Archive for the ‘manifestations’ Category

Pologne: des dizaines de milliers de personnes manifestent pour le droit à l’avortement

octobre 31, 2020

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi à Varsovie et à travers la Pologne, défiant les restrictions liées à la pandémie, pour protester contre une décision de la justice interdisant quasiment tout avortement.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/europe/pologne-des-dizaines-de-milliers-de-personnes-manifestent-pour-le-droit-a-l-avortement-5f9d49687b50a6525bba933e

Quand la police muselle les soignant.es

octobre 1, 2020

par Camille Wernaers

« Si la police charge, il faut absolument que vous protégiez cette personne qui est en situation de handicap. »
Cette phrase qui fait froid dans le dos, une journaliste et une photographe d’Axelle l’ont entendue alors que des policier.ères bloquaient l’avancée de la manifestation pour la santé organisée par le collectif La santé en lutte, dimanche 13 septembre à Bruxelles.
Nous suivions une infirmière pour un article. Le personnel de santé, composé à 80 % de femmes selon les statistiques officielles, réclamait ce jour-là plus de budget, moins de marchandisation dans le secteur du soin ou encore plus d’effectifs pour nous soigner correctement. Des revendications qui ne sont pas nouvelles, mais que la crise sanitaire rend visibles. Notre témoin, qui a vécu de près la pandémie de Covid-19 et ses conséquences, attendait cette manifestation depuis des mois pour crier sa colère.

C’était sans compter sur la police anti-émeute et son autopompe dressée sur le chemin des 7 000 manifestant.es. D’un coup, nous n’avons plus entendu les slogans « Du fric pour l’hôpital public » et « Hôpital précaire, patient au cimetière ».
Derrière nous, une soignante répétait dans son mégaphone : « Laissez-nous passer ! »

Notre photographe a pu se faufiler près des policier-ères pour prendre quelques images. Elle raconte : « Ils m’ont demandé ce que je faisais là. J’ai dit que j’avais le droit de circuler. Un policier m’a rétorqué que je devais choisir mon camp et que j’aurais dû réfléchir avant de venir. je lui ai répondu qu’eux aussi devraient réfléchir et qu’il n’y a pas de camp. »

Plus tard, la police a chargé la fin du cortège. Des manifestant.es ont été poursuivi.es jusque dans la rue adjacente. Sur les réseaux sociaux, des infirmières témoignent anonymement : la police avait demandé à certaines d’entre elles de retirer leurs blouses de soignantes, probablement pour empêcher que des images d’arrestations du personnel soignant soient diffusées et fassent polémique. 35 personnes ont été arrêtées, non sans violences policières.

Le collectif Street-Medic – des secouristes qui opèrent dans les manifestations – a fait les comptes : une cinquantaine de personnes gazées par la police (la plupart du temps à des distances dangereuses pour les yeux, ce qui comporte un risque de brûlures chimiques); un violent coup de matraque porté à la tête d’un manifestant a entraîné une plaie ouverte importante; deux personnes ont eu chacune deux doigts brisés par des coups de matraques, d’autres ont reçu des coups de pied de la part de policier.ères et plussieurs côtes cassées ont été diagnostiquées.

A quoi servait ce coûteux dispositif policier ?

Après avoir félicité le personnel de santé pour son travail, est-ce que nos politiques préféreraient qu’il se taise ?

Des questions qui nous concernent toutes et tous.

