Archive for the ‘pétitions’ Category

Amnesty international : dix jours pour signer

décembre 3, 2018

Chaque année en décembre, nous concentrons notre action sur des situations individuelles de violations de droits humains emblématiques des combats que nous menons dans la durée. Cette année la campagne 10 jours pour signer se déroulera du 1er décembre au 10 décembre, jour anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948), et s’inscrit comme un temps fort de la campagne mondiale BRAVE*. Depuis cet été, nous avons mis l’accent en France sur la notion de « défenseurs des droits humains » grâce à la campagne mondiale BRAVE*. Nous avons accueilli à Paris les 29, 30 et 31 octobre le Sommet mondial des défenseurs puis organisé une tournée de plusieurs défenseurs dans plusieurs villes de France.

Cette année, 9 des 10 situations mises en valeur dans la campagne sont des femmes défenseures des droits humains. Défenseures des droits des peuples autochtones, des droits LGBTI, des droits des personnes en situation de handicap. Les femmes mises en lumière se battent au quotidien pour que les droits humains soient respectés à travers le monde. A notre tour de les défendre !

Publicités

La détention et l’isolement du monde de Julian Assange (La Republica)

novembre 29, 2018

par Stefania Mauritzi

Ils le détruisent lentement. Ils le font par le biais d’une détention illimitée qui dure depuis huit ans et qui n’a pas de fin en vue. Julian Assange est devenu l’une des icônes les plus connues de la liberté de la presse et de la lutte contre le secret d’Etat. Récemment, sa détention à l’ambassade de l’Equateur à Londres s’est accompagnée d’isolement, de règles strictes et de diverses formes de pression qui ne semblent avoir d’autre but que de le briser. Une pression destinée à détruire sa capacité physique et mentale à résister jusqu’à ce qu’il s’effondre ou qu’il sorte de l’ambassade équatorienne, déclenchant ainsi le début de sa propre fin. Parce que s’il sort, il sera arrêté par les autorités britanniques et, à ce moment-là, les États-Unis pourraient demander son extradition afin qu’ils puissent le mettre en prison pour avoir publié des documents américains classifiés. Julian Assange est dans des conditions extrêmement précaires.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/la-detention-et-l-isolement-du-monde-de-julian-assange-la-republica.html

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-n-abandonnons-pas-julian-assange-aux-mains-de-ses-bourreaux

https://www.legrandsoir.info/le-quotidien-the-guardian-monte-d-un-cran-ses-diffamations-contre-julian-assange.html

Ensemble sous le même toit

novembre 24, 2018

Cohabitant : le statut qui pénalise les solidarités

Si vous touchez des revenus de remplacement et que vous décidez de vivre avec un autre adulte, on vous retire jusqu’à 50% de vos revenus. Ce principe a un nom : le statut de cohabitant.

​Créé dans les années 80 pour faire des économies, ce principe fait coup double : il limite la solidarité institutionnelle et pénalise dans le même temps les solidarités entre individus.

​Le statut de cohabitant a des conséquences dramatiques sur le terrain.

Supprimons-le !

Pétition sur : https://www.souslememetoit.be/petition

Journée internationale des droits de l’enfant : On n’enferme pas un enfant. Point.

novembre 20, 2018

Ce mardi 20 novembre, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, les associations soutenant la campagne « On n’enferme pas un enfant. Point. » distribueront à Bruxelles et en Wallonie des dizaines de milliers d’affiches informatives dans des écoles, des magasins de jouets, des stations de métro et des gares.

La suite sur : https://www.amnesty.be/infos/actualites/onnenfermepasunenfant

Pour signer la pétition : http://www.onnenfermepasunenfant.be/petition/

La Bourse ou la Poste ? Signez la pétition pour une poste publique au service des gens, pas du profit

novembre 17, 2018

Les postiers et postières sont fier.e.s de leur métier. Mais ils et elles sont aussi en colère. L’explosion de la charge de travail est difficile à supporter, alors que les salaires ne suivent pas. Pour le PTB, il faut sortir de la logique de profit imposée par la Bourse afin de retrouver une poste au service des gens et non du profit.

La suite sur : https://ptb.be/articles/la-bourse-ou-la-poste-signez-la-petition-pour-une-poste-publique-au-service-des-gens-pas-du

Liberté et relaxe pour les 7 de Briançon

octobre 26, 2018

Ils risquent la prison pour avoir aidé des personnes migrantes en danger dans les Alpes. Bastien, Benoit, Eleonora, Juan, Lisa, Mathieu et Théo vont être jugé·e·s le 8 novembre 2018 au tribunal de Gap (Hautes-Alpes).

Leur seul tort : avoir participé le 22 avril dernier, dans un contexte de militarisation croissante de la frontière franco-italienne, à une marche solidaire pour dénoncer les agissements du groupuscule Génération Identitaire qui menait une opération d’intimidation violente et d’incitation à la haine au col de l’Echelle (Briançon).

La suite et pour agir sur : http://ujfp.org/spip.php?article6743

Pour une Europe sans plastique

octobre 21, 2018

Le parlement européen est sur le point de voter une nouvelle loi contre le plastique à usage unique. Mais les députés européens doivent avant tout revoir leur copie, sinon l’industrie du plastique risque de s’en tirer à bon compte !

Sous l’influence des lobbys des multinationales du plastique, les députés européens de la Commission Environnement se sont accordés sur une définition du « plastique à usage unique » qui permettrait aux industries de commercialiser leurs produits plastiques jetables comme des produits « réutilisables » [1].

