Archive for the ‘médecine’ Category

« Le jour où il y aura des morts prématurées, chez les patients comme chez le personnel, il faudra assumer »

août 2, 2018

Alors que le manque de moyens ne cesse de s’accroître dans les hôpitaux, nous publions ci-dessous le témoignage accablant d’un infirmier relayé la semaine dernière par la CGT du CHU de Grenoble.

La suite sur : http://www.revolutionpermanente.fr/Le-jour-ou-il-y-aura-des-morts-prematurees-chez-les-patients-comme-chez-le-personnel-il-faudra

Publicités

Vous avez dit déshumanisation ?

juin 8, 2018

Une chronique d’Armand Lequeux.

On atteint le degré ultime quand une personne devient menace, chiffre ou illégal alors qu’on lui refuse une identité.

Comme vous sans doute, il m’arrive d’être pris à la gorge par une information qui a priori ne faisait que flotter parmi des centaines d’autres dans le flux ininterrompu des nouvelles du monde. A l’hôpital psychiatrique de Rouvray, près de Rouen, des aides-soignants font la grève de la faim pour dénoncer les conditions dégradantes dans lesquelles y vivent les résidents.

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/vous-avez-dit-deshumanisation-5b19513a5532a2968864b7ed

A force de tout voir l’on finit par tout supporter.
A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer.
A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter.
A force de tout accepter l’on finit par tout approuver.

(Augustin d’Ippone)

Bonne nouvelle : https://actu.fr/normandie/sotteville-les-rouen_76681/30-postes-une-unite-crees-lhopital-rouvray-pres-rouen-cest-historique_17201826.html

Quand une patiente me confie la douleur et la douceur (TEMOIGNAGE)

juin 2, 2018

Un témoignage publié sur le blog du médecin généraliste Baptiste Beaulieu (*).

Alors voilà, elle me confie la douleur, et la douceur.

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/quand-une-patiente-me-confie-la-douleur-et-la-douceur-temoignage-5b1117fe5532858b9273cc09

Respect et empathie, trop difficile ?

Condamnée pour avoir protégé des salariées victimes de harcèlement sexuel

mai 12, 2018

Par une décision en date du 4 mai 2018, la médecin du travail Karine Djemil vient d’être condamnée par l’ordre des médecins à 6 mois d’interdiction d’exercice dont trois fermes, pour avoir donné des soins médicaux à plusieurs femmes harcelées sexuellement dans le cadre de leur travail.

La suite sur : http://www.ugict.cgt.fr/ugict/presse/condamnee-pour-avoir-protege-des-salariees-victimes-de-harcelement-sexuel

Violences contre les femmes : leurs terribles conséquences sur la santé toujours insuffisamment prises en compte

mai 7, 2018

par Audrey Guiller

Chaque année, en France, 225 000 femmes subissent des violences au sein de leur couple. Ces terribles statistiques ne sont que la partie visible de ces violences : troubles anxieux, alimentaires ou du sommeil, dépression, impact sur la sexualité, tentative de suicide… les effets psychologiques sont tout autant dévastateurs. Et une grande majorité des femmes concernées ne sont pas accompagnées. Une véritable écoute, une meilleur formation des soignants, la création de réseaux de professionnels et l’attribution de moyens financiers adéquats permettraient d’améliorer considérablement leur situation. Enquête sur un problème majeur de santé publique.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Violences-contre-les-femmes-leurs-terribles-consequences-sur-la-sante-toujours

Un chirurgien suspendu pour avoir défendu le service public

avril 20, 2018

Après14 ans d’exercice au pôle de chirurgie cardiaque du CHU de Nantes et avoir exercé pendant plusieurs années à l’hôpital Pompidou à la satisfaction de tous, le docteur Hubert-François Carton a été suspendu par le directeur du CHU, Monsieur Sudreau avec l’aval de la Commission Médicale d’Établissement (CME), en attendant la décision du CNG (Centre de Gestion des Praticiens Hospitaliers).

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37662

La honte

avril 13, 2018

par Baptiste Beaulieu

(petit coup de gueule, pardon. Je précise que tous les établissements psychiatriques ne sont pas comme celui-ci, mais que certains le sont. Et c’est intolérable.)

La suite sur : https://www.alorsvoila.com/2016/03/

Professeur Henri Joyeux lance un appel urgent aux professionnels de la santé!

mars 25, 2018

Chers collègues, chères consœurs, chers confrères
La nouvelle loi, une erreur grave de santé publique

La nouvelle loi qui impose 11 vaccinations aux enfants est une grave erreur de santé publique. Elle a été amplement évoquée par la presse.

Nous, professionnels de Santé, prescripteurs et/ou vaccinateurs sommes engagés par la loi sur une voie qui pourrait se retourner contre certains de nos propres patients, contre notre profession, et contre nous-mêmes.

La suite sur : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2018/03/professeur-henri-joyeux-lance-un-appel-urgent-aux-professionnels-de-la-sante.html

Les antidépresseurs, symptôme d’un mal-être dans les maisons de repos ?

mars 22, 2018

par Joëlle Delvaux

En maison de repos, près de 40% des résidents consomment des antidépresseurs et quelque 20% des antipsychotiques. Plus inquiétant encore : plus de la moitié de ces médicaments prescrits ne sont pas appropriés. À l’appui des résultats de son étude, la Mutualité chrétienne appelle les services résidentiels pour personnes âgées à sortir d’une approche essentiellement médicale et à adopter des pratiques adaptées pour améliorer la qualité de vie des résidents.

La suite sur : https://www.enmarche.be/sante/medicaments-1/les-antidepresseurs-symptome-d-un-mal-etre-dans-les-maisons-de-repos.htm

A l’hôpital, « nous sommes dans une logique fordiste : les femmes doivent accoucher à la chaîne »

mars 9, 2018

par Nolwenn Weiler

« Beaucoup sont convaincus du fait que les femmes se sont battues pour accoucher à l’hôpital, mais ce n’est pas du tout le cas. » Derrière cette fausse évidence combattue par Marie-Hélène Lahaye, auteure du livre Accouchement, les femmes méritent mieux, se cache l’histoire d’une médicalisation à l’extrême de l’accouchement : l’usage d’hormone pour accélérer le travail, comme le recours exagéré à la péridurale ou aux épisiotomies, dont les conséquences ressemblent parfois à celles de l’excision, dessinent le portrait d’un hôpital plus soucieux de productivité que du respect des femmes. En lieu et place de cette maltraitance qui laisse des traces, des alternatives existent pourtant. Entretien.

La suite sur : https://www.bastamag.net/A-l-hopital-nous-sommes-dans-une-logique-fordiste-les-femmes-doivent-accoucher