Archive for the ‘nature’ Category

L’arbre, l’animal, l’homme et la nature

février 18, 2019

par Gérard Charollois

Homo sapiens, dégradé en homo economicus, ne mérite guère son nom de « sage », ni même de « savant ». Depuis deux cent mille ans, il compromet partout où il passe la vie dans sa fragile et merveilleuse diversité. Même ses cousins, les Néandertaliens furent ses victimes quand ils ne furent pas ses partenaires sexuels, puisque notre ADN comporte des gènes de cette espèce.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40492

en votant pour des élus à l’esprit désenclavé,
Espèce rare pour ne pas dire inexistante.

Publicités

Le déclin des insectes : « l’extinction la plus massive » depuis les dinosaures

février 11, 2019

Près de la moitié des espèces d’insectes, essentiels aux écosystèmes comme aux économies, sont en déclin rapide dans le monde entier, alerte une étude qui met en garde contre un « effondrement catastrophique » des milieux naturels.

La suite sur : https://www.lalibre.be/actu/planete/le-declin-des-insectes-l-extinction-la-plus-massive-depuis-les-dinosaures-5c6183ddd8ad5878f0919f52

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40484

Le pillage musclé par l’hyperextractivisme

janvier 20, 2019

par Raf Custers

Le pillage de notre planète est entré dans une nouvelle ère : l’hyperextractivisme. Dans la lutte séculaire pour le profit, les grandes multinationales passent à la vitesse supérieure. Ce qu’il en coûte pour l’humanité et la nature est secondaire pour ceux que Stendhal appelait les happy few.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/le-pillage-muscle-par-lhyperextractivisme/

La bourse ou la vie d’abord

janvier 20, 2019

par Gérard Charollois

Un profond malaise moral affecte notre société menacée par les périls écologiques, par un clivage abyssal entre le peuple et les lobbies, par des régressions sociales que devraient interdire les formidables progrès de la technique et de la productivité du travail. Des mafias dirigent ce monde et ne redoutent guère la sanction des lois puisqu’elles les font.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40221

Don du sang : vers un nouveau scandale : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40217

« Après moi, le Déluge »

janvier 19, 2019

“Contaminations”, un photoreportage de Samuel Bollendorff sur les sites les plus pollués du monde.

Des sols contaminés par les déchets toxiques en Italie à l’exploitation des sables bitumineux qui stérilise les campagnes au Canada… Avec ses paysages d’une beauté intrigante mais où les couleurs sont celles de la pollution, le photographe montre le cynisme absolu des puissants groupes industriels qui salopent le monde.

La suite sur : https://www.telerama.fr/sortir/contaminations,-un-photoreportage-de-samuel-bollendorff-sur-les-sites-les-plus-pollues-du-monde,n6095451.php

Que veut dire la phrase « Après moi, le Déluge » qui accompagne le titre ?

Le « moi », c’est l’industriel et ceux qui tirent sciemment profit de ces choix catastrophiques en matière d’environnement. Le cynisme de Monsanto, ou les porte-parole des producteurs de pétrole extraits des sables bitumineux qui jurent que c’est une « énergie verte » : n’est-ce pas inouï de se moquer ainsi du monde ? »

Contaminations : « J’ai vu combien la Terre est petite et malmenée »

Devine qui vient manger au jardin les 2 et 3 février

janvier 18, 2019

Chaque hiver depuis 2004, Natagora invite les particuliers à compter les oiseaux qui visitent leur jardin.

Le recensement mené début 2018 a confirmé le retour des oiseaux aux mangeoires. Toutes les espèces de mésanges se sont rétablies après le creux de 2017. Les populations de plusieurs granivores ont explosé. Seul le merle noir subit un petit recul.

La suite sur : http://oiseaux.natagora.be/index.php?id=devine_qui_oiseaux0

La Première Nation du Lac-Simon organise la protection du caribou au Québec

janvier 18, 2019

par Olivier Kolmel, Chargé de la campagne Forêt, Greenpeace Canada.