(Edito – Axelles n°232 – Octobre 2020)

La coalition contre l’extrême droite Stand-Up dénonce la manifestation du Vlaams Belang

septembre 27, 2020

« La coalition contre l’extrême droite et le fascisme Stand-Up dénonce la manifestation du Vlaams Belang qui se tiendra ce dimanche aux abords de Bruxelles alors que « la marche ‘Oostende tegen racisme’ (Ostende contre le racisme, NDLR) prévue le même jour est interdite », a-t-elle annoncé dans un communiqué dimanche.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/la-coalition-contre-l-extreme-droite-stand-up-denonce-la-manifestation-du-vlaams-belang-5f70344d7b50a677fbe3c514?cx_testId=1&cx_testVariant=cx_1&cx_artPos=1#cxrecs_s

 » « Alors que de nombreux mouvements sociaux se sont vu interdire ou limiter leur droit à la liberté d’expression, et que la marche ‘Oostende tegen racisme’ prévue le même jour est interdite, le Vlaams Belang reçoit l’autorisation de propager ses idées nauséabondes au plus proche de la capitale. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

http://resistances-infos.blogspot.com/2020/09/un-groupuscule-dextreme-droite-wallon.html

« Il est encore fécond le ventre d’où a surgi la bête immonde. » (Bertold Brecht)

La liberté d’informer en pleine dérive en France

septembre 19, 2020

Manifestation contre le déploiement de la 5G

septembre 19, 2020

Retrouvez le Collectif stop5G.be à Bruxelles pour manifester contre le déploiement de la 5G ! Vous y trouverez, entre autres, des stands d’information de membres du collectif.

Samedi 26 septembre 14:00-17:00 (dans 1 semaine)
Gare centrale, 3 Carrefour de l’Europe – 1000 Bruxelles

La suite : https://www.amisdelaterre.be/manifestation-contre-le-deploiement-de-la-5g

Agir : https://stop5g.be/fr/

S’informer : https://www.kairospresse.be/journal/special-5-5g/

Accord UE-Mercosur : de l’huile sur les feux d’Amazonie et du sang sur les mains des autorités européennes

septembre 17, 2020

Une opinion d’Hélène Capocci et de Sébastien Snoeck, respectivement chargée de plaidoyer chez Entraide et Fraternité et expert politique chez Greenpeace Belgique.

À l’heure où la question du commerce international est enfin associée à ses impacts sur l’écologie et les droits humains, osons refuser cet accord dévastateur.

La fin de l’été devient un sinistre rendez-vous annuel des écologistes et des défenseurs des peuples autochtones au Brésil, qui voient leur lieu de vie partir en fumée en raison des feux qui déciment l’Amazonie. Alors que l’an passé l’attention médiatique criait haro sur les records dévastateurs des incendies, l’édition 2020 enregistre des résultats pires encore. Rien qu’en août, près de 30 000 foyers d’incendie ont été détectés en Amazonie brésilienne, un record depuis 2010. Une réalité qui serait freinée par l’accord UE-Mercosur ? Bien au contraire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/accord-ue-mercosur-de-l-huile-sur-les-feux-d-amazonie-et-du-sang-sur-les-mains-des-autorites-europeennes-5f6237449978e2322f14d5fa

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_212-defenseurs-de-l-environnement-tues-en-2019-un-record?id=10551750

La santé en lutte : « Le délabrement des soins de santé a été préparé »

septembre 13, 2020

Le collectif La santé en lutte s’est créé en juin 2019, à Bruxelles, à partir d’une contestation des équipes de nettoyage des hôpitaux publics bruxellois. Les soignantes et les soignants les ont rejointes, puis la mobilisation s’est étendue à d’autres hôpitaux du pays. Lors de sa première AG, 20 revendications ont été votées en deux heures — elles feront l’objet d’un travail d’approfondissement ; aujourd’hui, le collectif est actif dans plusieurs villes : Bruxelles, Liège, Charleroi, Namur. Il appelle à une « grande manifestation pour la santé » dans la capitale belge, ce dimanche 13 septembre, pour dénoncer le sous-financement de la santé et exiger l’arrêt de la marchandisation des soins de santé. Il y a quelques jours encore, le bourgmestre « socialiste » de Bruxelles, Philippe Close, refusait de l’autoriser — la réaction du collectif a été immédiate : elle aura bien lieu, renforcée par la présence de nombreux acteurs du soin, du social, du monde militant et syndical. Nous rencontrons deux membres de la coordination nationale : Alice, infirmière ayant travaillé 13 ans en milieu hospitalier, et Leila, ergothérapeute forte de 20 ans de pratique en ambulatoire.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/la-sante-en-lutte-le-delabrement-des-soins-de-sante-a-ete-prepare/

