Archive for the ‘mode’ Category

CON-SOMMATION

décembre 5, 2018

https://positivr.fr/piege-influenceurs-marque-de-chaussures-prix/

Et dire que des milliers de personnes se laissent influencer par ces crétins !

La PUB fait dé-penser

Publicités

Con-sommation

novembre 2, 2018

par Amid Faljaoui

Pourquoi Instagram va mener les jeunes à l’endettement. : https://trends.levif.be/economie/high-tech/pourquoi-instagram-va-mener-les-jeunes-a-l-endettement/article-opinion-1048473.html?_ga=2.33181430.994508996.1541092042-1024575503.1459271683

Cash Investigation : Luxe : les dessous chocs

octobre 11, 2018

H&M exploite des usines à sueur en Europe

octobre 2, 2018

« Il m’arrive de rentrer chez moi à 4 heures du matin », raconte l’un des travailleurs. Cette semaine, nous avons pu découvrir les terribles conditions de travail de ceux qui fabriquent les vêtements d’H&M [1].

En Bulgarie par exemple, des travailleurs sont obligés de travailler jusqu’à 12 heures par jour, sept jours sur sept, pour couvrir leurs besoins fondamentaux…. Et ils ne perçoivent même pas le salaire minimum légal : leur revenu mensuel net moyen, heures supplémentaires et charges incluses, s’élève à seulement 259 €, un montant bien inférieur au seuil de pauvreté européen [2]!

Le temps joue contre H&M : en 2013 le géant de la mode s’était engagé à verser des salaires décents à 850 000 travailleurs dans un délai de 5 ans [3]. Mais au lieu de tenir ses promesses, il a tourné le dos à ses travailleurs et tente aujourd’hui de faire oublier cet engagement ! H&M n’a plus que quelques semaines pour faire marche arrière.

Comme le scandale vient d’être révélé au grand jour, H&M subit une forte pression et pourrait bien perdre la face [4]. Pour éviter de voir sa réputation entachée et ses ventes baisser, H&M doit maintenant honorer son engagement à fournir des salaires décents. Si l’on en croit ses résultats de 2017, qui font état d’un bénéfice de plus de 2 milliards d’euros, c’est tout à fait à sa portée [5]!

Les opinions de ses clients intéressent H&M… Surtout lorsqu’elles sont publiques ! Si H&M reçoit des centaines de messages sur ses réseaux sociaux, il devra tenir ses promesses et changer de cap pour enfin verser des salaires décents à ses travailleurs.
Écrivez à H&M !

Si vous n’avez pas de compte Facebook, vous pouvez également utiliser le formulaire de contact de leur site Web.

N‘hésitez pas à écrire un message personnel ou à vous inspirer de ces quelques idées :

Je souhaite que les personnes qui fabriquent les vêtements que j’achète dans vos magasins perçoivent un revenu minimum vital. Merci de tenir votre engagement. #ChangezdeCapHM

Je tiens à ce que les travailleurs qui fabriquent mes vêtements gagnent un salaire décent : merci de vous assurer que vos sous-traitants les rémunèrent de manière juste. #ChangezdeCapHM

Cela peut vous sembler un petit geste, mais repensez à l’impact que des milliers de commentaires Facebook ont eu lors de la précédente campagne. Il y a quelques temps, les membres de la communauté WeMove ont partagé publiquement leurs inquiétudes sur les réseaux sociaux de C&A, Zara et Mango. Résultat : les trois géants de la mode ont fini par s’engager à mettre en place des processus de production plus écologiques, et ils collaborent désormais avec nos partenaires pour tenir ces engagements. Petit geste, gros impact.

Aujourd’hui, nous nous mobilisons au côté de dizaines d’autres communautés, qui appellent elles aussi H&M à s’engager à verser des salaires décents dans ses chaînes d’approvisionnement partout dans le monde. Nous sommes associés à la Clean Clothes Campaign, un réseau global rassemblant des centaines d’organisations et de syndicats qui comptent sur notre soutien ! En postant des messages sur la page Facebook du groupe H&M, nous sommes déjà parvenus à le faire changer de cap une fois. Nous pouvons répéter ce tour de force !

Écrivez un message public que les dirigeants de H&M ne pourront pas ignorer, sous peine de voir leur réputation entachée, directement sur la page Facebook du groupe – Ensemble, écrivons-leur pour réclamer des salaires décents pour tous les travailleurs de H&M.
Écrivez à H&M !

Merci pour votre soutien,

Mika (Bordeaux), Virginia (Madrid), Marta (Varsovie) et toute l’équipe de WeMove.EU

PS : en signant la pétition pour les travailleurs qui perçoivent des salaires de misère, vous avez montré votre souhait de voir plus de justice dans le secteur de la mode. C’est grâce à des personnes comme vous que les choses peuvent changer, et changent. Ensemble, nous pouvons être force de changement. Écrivez à H&M !

