Archive for the ‘médecine’ Category

Il faut sauver les Maisons médicales

octobre 26, 2017

par Christine Mahy, pour le réseau wallon de lutte contre la pauvreté au nom d’un collectif de signataires

L’exclusion de l’accès aux soins est en totale contradiction avec la lutte contre les inégalités et la pauvreté.

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/il-faut-sauver-les-maisons-medicales-opinion-59f0a9d3cd70ccab36b5cba7

Publicités

Devoir les payer plus pour avoir un comportement plus humain ! N’y a-t-il que moi que ça indigne ?

octobre 24, 2017

Des indémnités pour les médecins qui discuteront plus avec les patients atteints de cance.r

La suite sur : http://www.lesoir.be/120871/article/2017-10-24/des-indemnites-pour-les-medecins-qui-discuteront-plus-avec-les-patients-atteints

Le personnel soignant le fait très bien, très humainement et sans avoir besoin d’une « carotte » monétaire !

Dix millions de personnes meurent ou deviennent handicapées suite à une erreur médicale

octobre 23, 2017

Une centaine de personnes ont manifesté dimanche après-midi à Bruxelles afin d’exiger plus d’attention à l’égard des victimes d’erreurs et d’accidents médicaux. Elles ne veulent pas stigmatiser les corps médicaux et soignants, mais encourager le dialogue entre les victimes, les prestataires de soins et les autorités.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/dix-millions-de-personnes-meurent-ou-deviennent-handicapees-suite-a-une-erreur-medicale/article-normal-742855.html

La prothèse vaginale Prolift, inventée par des médecins français, a fait souffrir des milliers de femmes dans le monde.

octobre 18, 2017

par Nolwenn Le Blevennec

En Australie, 800 femmes mènent en ce moment un recours collectif contre le laboratoire américain Johnson & Johnson, fabriquant de la prothèse vaginale Prolift et d’autres implants vaginaux contestés.

La suite sur : http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/nos-vies-intimes/20171010.OBS5776/cette-prothese-qui-cisaille-le-vagin-fait-l-objet-d-un-scandale-mondial.html

Plus de 1.200 patients attendent de recevoir un organe

août 14, 2017

Plus de 1.200 patients attendent toujours de recevoir un organe en Belgique, malgré le nombre croissant de personnes enregistrées comme donneurs potentiels. Une proposition de loi prévoit de faciliter la déclaration de don d’organe en la rendant possible chez les médecins.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/plus-de-1-200-patients-attendent-de-recevoir-un-organe/article-normal-705901.html

Professeur Henri Joyeux. 11 vaccins : Big Pharma exulte !

juillet 30, 2017

Délations, pressions, suicides : le quotidien du personnel hospitalier français

juillet 19, 2017

[ Tribune ] Sous la lumière blafarde des néons de nos hôpitaux, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Depuis des années, les avis de tempête dressés par les professionnels du secteur restent lettre morte auprès des gouvernements successifs. Seule la rubrique des faits-divers énonce un rappel brutal et régulier de la rudesse de ces métiers. En effet, quand les SOS s’essoufflent sans trouver d’échos, certains infirmiers tombent et meurent de leurs propres mains. Première victime des restrictions budgétaires pour combler le déficit de la sécurité sociale, le personnel de santé a vu, au fil des ans, ses effectifs diminuer tandis que le nombre de malades, lui, ne fléchit pas. Ainsi, en une dizaine d’années, les infirmiers ont assisté à la croissance de leurs tâches avec l’augmentation du ratio patient/soignant, variant par endroits du simple au double. Conséquence : une déshumanisation progressive de la profession et un personnel de santé au bord de la crise de nerfs.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/le-quotidien-du-personnel-hospitalier-francais/

Et : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35168

La ministre de Block partisane d’une médecine à deux vitesse ?

juillet 19, 2017

parSofie Merckx et Dirk Van Duppen

« La ministre De Block fait effectuer un audit sur les maisons médicales par des lobbyistes de la privatisation des soins de santé »

Depuis deux ans, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) a les maisons médicales dans son collimateur. Elle vient ainsi de lancer une nouvelle attaque, en confiant un audit des maisons médicales –  » pour voir si chaque euro est bien utilisé  » – à un bureau d’audit commercial international, KPMG. Un bureau connu pour ses positions en faveur d’une privatisation des soins de santé et d’une médecine à deux vitesses.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/la-ministre-de-block-fait-effectuer-un-audit-sur-les-maisons-medicales-par-des-lobbyistes-de-la-privatisation-des-soins-de-sante/article-opinion-695193.html

« Le Pr Jan De Maeseneer, président du département de Médecine générale et des Soins de santé primaires à l’Université de Gand, déclare à ce sujet : « Ceux qui, aujourd’hui ou demain, ont ou auront besoin d’être soignés – en principe, nous tous – doivent savoir qu’il n’existe pas une seule preuve scientifique pour montrer que la privatisation mène à des soins de santé plus accessibles, de meilleure qualité, plus durables et plus avantageux en termes de coût. On ne connaît nulle part dans le monde d’expérience réussie en termes de durabilité et de cout-efficacité. Et nulle part dans le monde on ne connaît d’expérience réussie où une privatisation dans les soins de santé a été menée avec succès. » (Apache, 20/06/2017)  »

« La stratégie de De Block n’est pas sortie de nulle part. En novembre 2016, la ministre a en effet nommé en toute discrétion Bart Vermeulen au poste de chef de cabinet adjoint, responsable de l’ensemble des soins de santé. Vermeulen est un ancien cadre de Pharma.be, la machine de lobbying de l’industrie pharmaceutique. « 

Rilatine® : une consommation interpellante chez les enfants

juillet 14, 2017

par Joëlle Delvaux

En 2016, plus de 32.000 enfants entre 6 et 18 ans se sont vu rembourser du méthylphénidate pour traiter un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Et parmi les adolescents, un sur cinq en consommait déjà il y a dix ans. C’est l’un des résultats inquiétants d’une étude menée par la Mutualité chrétienne (MC). Interpellant aussi : dans une même classe scolaire, les plus jeunes ont 50% de risques supplémentaires d’être « sous » Rilatine. La MC s’inquiète du risque de sur-utilisation de ce médicament, loin d’être anodin pour la santé.

La suite sur : https://www.enmarche.be/sante/medecine/rilatine-une-consommation-interpellante-chez-les-enfants.htm

Donnez-leur :

Une médecine de classe

juin 27, 2017

La médecine française demeure une médecine de classe. Elle ne soigne pas de la même façon les malades selon leur origine sociale.

La suite sur : http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=2296