pour Nidal

les yeux de Chimène et rêvent d’épousailles

Ils grandiront auront des enfants

qui auront des enfants jusqu’à ce qu’une balle

en plein cœur interrompe le fil du récit

A quoi rêvent les enfants de Gaza ?

(…)

Poésie et musique palestinienne à la librairie Résistances, jeudi prochain 2 mars, avec Olivia Elias qui présentera son nouveau livre « Ton Nom de Palestine », accompagnée à l’oud par Nadhir Bouabid !

La suite sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article12620

La réponse à l’épidémie d’Ebola a été guidée par la peur plus que par les priorités médicales

février 20, 2017

par Laurence Dardenne

La réponse à l’épidémie d’Ebola, qui a causé la mort de plus de 11300 personnes en Afrique de l’Ouest de 2014 à 2016, aurait-elle été davantage guidée par la peur que par les priorités médicales?

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/la-reponse-a-l-epidemie-d-ebola-a-ete-guidee-par-la-peur-plus-que-par-les-priorites-medicales-58aae6f3cd702bc3194ce95e

 » Il faudra pourtant attendre le 8 août 2014 pour que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère l’épidémie comme une « urgence de santé publique de portée internationale » et que, plus d’un mois plus tard, un cas soit diagnostiqué aux Etats-Unis pour que la majeure partie du monde se soucie enfin de ces trois petits pays africains. « 
Il faut que nos « précieuses » petites personnes d’occidentaux soient touchées pour que l’on se soucie des victimes lointaines ….

Et : http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/ebola-les-occasions-manquees-de-sauver-le-dr-kahn-58ab4356cd702bc3194e5464

« L’Occident terroriste » – Interview avec André Vltchek

février 18, 2017

par Alex Anfruns

En tant que journaliste, réalisateur de documentaire et romancier étatsunien, André Vltchek a couvert d’innombrables conflits armés à travers le monde. Parmi ses travaux les plus récents, on retrouve “L’Occident terroriste”, une discussion avec Noam Chomsky, un expert de la propagande renommé. Ensemble, ils explorent l’héritage du colonialisme qui dure jusqu’à aujourd’hui et dénoncent l’hypocrisie de l’Occident face au terrorisme, alors qu’il est responsable de son développement. Nous avons interrogé André Vltchek sur son livre et sur bien d’autres choses.

La suite sur : http://www.investigaction.net/loccident-terroriste-interview-avec-andre-vltchek/

La révolution est au bout du Ziegler.

février 16, 2017

par Jacques-Marie Bourget

Bon. L’idéologie Macron nous étouffe, la pratique de re-destribution de Fillon nous fait vomir, la social démocratie galope derrière le fantôme de Mitterrand. Ça va mal. Heureusement Jean Ziegler, avec son livre « Chemins d’espérance » (qui sont aussi ceux de la liberté), nous ouvre une bonne bouteille d’oxygène.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/la-revolution-est-au-bout-du-ziegler.html

« Je n’irai pas »

janvier 24, 2017

par Remi Bégouen

On oublie très souvent qu’août 1914 est la date d’entrée de notre modernité sanglante, celle de la hideuse guerre industrielle, colossale, mondiale… qui depuis plus d’un siècle continue de surgir de nos jours n’importe quand et où.

La suite sur : https://rodlediazec.blogspot.be/2017/01/je-nirai-pas.html

Maladie de Lyme : “Mes patients suscitaient les railleries”

janvier 9, 2017

Par Emmanuelle Anizon & Élodie Lepage

Un diagnostic compliqué, des malades que l’on n’écoute pas, des tests de dépistage imparfaits… Dans son livre “la Vérité sur la maladie de Lyme”, le professeur Christian Perronne revient sur ce qu’il considère comme un “scandale mondial”. C’est le premier – et quasiment le seul – scientifique français à avoir sonné l’alarme sur la maladie de Lyme, transmise par les tiques, « un scandale mondial, l’un des plus effarants de l’histoire de la médecine ». En juillet, il a lancé dans « l’Obs » un appel avec 100 médecins, à l’attention de la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Aujourd’hui, le professeur Christian Perronne, chef de service en infectiologie à l’hôpital universitaire Raymond-Poincaré de Garches, publie « La Vérité sur la maladie de Lyme ».

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33424

« Les femmes ont pour injonction de ne pas prendre trop de place »

décembre 16, 2016

Entretien avec Mona Chollet

La question de l’émancipation des femmes est loin d’être résolue. Mona Chollet est de celles qui s’attachent à décrypter les mécanismes persistants d’infériorisation des femmes. Dans Beauté fatale. Les nouveaux visages d’une aliénation féminine (Zones, 2012 ; La Découverte, « Poches/Essais », 2015), elle montre à quel point l’inégalité des droits s’est muée en censure mentale, et comment les contraintes ont été intériorisées à coup d’injonctions à respecter le modèle de féminité dominant. Son dernier ouvrage, Chez soi. Une odyssée de l’espace domestique (Zones, 2015 ; La Découverte, « Poches/Essais », 2016), tente quant à lui de déconstruire l’image toute faite du foyer et d’en explorer les potentialités émancipatrices, prenant ainsi à contre-pied la vision du foyer comme structure reproductrice d’inégalités, garant de l’ordre social et entérinant le modèle familial. Comprendre et lutter contre la domination masculine passe par la nuance. Entretien.

La suite sur : http://jefklak.org/?p=3373

« Les médias font passer les coups d’Etat modernes comme étant une défense de la démocratie »

décembre 6, 2016

par Alex Anfruss

Ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique, Maurice Lemoine est surtout un fin connaisseur de l’histoire contemporaine latino-américaine. Ces 40 dernières années il a fait de nombreuses enquêtes sur le terrain, notamment en Amérique Centrale, mais aussi au Venezuela ou encore en Colombie. Dans ce pays martyrisé, il a pu constater de ses propres yeux quelle est la situation de la population dans les communautés rurales, dans ce qui reste la source du conflit le plus long de l’Amérique Latine. Il a aussi été témoin sur place de l’un des événements les plus marquants de ce début de vingt-et-unième siècle, la tentative de coup d’Etat télévisé du président Hugo Chavez. Sur ces thèmes et pays, Lemoine est l’auteur d’ouvrages remarquables qui restent une référence dans la matière, comme son dernier livre « Les enfants cachés du général Pinochet ». Dans cette entrevue qu’il a eu la gentillesse d’accorder au Journal de Notre Amérique, il décrypte les dessous du récent virage à droite dans la région. Il tire également la sonnette d’alarme sur les menaces qui pèsent encore et toujours contre les gouvernements progressistes.

La suite sur : http://www.investigaction.net/les-medias-font-passer-les-coups-detat-modernes-comme-etant-une-defense-de-la-democratie/

Cette vérité cachée sur l’aluminium

décembre 2, 2016

par Fabrice Nicolino

C’est un livre rare, et il restera longtemps à portée de main (Toxic Story, deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins, Actes Sud). Le professeur de médecine Romain Gherardi n’a rien d’un séditieux. Médecin et scientifique à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil, il mène depuis près de vingt ans, avec une petite équipe, un travail exemplaire sur ce que l’on ajoute aux vaccins pour les rendre plus efficaces. Les adjuvants. Gherardi sait et répète sans se lasser que les vaccins, qui ont sauvé des millions de vie, sont l’une des plus grandes découvertes. Mais les adjuvants ?

La suite sur : https://fabrice-nicolino.com/?p=2508