Archive for the ‘nature’ Category

Sauver l’Amazonie, c’est sauver la planète

novembre 22, 2022

Par Gabrielle Lefèvre

Il faut immédiatement arrêter la destruction des zones forestières, humides et naturelles encore vivantes afin de sauver le fragile système climatique qui nous maintient en vie. Tel était le message lancé au public par Arte Tv (1) qui nous a fait découvrir deux passionnants documentaires : « Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt » et « Le mystère des rivières volantes d’Amazonie ».

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/sauver-lamazonie-cest-sauver-la-planete/

Ces arbres qui cachent des forêts de « greenwashing »

octobre 30, 2022

Par Benjamin Neimark

Nous n’imaginons pas tout ce que les arbres font pour nous. Leurs racines préviennent l’érosion des sols, leur canopée nous offre de l’ombre ; leurs feuilles se décomposent en nutriments bénéfiques aux plantes qui alimentent le bétail.

La suite sur : https://theconversation.com/ces-arbres-qui-cachent-des-forets-de-greenwashing-105744

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Encore un machin qui ne sert à rien, comme les COP, ou, enfin, une bien tardive prise de conscience ?

octobre 29, 2022

De nombreux organismes ont décidé de s’unir pour soutenir la biodiversité à travers le monde.

Plusieurs universités, ONG, fédérations, administrations et sociétés privées ont lancé vendredi la « Belgian Biodiversity Alliance », une plateforme destinée à encourager et visibiliser les efforts pour restaurer la biodiversité, en déclin partout dans le monde.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/10/28/une-grande-alliance-belge-a-la-rescousse-de-la-biodiversite-C6FADKPHWJDBZLKLE6SPDX6GZE/

Même s’il est déjà très (trop ?) tard, décroissance et sobriété sont nos seules chances de, peut-être, infléchir la vitesse de la catastrophe annoncée.

Après les incendies, la forêt renaît des cendres

octobre 22, 2022

Par Gaspard d’Allens

À la Teste-de-Buch (Gironde), les bois endoloris par les feux vivent un second printemps. Mésanges, baies, bruyère… « Cette reviviscence dépasse toutes nos espérances », s’émeut une défenseuse de cette forêt multimillénaire.

La suite sur : https://reporterre.net/Apres-les-incendies-la-foret-renait-des-cendres

« «Les industriels créent le désert» »

Plus d’un tiers des espèces de syrphes, espèce nécessaire à la sécurité alimentaire, menacées d’extinction en Europe

octobre 11, 2022

Selon l’étude, plus d’un quart (244) des espèces évaluées sont touchées par la dégradation ou la modification de leurs habitats sous l’effet des conséquences du changement climatique, en particulier des incendies devenus plus fréquents.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/10/11/plus-dun-tiers-des-especes-de-syrphes-espece-necessaire-a-la-securite-alimentaire-menacees-dextinction-en-europe-V2W34YUFCJDJVK6NXGFJP6VUNI/

1 million de signatures valides pour sauver les abeilles et les agriculteurs : https://www.natpro.be/un-million-de-signatures-pour-sauver-abeilles-et-agriculteurs/?utm_source=Sarbacane&utm_medium=email&utm_campaign=Merci%20Membres%20ICE

Bon, les signatures sont là, mais ce qu’il en résultera …..

« La Commission et le Parlement européen ne vont avoir d’autre choix que de répondre aux demandes des citoyens pour une agriculture exempte de pesticides chimiques de synthèse et respectueuse des abeilles. »

Cela, j’attends de voir avec curiosité.

Ensemble, relogeons 5000 hirondelles

septembre 28, 2022

Des milliers d’hirondelles ont disparu de notre ciel. La diminution de la quantité d’insectes et la raréfaction des sites de nidification sont les causes majeures du déclin des hirondelles. Natagora finance et aide à la pose de nids artificiels dans les communes, les écoles et chez les particuliers. Aujourd’hui, nous passons à la vitesse supérieure.

La suite sur : https://www.natagora.be/appel-au-don/ensemble-relogeons-5000-hirondelles?utm_source=mailchimp&utm_medium=email&utm_campaign=don+2209&utm_content=newsletter+oct&utm_source=Newsletter+de+Natagora&utm_campaign=ab1ac3e111-20220926+-+Natagora%2F311+-+Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_e46df95ea9-ab1ac3e111-88644577

Depuis 1990, en Wallonie, les populations d’oiseaux des milieux agricoles ont décliné de près de 60%.

septembre 28, 2022

En Wallonie, les populations d’oiseaux communs sont suivies depuis 1990 grâce à des ornithologues volontaires qui dénombrent les oiseaux présents lors de points d’écoutes répétés chaque année au même endroit et au même moment. L’analyse des données issues de ces suivis permet de connaître l’évolution des espèces typiques des milieux agricoles.

