Archive for the ‘luttes’ Category

Une farouche liberté. On ne naît pas féministe, on le devient.

septembre 28, 2020

par Elodie Jauneau

Je viens d’achever la lecture du livre de Gisèle Halimi, et je suis remontée comme une pendule.
J’ai envie de sortir dans la rue et de hurler.
J’ai envie de dire à tous-tes celles et ceux qui critiquent le « néo féminisme guerrier » ou le « néo-féminisme » tout court, les mêmes qui ont pleuré la mort de Gisèle Halimi, de fermer leur gueule de lire ce livre.

La suite sur : http://www.elodiejauneau.fr/2020/09/une-farouche-liberte-on-ne-nait-pas.html

Non, la Belgique ne protège toujours pas contre le viol et les violences sexuelles

septembre 27, 2020

Une opinion de Zoé Spriet-Mezoued et de Joëlle Delmarcelle, respectivement chargée de campagne sur les droits des femmes pour la section belge francophone d’Amnesty International et directrice de SOS Viol.

Dans le brouhaha politique de la formation du gouvernement, un rapport, pourtant essentiel, est presque passé inaperçu : celui du comité Grevio (Groupe d’experts sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique), en charge de l’évaluation de la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe — signée et ratifiée par la Belgique —, un dispositif européen contraignant qui a pour objectif de lutter contre les violences faites aux femmes.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/non-la-belgique-ne-protege-toujours-pas-contre-le-viol-et-les-violences-sexuelles-5f6cbfe27b50a677fbd1b700

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

REJOIGNEZ LA RÉSISTANCE QUI S’ORGANISE LES 9, 10 ET 11 OCTOBRE

septembre 18, 2020

David Dufresne : « En critiquant la police, on s’en prend plein la gueule »

septembre 18, 2020

Passé de la presse rock au reportage pour la grande presse, dans les années 1990, David Dufresne s’est peu à peu éloigné du journalisme — un « journalisme de pesticides », dit-il, obnubilé par la nouveauté et la surface de l’information — pour travailler sur le long cours : une enquête consacrée au maintien de l’ordre, suivie d’une autre sur l’affaire Tarnac. Si la musique n’est jamais bien loin (un livre sur un club de rock, un autre sur Brel), c’est par son compte Twitter et son interpellation « Allô Place Beauveau », lancée en plein soulèvement des gilets jaunes, que Dufresne s’est imposé comme l’une des voix médiatiques critiques de la violence policière et étatique. En 2019, il racontait, sous les traits de son alter ego Étienne Dardel, cette mobilisation écrasée dans les pages du roman Dernière sommation ; il revient dessus, au cinéma cette fois, avec Un pays qui se tient sage. L’occasion de le retrouver, convivial, autour d’un café sous le soleil de plomb de la capitale.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/david-dufresne-en-critiquant-la-police-on-sen-prend-plein-la-gueule/

La santé en lutte : « Le délabrement des soins de santé a été préparé »

septembre 13, 2020

Le collectif La santé en lutte s’est créé en juin 2019, à Bruxelles, à partir d’une contestation des équipes de nettoyage des hôpitaux publics bruxellois. Les soignantes et les soignants les ont rejointes, puis la mobilisation s’est étendue à d’autres hôpitaux du pays. Lors de sa première AG, 20 revendications ont été votées en deux heures — elles feront l’objet d’un travail d’approfondissement ; aujourd’hui, le collectif est actif dans plusieurs villes : Bruxelles, Liège, Charleroi, Namur. Il appelle à une « grande manifestation pour la santé » dans la capitale belge, ce dimanche 13 septembre, pour dénoncer le sous-financement de la santé et exiger l’arrêt de la marchandisation des soins de santé. Il y a quelques jours encore, le bourgmestre « socialiste » de Bruxelles, Philippe Close, refusait de l’autoriser — la réaction du collectif a été immédiate : elle aura bien lieu, renforcée par la présence de nombreux acteurs du soin, du social, du monde militant et syndical. Nous rencontrons deux membres de la coordination nationale : Alice, infirmière ayant travaillé 13 ans en milieu hospitalier, et Leila, ergothérapeute forte de 20 ans de pratique en ambulatoire.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/la-sante-en-lutte-le-delabrement-des-soins-de-sante-a-ete-prepare/

