Archive for the ‘nature’ Category

Landes : gêné par un chêne multicentenaire, il le coupe. Mauvaise idée…

novembre 26, 2018

par Axel Leclercq

Un arbre vous gêne ? Ça ne vous autorise pas à l’abattre. Voilà ce que rappelle cette décision de justice particulièrement lourde. : https://positivr.fr/chene-multicentenaire-abattu-condamnation-landes/

La condamnation, l’amende, c’est bien, mais l’arbre est à terre.

« Il n’y aura jamais assez de mains pour planter les arbres dont nos enfants auront besoin. » (Valmy Féaux)

Publicités

Pesticides, coquelicots et messicoles

novembre 13, 2018

par Le Partageux

https://yetiblog.org/pesticides-coquelicots-et-messicoles/

L’humain détruit la vie et sa vie, allons nous connaitre bientôt le chaos .

novembre 1, 2018

« Si l’on pouvait mourir de honte, il y a longtemps que l’humanité ne serait plus là. » (Romain Gary – La promesse de l’aube)

Des scientifiques lancent un « coup de clairon » sur la disparition des insectes

octobre 24, 2018

par Claude-Marie Vadrot

Un rapport de l’Académie des sciences américaine confirme l’inquiétante et rapide disparition de la plupart des espèces d’insectes.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39421

Des forêts sans oiseaux : quand l’agriculture intensive s’invite dans les bois (Reportage)

octobre 15, 2018

Le Temps des forêts, documentaire réalisé par François-Xavier Drouet, nous entraîne au cœur des ravages méconnus causés par la sylviculture industrielle. Car les arbres aussi sont désormais soumis aux techniques conventionnelles de l’agrochimie.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/des-forets-sans-oiseaux-quand-lagriculture-intensive-sinvite-dans-nos-bois/

Et : https://www.nouvelobs.com/planete/20180903.OBS1692/beaucoup-de-pesticides-et-moins-d-oiseaux-nos-forets-sont-devenues-des-usines-a-bois.html

GCO : contre l’injustice, il ne nous reste que la grève de la faim

octobre 8, 2018

par Maurice Wintz

Répression violente de manifestants pacifiques et d’élus par les gendarmes, jugement du tribunal couvrant l’illégalité de l’État, mépris des avis des comités officiels et de l’enquête publique : pour imposer à Strasbourg une autoroute de Vinci, l’État emploie des moyens iniques, explique l’auteur de cette tribune. Qui se demande : que reste-t-il à faire aux citoyens pacifiques et respectant la loi ?

La suite sur : https://reporterre.net/GCO-contre-l-injustice-il-ne-nous-reste-que-la-greve-de-la-faim

Macron, « Champion de la Terre », vu par la dessinatrice Muriel Douru

septembre 25, 2018

par Axel Leclercq

Ils ont défendu la planète au péril de leur vie. Pourtant, ce n’est pas eux qu’on récompense. Une aberration mise en lumière par ces dessins.

La suite sur : https://positivr.fr/muriel-douru-champion-de-la-terre-macron/

Pour paraphraser Jean Yanne : »Toutes ces décorations, c’est comme les hémorroïdes, n’importe quel trou du cul peut les avoir ».

La honte, ils ne connaissent pas

septembre 19, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39096

Peste porcine africaine : quand les responsables se font passer pour les victimes !

septembre 19, 2018

par Lionel Delvaux

L’arrivée de la Peste porcine africaine en Wallonie était annoncée de longue date par les scientifiques et les naturalistes. Le triplement des densités induit par les pratiques de chasse et du nourrissage artificiel y rendent en effet la situation particulièrement explosive. Cet état de fait résulte de la délégation de la gestion des populations de sangliers aux seuls chasseurs. Leur responsabilité dans le risque de diffusion de l’épidémie est totale. Ils doivent l’assumer pleinement. Les associations environnementales dénoncent l’arrogance des chasseurs et appellent à la mise en place urgente de mesures préventives sur toute la Wallonie afin de réduire très fortement les densités et les risques d’extension de la peste porcine. Et au-delà, une révision en profondeur de la politique de la chasse en concertation avec l’ensemble des acteurs du monde rural.

La suite sur : https://www.iew.be/peste-porcine-quand-les-responsables-se-font-passer-pour-les-victimes?utm_source=Newsletter+de+Natagora&utm_campaign=1b7a75a36d-EMAIL_CAMPAIGN_2018_09_03_08_19&utm_medium=email&utm_term=0_e46df95ea9-1b7a75a36d-88644577

https://medor.coop/fr/articles/chasse-lobby-ministre-collin-agriculture-foret-RSHC-Nassonia-DNF-Scohy/

La Terre : une planète en souffrance logeant des Hommes qui n’ont pas compris grand chose

septembre 8, 2018

par Alain Desert

Elle s’appelle « Terre », elle porte également le joli nom de « planète bleue », tant l’eau qui coule en elle est abondante et lui donne vu du ciel cette couleur dominante. Pendant 4,5 milliards d’années, elle est restée exempte de toute trace humaine, lui offrant une virginité jamais connue des actuels hominidés. Il y a quelques milliers d’années, toujours perdue dans un univers vieux de 13,8 milliards d’années (aux dernières nouvelles), quelques secondes à l’échelle humaine, rien ne pouvait encore salir, dégrader, contrarier ses créations artistiques. Elle n’était que paysages abritant un monde vivant très diversifié fait d’animaux et de végétaux, aboutissement du long cheminement vers la complexité. Tout était en harmonie et en équilibre, enfin presque, car il fallait compter sur quelques ruptures majeures, telles que des collisions cosmiques. De nouvelles espèces apparaissaient, d’autres disparaissaient, résultat de la subtile rencontre entre le hasard, la nécessité, le règlement naturel, les lois régissant l’évolution d’un monde baigné d’une lumière venant tout droit d’un astre nommé Soleil. La nature avait gravi progressivement l’échelle de la complexité, de l’atome aux êtres vivants les plus évolués, en passant par les molécules, les macromolécules, les organites, les cellules, les tissus, les organes, les systèmes fonctionnels.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38987