Résultat : les multinationales pourraient, par exemple, continuer à vendre tranquillement des bouteilles en plastique ou des emballages de nourriture à emporter comme des produits réutilisables. Autant de déchets qui pourraient finir dans nos océans et rivières.

Mais il est encore temps d’agir : les députés européens peuvent encore modifier la loi avant leur vote final le 23 octobre !
Signez cette pétition en faveur d’une loi ambitieuse sur la pollution plastique !

Les élections européennes approchent à grands pas : les députés européens savent que les électeurs suivent de près leurs votes. Chacun de nous peut constituer un grand mouvement contre le plastique afin de convaincre les députés européens de porter un texte ambitieux !
Signez pour appeler les députés à modifier cette loi européenne !

L’année dernière, notre campagne a été décisive, elle a permis de lancer une loi européenne sur les produits plastiques à usage unique. Nous avons été plus de 750 000 à appeler l’Union européenne à agir contre le plastique. Notre communauté a réuni des fonds afin d’accroître notre influence. Nous avons placardé des panneaux d’affichage partout dans Bruxelles – des panneaux aux images percutantes qui montrent l’état de nos océans, de notre faune et de notre flore pollués par les déchets plastiques. Peu de temps après, la Commission européenne a proposé des nouvelles règles bien plus ambitieuses.

Le moment est enfin venu : le Parlement européen est en passe de voter cette nouvelle loi. Les députés européens sont face à un choix : protéger l’industrie du plastique ou notre environnement. Aidons-les à faire le bon choix !

Merci !

Alexandre (Marseille), Virginia (Madrid), Jörg (Lübeck) et toute l’équipe de WeMove.EU

P.S. : L’Europe est le deuxième producteur de plastique au monde et l’utilisation du plastique ne fait qu’augmenter [2]. Chaque année, 8 million de tonnes de plastique finissent dans les océans – l’équivalent d’un chargement de camion toutes les minutes [3]! Signez dès maintenant pour que le Parlement européen mette fin à ce scandale.

Références :
[1] https://eeb.org/plastic-producers-could-market-single-use-items-as-reusable-to-dodge-eu-ban/ [en anglais]
[2] https://www.plasticseurope.org/en/newsroom/press-releases/european-plastics-industry-continues-its-stable-trend-continuation-its-recovery [en anglais]
[3] https://www.weforum.org/agenda/2016/10/every-minute-one-garbage-truck-of-plastic-is-dumped-into-our-oceans/ [en anglais]

AGIR : https://act.wemove.eu/campaigns/PE-plastique-usage-unique?utm_source=civimail-18141&utm_medium=email&utm_campaign=20181019_FR_4

Rendez-nous nos herboristes !

octobre 20, 2018

Imaginez un instant que :

Pour soulager vos douleurs articulaires, on vous recommande de l’arnica alors que vous pensiez que seuls les anti-inflammatoires étaient efficaces.
Pour soigner votre dépression, on vous donne des extraits de millepertuis au lieu d’une ordonnance d’anti-dépresseurs.
Pour lutter contre votre insomnie, vous sachiez remplacer les somnifères par une tisane de passiflore et valériane.
Pour stopper une toux rebelle, on vous conseille du sirop naturel à base de radis noir à la place des sirops anti-tussifs habituels.

Pour calmer vos douleurs et lutter contre les maladies, vous seriez aiguillé spontanément vers des remèdes naturels au lieu de l’arsenal chimique de l’industrie pharmaceutique.

La suite sur : https://petition.santenatureinnovation.com/rendez-nous-nos-herboristes/script/?source=SNI7520002&utm_campaign=rendez-nous-nos-herboristes&utm_source=stefr&utm_medium=emailing&ecn=fb8dbebdb09d596b9876694a7d7ca2e0&iv=4eee871872b6a9b1&r=WEB&a=17&u=1&o=1&customernumber=000056658699

https://www.liberation.fr/debats/2018/10/19/nous-voulons-des-herboristes_1684858

Pétition : Opacité et impunité face aux scandales alimentaires, ça suffit !

octobre 18, 2018

Viande de cheval, œufs au fipronil, affaire Lactalis, listeria dans les légumes, étiquettes trompeuses… à chaque nouveau scandale, nous découvrons les informations au compte-goutte. Nous réalisons alors que non seulement nous avons souvent déjà consommé ces produits, mais aussi que les autorités et les entreprises concernées savaient ou auraient dû savoir. Pourtant, elles nous laissent dans le flou total.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/scandales-alimentaires/petition-scandales-alimentaires-et-transparence/

Un agriculteur bio ruiné par l’État

octobre 14, 2018

Soutien à Benoît Biteau et à tous les agriculteurs bio

Benoît Biteau est agriculteur biologique en Charente-Maritime. Il a repris en 2007 une ferme familiale de 190 hectares de monoculture intensive de maïs. C’est la ferme du Val de Seudre. Il l’a transformée en une ferme 100% bio qui pratique la polyculture.

Aujourd’hui, l’État refuse de lui verser l’argent qui lui est dû au nom de la Politique agricole commune (PAC).

La suite et pour agir sur : https://fr.ipsn.eu/soutien-a-benoit-biteau-et-a-tous-les-agriculteurs-bio/script/?source=PSN8530000&co_source1=PSN8500002