Et dire que certains la portent aux nues et la verrait bien future Première ministre !
 » en Belgique nous sommes passés d’un taux de plus de neuf lits par 1 000 habitants à six. Cette chute s’est faite en plusieurs étapes, la dernière remonte à quatre ans, quand des milliers de lits d’hôpital ont fermé en Belgique. C’était déjà Sophie Wilmès4 qui était aux commandes : après avoir dirigé les coupes budgétaires et les attaques des services de santé, qu’elle a signé de ses propres mains, elle vient jouer la grande sauveuse. »

https://www.lalibre.be/regions/bruxelles/quelques-milliers-de-personnes-sont-attendues-a-la-grande-manifestation-de-la-sante-a-bruxelles-5f5db95f7b50a677fb7cae96

Et où étaient tous ceux qui les applaudissaient ?

https://www.ptb.be/_travailler_dans_le_secteur_des_soins_c_est_merveilleux_mais_a_devient_insoutenable

https://www.ptb.be/trop_d_infirmiers_et_infirmi_res_doivent_aller_travailler_malades_le_ptb_r_clame_d_urgence_des_embauches_suppl_mentaires

« Aujourd’hui pour sauver l’accumulation du capital, on est obligé de détruire la démocratie »

septembre 11, 2020

par Barnabé Binctin

L’inaction écologique menace désormais l’espace démocratique, estime le philosophe Pierre Charbonnier. Les régimes autoritaires qui émergent ne se constituent-ils pas en appui à l’accumulation de richesses par quelques-uns au prix de la dilapidation des ressources de tous ? Face à cette destructrice « utopie du marché », les progrès politiques viendront du contre-mouvement social. Entretien réalisé en partenariat avec l’hebdomadaire Politis.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Alternatives-locales-ecologie-democratie-capitalisme-climat-biens-communs-Pierre-Charbonnier

Et Olympe en perdit la tête…

septembre 5, 2020

http://lescenobitestranquilles.fr/2020/09/et-olympe-en-perdit-la-tete/

« Les femmes n’ont pas plus à compter sur les hommes que les travailleurs n’ont à compter sur la bourgeoisie. » (Benoîte Groult)

Tous dans la rue le 12 septembre

septembre 1, 2020

par Pierrick Tillet

Il suffit de regarder la une des journaux de ce weekend pour comprendre que rien, définitivement rien n’est à attendre de la présidentielle de 2022. Des figures fatiguées et fatigantes qui attendent le 8 avril 2022 comme une bouée de sauvetage pour reprendre la main, eux qui à droite comme à gauche ont été totalement largués par les mouvements sociaux de ces derniers temps, à commencer bien sûr par celui des Gilets jaunes.

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/26689

« On ne porte peut-être pas le même maillot mais nous avons le même objectif : la fin d’un monde, le leur, le début d’un monde meilleur, le nôtre » (Jérôme Rodrigues).

Va-ton les voir dans la rue toutes celles et ceux qui se donnaient bonne conscience en applaudissant sur leur balcon ?

Dans le Nord, le combat de villageois contre le géant belge de la frite surgelée continue

août 29, 2020

par Didier Harpagès

Clarebout Potatoes, l’un des plus grands producteurs mondiaux de frites surgelées, projette d’installer une usine dans les environs de Dunkerque. Un projet similaire avait été abandonné en Belgique sous la pression des opposants, mais l’État français vient d’autoriser cette installation, au grand dam des riverains.

La suite sur : https://reporterre.net/Dans-le-Nord-le-combat-de-villageois-contre-le-geant-belge-de-la-frite-surgelee-continue

Gisèle Halimi

juillet 28, 2020

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/07/28/l-avocate-gisele-halimi-defenseuse-passionnee-de-la-cause-des-femmes-est-morte_6047506_3382.html

Ne vous résignez jamais

https://www.france-palestine.org/Hommage-a-Gisele-Halimi-engagee-pour-les-droits-du-peuple-palestinien