La suite sur : http://blog.aves.be/aves/2022/9/22/tat-de-lavifaune-des-milieux-agricoles-en-wallonie-2021

Et dans le monde : Près de la moitié des espèces d’oiseaux sont en déclin : https://reporterre.net/Pres-de-la-moitie-des-especes-d-oiseaux-sont-en-declin

L’une des plus grandes zones humides d’Europe est à sec

septembre 3, 2022

Le parc Coto de Doñana est une étape importante sur le chemin des oiseaux migrateurs entre l’Europe et l’Afrique.

La suite sur : https://www.lesoir.be/463282/article/2022-09-03/lune-des-plus-grandes-zones-humides-deurope-est-sec

« Son assèchement est dû à la forte sécheresse qui a frappé l’Espagne et toute l’Europe cet été, mais également à la surexploitation illégale de l’eau souterraine pour alimenter la culture de fraises et le tourisme dans la région. »

En Essonne, des forestiers « écoutent » les chauves-souris pour les protéger

août 27, 2022

Par Hortense Chauvin et Mathieu Génon

Les chauves-souris sont menacées par les activités humaines. Pour mieux les protéger, les agents de l’ONF tentent d’identifier, puis préserver leurs habitats grâce à des détecteurs d’ultrasons.

La suite sur : https://reporterre.net/En-Essonne-des-forestiers-ecoutent-les-chauves-souris-pour-les-proteger

« Les raisons pour lesquelles nous pratiquons une agriculture intensive, pour lesquelles nous avons autant d’axes routiers et pour lesquelles nous avons besoin d’implanter autant d’éoliennes sont les mêmes : notre recherche constante de profits. »

 Elles prédatent les hannetons, les chenilles défoliatrices et les chenilles processionnaires, qui ont tendance à augmenter à cause du changement climatique »,

« Si elles disparaissent, le reste de l’écosystème suivra »,

Liège – Les promoteurs au service de l’éco-destruction

août 22, 2022

Sur le site de la Chartreuse, à Liège, se passe ce qu’il se passe toujours dans nos démocraties frelatées: des individus, sous le seul prétexte d’avoir été élus, se font les serviteurs zélés du privé qui par cet intermédiaire politique s’accapare le bien commun. Cette fois-ci, cela concerne le « poumon » de Liège, site naturel de plus de 30 hectares appelé « La Chartreuse », véritable écosystème au cœur de la Cité ardente. Matexi veut y développer un projet de 74 logements… avec à terme, certainement l’idée de ne pas s’arrêter là.

La suite sur : https://www.kairospresse.be/liege-les-promoteurs-au-service-de-leco-destruction-2/

Continuer à détruire le peu de nature qui nous reste est totalement irresponsable, mais sans doute, Matexi va-t-il « végétaliser » quelques murs ?

Bonne nouvelle :

La Chartreuse – petit havre de paix au cœur de la cité liégeoise – est préservée ! Et c’est en partie grâce à vous. Après une incroyable mobilisation de votre part – avec plus de 2720 emails envoyés – et une volonté sans faille des activistes d’un Air de Chartreuse et Chartreuse Occupée un accord a été conclu. Le dimanche 25 septembre, le Bourgmestre Willy Demeyer a organisé à l’Hôtel de Ville une réunion de conciliation entre la société Matexi, Un Air de Chartreuse et des représentants des occupants du site.

Les parties ont convenu ce qui suit :

  • D’une part, la société Matexi ne poursuivra pas de projet immobilier sur l’ensemble du site lui appartenant.
  • D’autre part, les représentants d’Un Air de Chartreuse et les représentants des occupants mettent fin à l’occupation du site sans titre ni droit légal.
  • Par ailleurs, Matexi ne fera pas exécuter la décision de justice, en sa faveur, permettant l’expulsion des occupants du site.

La fin de l’occupation et la remise en état du site ont été entamées dès ce lundi 26 septembre 2022. Nous restons vigilants quant à l’avenir d’une autre partie de la forêt de La Chartreuse qui appartient aussi au promoteur immobilier Matexi.

Mais pour l’heure, célébrons cette belle victoire.

Si vous voulez vous tenir au courant de l’avancée, n’hésitez pas à suivre la page facebook d’un Air de Chartreuse. 

Merci de tout coeur pour votre soutien, 

L’équipe de Greenpeace Belgique