“Le caribou est en déclin, faut l’écouter. C’est ca qu’on se fait dire, nous autres, par les aînés. Deten. Écoute.”1

L’an dernier, le gouvernement du Québec allait abandonner les caribous de Val-d’Or à leur sort probable: l’extinction. Vous avez, avec d’autres sympathisant·es de Greenpeace dénoncé cette situation. Et la communauté Anishnabe du Lac Simon, en collaboration avec les Premières Nations de Kitcisakik et de Long Point, a décidé d’agir2.

Ne lâchant rien, ces communautés ont demandé et obtenu un financement fédéral de 1,26 million de dollars sur cinq ans3 pour mettre en place des mesures de conservation. C’est une histoire qui vaut la peine d’être racontée et partagée.

Regardez la vidéo et partagez leur histoire.

Que nous apprend cette histoire ? Elle nous apprend que le leadership et les connaissances des peuples autochtones sont indispensables pour résoudre la crise de la biodiversité, restaurer la santé du caribou et celle de nos forêts. La résistance et résilience dont la communauté de Lac-Simon fait preuve s’avère un modèle pour quiconque souhaite dénoncer le statu quo et œuvrer pour un monde plus juste et équitable.

En se battant pour le caribou, la communauté de Lac Simon défend non seulement sa souveraineté alimentaire mais aussi l’exercice de ses droits ancestraux et de sa culture.

En se battant pour le caribou, la communauté de Lac Simon nous interpelle également sur l’urgence de protéger nos forêts. Espèce parapluie4, la santé du caribou forestier nous renseigne sur la santé de la forêt. Et s’il est menacé, la forêt l’est tout autant. Les activités industrielles dérègle le délicat équilibre de la forêt et sa santé. La forestrie industrielle et d’autres activités humaines perturbent l’équilibre délicat de la forêt et sa santé.

Alors que les forêts sont essentielles dans la lutte contre les changements climatiques à l’échelle planétaire, écoutons ce que les Premières Nations ont à nous dire et suivons leur leadership pour les protéger.

Ce qu’il se passe dans les forêts nous concerne tous.

Avec solidarité,

Vers la destruction de l’Amazonie

janvier 8, 2019

Le président brésilien fraîchement élu a la luxuriante forêt dans sa ligne de mire.

Le 1er janvier dernier, Jair Bolsonaro a pris la tête du Brésil. Élu avec 55 % des voix, le controversé nouveau président de la première économie du continent sud-américain a rappelé les grandes lignes qu’il compte donner à son mandat. Très libéral économiquement et conservateur sur le plan des mœurs, Bolsonaro veut libéraliser par décret le port d’armes à feu. Son gouvernement compte notamment 7 militaires à la retraite ainsi que des évangélistes très influents.

La suite sur : https://www.lalibre.be/actu/international/bolsonaro-s-attaque-a-l-amazonie-c-est-la-region-la-plus-riche-du-monde-il-y-a-moyen-de-l-exploiter-de-maniere-rationnelle-5c34708bd8ad5878f0eaa69c

Je n’ai pas besoin de vous

décembre 19, 2018


Je n’ai pas besoin de vous…

https://positivr.fr/jean-jacques-bourdin-coup-de-gueule-climat/

http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-rechauffement-climatique-va-encore-s-accelerer-previent-l-universite-d-anvers-5c1a5bdecd70fdc91c10f25a

Landes : gêné par un chêne multicentenaire, il le coupe. Mauvaise idée…

novembre 26, 2018

par Axel Leclercq

Un arbre vous gêne ? Ça ne vous autorise pas à l’abattre. Voilà ce que rappelle cette décision de justice particulièrement lourde. : https://positivr.fr/chene-multicentenaire-abattu-condamnation-landes/

La condamnation, l’amende, c’est bien, mais l’arbre est à terre.

« Il n’y aura jamais assez de mains pour planter les arbres dont nos enfants auront besoin. » (Valmy Féaux)