Références :

[1] https://turnaroundhm.org/wage-research-september-2018/ [en anglais]
[2] https://turnaroundhm.org/static/hm-wages-september2018-full-107815e8a7bc3bd4ffbfeca3426f1dcd.pdf [en anglais]
https://ec.europa.eu/eurostat/web/products-datasets/product?code=tessi014 [en anglais]
[3] https://turnaroundhm.org/static/background-hm-roadmap-0f39b2ebc3330eead84a71f1b5b8a8d4.pdf [en anglais]
[4] https://www.independent.co.uk/news/business/news/h-and-m-fair-wages-global-factory-workers-living-wage-employees-pay-bulgaria-turkey-india-cambodia-a8553041.html [en anglais]
[5] http://about.hm.com/content/dam/hmgroup/groupsite/documents/en/Digital%20Annual%20Report/2017/Annual%20Report%202017.pdf [en anglais]

http://www.achact.be/news-info-300.htm

La mode sans dessus-dessous

juin 26, 2018

« La mode passe, le style reste »Aujourd’hui, cette fameuse citation d’Yves Saint-Laurent mériterait d’être ajustée : la mode passe certes, mais les impacts environnementaux et sociaux qu’elle provoque s’inscrivent dans le temps. Alimentant notre dévorante envie de nouveauté, les grandes marques internationales de prêt-à-porter proposent chaque jour d’irrésistibles pièces à des prix défiant toute concurrence. Ce phénomène porte un nom : « fast-fashion ».

la suite sur : http://multimedia.ademe.fr/infographies/infographie-mode-qqf/

« Made in Europe », mais à quel prix ?

novembre 9, 2017

La Clean Clothes Campaign publie aujourd’hui un nouveau rapport sur les usines d’habillement en Europe centrale et orientale. Ce rapport dénonce les salaires de pauvreté endémiques et d’autres conditions de travail difficiles dans l’industrie du vêtement et de la chaussure dans cette partie de l’Europe. Par exemple, de nombreuses travailleuses ukrainiennes ne gagnent que 82€ par mois malgré la prestation de nombreuses heures supplémentaires. Or, le salaire vital devrait être cinq fois plus élevé. Parmi les clients des usines, on retrouve des marques telles que Benetton, Esprit, GEOX, Triumph et Vero Moda.

La suite sur : http://www.achact.be/news-info-285.htm

H&M fait brûler des vêtements neufs invendus ! selon des journalistes Danois

octobre 20, 2017

La société suédoise est accusée de brûler 12 tonnes d’habits invendus par an, en dépit de tous les efforts annoncés pour adopter un modèle plus durable du point de vu environnemental. Selon les journalistes de l’émission danoise « Operation X », ce sont pas moins de 60 tonnes d’habits invendus mais utilisables, estampillés H&M, qui seraient partis en fumée depuis 2013. La célèbre marque a rapidement démenti ces accusations. Mais les journalistes insistent, enquête à l’appui.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/hm-fait-bruler-des-vetements-neufs-invendus/

La guerre des vêtements à bas coût

août 20, 2017

par Lola Lemaigre

« Dossiers d’été : enquête sur l’industrie de la mode », une enquête à voir ce mercredi 23 août, sur La Une, à 20h25.

Pour le dernier numéro des « Dossiers d’été », Anne-Laure Macq propose de se plonger dans les coulisses de l’industrie de la mode à bas prix avec deux enquêtes intéressantes.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/medias-tele/la-guerre-des-vetements-low-cost-59958814cd70d65d256e9302

https://www.oxfammagasinsdumonde.be/blog/2017/02/24/bangladesh-hm-zara-et-ca-boycottent-le-sommet-de-lindustrie-de-lhabillement/#.WZlNJOlpzIU

Nous pouvons choisir d’être des consomm-acteurs !

Sourire carnassier

juillet 31, 2017

Christian Louboutin avait déclaré lors de cette photo :

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35258

Agir pour les victimes de la mode

juin 27, 2017

La responsabilité indirecte de H&M et Zara dans une pollution désastreuse en Asie vient d’être établie. Leurs vêtements, que tant d’Européens apprécient d’acheter et de porter, sont fabriqués dans des tissus provenant d’usines qui rejettent des eaux toxiques et non traitées directement dans les rivières et autres cours d’eau [1]. Et bien que les deux grandes marques affirment s’en inquiéter, elles n’ont à ce jour pris aucun engagement pour mettre fin à leur approvisionnement auprès de ces usines aux activités toxiques.

La suite sur : https://act.wemove.eu/campaigns/h-m-and-zara-fr?utm_source=civimail-7570&utm_medium=email&utm_campaign=fr_20170626