Et dire que certains la portent aux nues et la verrait bien future Première ministre !
 » en Belgique nous sommes passés d’un taux de plus de neuf lits par 1 000 habitants à six. Cette chute s’est faite en plusieurs étapes, la dernière remonte à quatre ans, quand des milliers de lits d’hôpital ont fermé en Belgique. C’était déjà Sophie Wilmès4 qui était aux commandes : après avoir dirigé les coupes budgétaires et les attaques des services de santé, qu’elle a signé de ses propres mains, elle vient jouer la grande sauveuse. »

https://www.lalibre.be/regions/bruxelles/quelques-milliers-de-personnes-sont-attendues-a-la-grande-manifestation-de-la-sante-a-bruxelles-5f5db95f7b50a677fb7cae96

Et où étaient tous ceux qui les applaudissaient ?

https://www.ptb.be/_travailler_dans_le_secteur_des_soins_c_est_merveilleux_mais_a_devient_insoutenable

https://www.ptb.be/trop_d_infirmiers_et_infirmi_res_doivent_aller_travailler_malades_le_ptb_r_clame_d_urgence_des_embauches_suppl_mentaires

Un an après Lubrizol : « Nous ne sommes pas condamnés à vivre dans un environnement dangereux »

septembre 9, 2020

Un an après l’incendie du site Lubrizol à Rouen, l’appel « Notre maison brûle et nous ne regarderons plus ailleurs », signé par de nombreuses organisations et personnalités, invite à se mobiliser le 26 septembre devant les sites industriels dangereux près de chez vous. Sur 500 000 installations classées pour la protection de l’environnement, 459 000 échappent à toute inspection !

La suite sur : https://www.bastamag.net/Lubrizol-seveso-appel-Notre-maison-brule-et-nous-ne-regarderons-plus-ailleurs

« Ils tuent, ils blessent, à bas les CRS ! Ils tirent au LBD, à bas les condés ! »

septembre 9, 2020

par La Mule du pape

Quatre personnes, étudiant ou enseignants, se sont vues ce lundi 7 septembre condamné·es par le tribunal correctionnel de Nice à 12 mois de prison avec sursis au total, et à payer 5000€ de dommages et intérêts pour des slogans lancés à l’adresse du syndicat policier Alliance lors d’une manifestation, et l’interpellation violente qui s’en est suivie. Olivier, Delphine, Alec et Dany étaient poursuivi·es pour outrages, violences et rébellion.

La suite sur : https://www.lamuledupape.com/2020/09/08/ils-tirent-au-lbd-a-bas-les-condes-12-mois-avec-sursis-pour-des-slogans-visant-le-syndicat-alliance/

Tous dans la rue le 12 septembre

septembre 1, 2020

par Pierrick Tillet

Il suffit de regarder la une des journaux de ce weekend pour comprendre que rien, définitivement rien n’est à attendre de la présidentielle de 2022. Des figures fatiguées et fatigantes qui attendent le 8 avril 2022 comme une bouée de sauvetage pour reprendre la main, eux qui à droite comme à gauche ont été totalement largués par les mouvements sociaux de ces derniers temps, à commencer bien sûr par celui des Gilets jaunes.

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/26689

« On ne porte peut-être pas le même maillot mais nous avons le même objectif : la fin d’un monde, le leur, le début d’un monde meilleur, le nôtre » (Jérôme Rodrigues).

Va-ton les voir dans la rue toutes celles et ceux qui se donnaient bonne conscience en applaudissant sur leur balcon ?