Archive for the ‘police’ Category

Convoqués pour avoir soutenu Dettinger : « C’est presque de la police politique », dénonce leur avocate

septembre 15, 2019

Des souscripteurs ont été contactés par emails groupés pour témoigner dans l’enquête ouverte pour abus de confiance suite à la fermeture de la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger. Sur Europe 1, leur avocate s’offusque d’une telle démarche.

La suite sur : https://www.europe1.fr/societe/convoques-pour-avoir-soutenu-dettinger-cest-presque-de-la-police-politique-denonce-leur-avocate-3904289

Publicités

Comment polices française et allemande coopèrent pour emprisonner des activistes sur de simples soupçons

septembre 10, 2019

par Rachel Knaebel

Le ministère de l’Intérieur allemand a officiellement admis avoir fourni aux autorités françaises, en prévision du G7, une liste de personnes fichées pour leur proximité avec des mouvements contestataires. Peu avant le sommet, trois jeunes Allemands ont été arrêtés en France et condamnés pour « groupement en vue de commettre des violences ou dégradations ».

La suite sur : https://www.bastamag.net/sommet-G7-activistes-police-fichage-detention-France-Allemagne

Mouchards et drones à Saint-Etienne : le maire veut étouffer le débat

septembre 10, 2019

La Quadrature du Net publie et analyse les documents obtenus auprès de la mairie de Saint-Etienne sur son projet de « Safe City ». Micros couplés à la vidéosurveillance, drones automatisés, application de dénonciation citoyenne… Ils révèlent la ville sous-surveillance telle que fantasmée par son maire, Gaël Perdriau.

La suite sur : https://www.laquadrature.net/2019/04/15/mouchards-et-drone-a-saint-etienne-le-maire-veut-etouffer-le-debat/

« Si vous voulez une image du futur, imaginez une botte écrasant – pour l’éternité – le visage d’un homme. » (G. Orwell)

A lire ou relire sans modération : « La Zone du Dehors » d’Alain Damasio

Maintien de l’ordre, le délire autoritaire de Macron

septembre 9, 2019

par R. Parreira

Quand il s’agit de regarder d’autres pays, en ce qui concerne les droits de l’homme, la République française se dresse sur un haut piédestal. Mieux que la Russie, les États-Unis, que les pays européens. La France ose même « attirer l’attention » sur l’importance du respect de la liberté de la presse ou de manifestation à Hong Kong ou en Russie. Mais la France peut-elle encore revendiquer ces valeurs pendant le mandat d’Emmanuel Macron?

La suite sur : https://www.lamuledupape.com/2019/09/06/maintien-de-lordre-le-delire-autoritaire-de-macron/

Question de vocabulaire

septembre 9, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42120

Myria recadre les autorités sur les violences policières envers les migrants

septembre 3, 2019

Le Centre fédéral migration, Myria, pointe des occasions manquées dans l’enquête menée par le comité P, qui contrôle les services de police, au sujet des accusations de violences policières contre les migrants,

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/myria-recadre-les-autorites-sur-les-violences-policieres-envers-les-migrants/article-news-1185161.html

Tant que des policiers enquêteront sur des policiers…..

Les protecteurs…. par La Belette

septembre 2, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42080

L’accueil…. par La Belette

août 30, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42063

Qui est responsable ?

août 28, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42049

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42145

Castaner en homme de main

août 28, 2019

par Yann Fiévet

On ne compte plus les affaires d’ores-et-déjà emblématiques de la marche de la France vers ce qu’il faudra bien se résoudre à nommer État policier. Un État capable de couvrir par le mensonge ou la falsification les exactions majeures de sa police dans le prétendu « maintien de l’ordre républicain ». Dans le triste florilège de la répression exacerbée, trois affaires sont particulièrement révélatrices de la dissimulation étatique. Nous les évoquerons dans l’ordre chronologique de leur survenue en leur associant le nom de leur malheureuse victime : Zineb Redouane en décembre 2018 à Marseille, Geneviève Legay en mars 2019 à Nice, Steve Maia Caniço en juin 2019 à Nantes. Deux de ces affaires furent hélas mortelles, la troisième aurait pu l’être sans aucun doute. À chaque fois la police est en cause. À chaque fois elle est couverte au plus haut niveau de la hiérarchie politique, à savoir par le Ministre de l’Intérieur soi-même.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42047