Archive for the ‘police’ Category

Communiqué de presse : la police en guerre contre les pacifistes !

mai 20, 2017

Agir pour la Paix, en tant que co-organisateur du contre-sommet de l’OTAN de Bruxelles, s’indigne de l’offensive médiatique et répressive engagée par un syndicat policier (SNPS) contre les pacifistes.

Le jeudi 25 mai 2017 Bruxelles accueillera un sommet de l’OTAN; celui-ci implique la venue du Président américain, Donald Trump, ainsi que celle des délégations des membres de l’organisation internationale. Cet événement est prévu depuis juillet 2016.

A cette occasion les personnes et les organisations qui ont la paix comme objectif s’emploient activement à proposer diverses activités pour la promouvoir : journée de conférences, rassemblement pacifique, participation à la manifestation du 24, actions directes non-violentes ainsi qu’un Peace camp. Ce dernier se veut un lieu de rencontres, d’échanges et d’activités pour les pacifistes belges et internationaux. Il se tiendra du 21 au 26 mai.

Agir pour la Paix est scandalisée par les propos du SNPS concernant “l’extrême violence des manifestations prévues” ou encore “l’arrivée des militants anarchistes dès le 21”, le terme “anarchiste” étant ici utilisé insidieusement comme synonyme de “violence”. Ces propos allant de pair avec des pressions faites sur les propriétaires des lieux prévus pour accueillir ces activités afin qu’ils y renoncent.

Nous espérons que le but ultime de ces manœuvres nauséabondes n’est pas de commencer dès aujourd’hui à couvrir la répression du mouvement social qui se prépare ainsi que les débordements et dérapages policiers qui pourraient en découler.

Agir pour la Paix affirme sa volonté d’exercer sa liberté d’expression et son opposition non-violente à toute forme de guerre et de préparation à celle-ci : nous devons quitter l’OTAN et l’OTAN doit être dissoute. Nous encourageons la presse à relayer aussi ce message là.

La démocratie se mesure surtout à la place qu’elle laisse à la contestation en son sein.

Contact : Stephanie Demblon 0495/69.82.73 – stephanie@agirpourlapaix.be

https://stopnato2017.org/fr

http://agirpourlapaix.be

http://agirpourlapaix.be/communique-de-presse-la-police-en-guerre-contre-les-pacifistes/

La chasse à l’enfant

mai 4, 2017

par Selma Benkhélifa

Schaerbeek – ce matin 8h20 – à l’arrêt du tram 55, une dizaine d’agents de la STIB accompagnés de policiers en uniforme contrôlent les passagers du tram.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/chasse-a-l-enfant/article-opinion-656447.html

ABJECT

« je ne fais que mon travail », c’est ce que les lâches disent pour se dédouaner

Pendant la campagne, la répression continue

avril 20, 2017

par Margaux Desdet

Garde à vue pour des opposants non violents à un parc éolien, garde à vue pour des contestataires du nucléaire militaire, amendes pour des citoyens équipés de casseroles devant un meeting de Fillon… Les autorités continuent à user de réponses juridiques disproportionnées contre les manifestations pacifiques.

La suite sur : https://reporterre.net/Pendant-la-campagne-la-repression-continue

En réponse à Alternative-Police (CFDT) Communiqué du mensuel CQFD

avril 12, 2017

Notre modeste mensuel de critique sociale est flatté d’avoir attiré l’attention de la CFDT, syndicat toujours à la pointe dans la défense des intérêts des travailleurs.

Alternative-Police s’offusque de notre Une qui stigmatiserait une institution de la République [1].

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Communique-du-mensuel-CQFD

Fausse note blanche

avril 5, 2017

par Dominique Simonnot

Le 15 novembre 2015 à 20 heures 30, deux jours après les attentats de Paris, des flics cagoulés et armés investissent une cité de Marseille et s’emparent d’un certain Nasser Benaggoune. « Islamiste radical », croient savoir les policiers.

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34259

Et le patron, aucune condamnation pour fausse dénonciation ?

Un an après : le lourd bilan des violences policières

avril 4, 2017

Il y a un an, l’ACAT publiait son rapport « L’ordre et la force » [1] relatif à l’usage de la force par les policiers et gendarmes français. Elle dénonçait l’opacité criante des autorités sur le sujet, la dangerosité de certaines armes intermédiaires ou certains gestes d’immobilisation, ainsi que les rares et faibles condamnations prononcées par la justice. Où en sommes-nous depuis ?

La suite sur : http://www.acatfrance.fr/communique-de-presse/un-an-apres—le-lourd-bilan-des-violences-policieres?utm_source=abonn%C3%A9s+newsletter+ACAT-France&utm_campaign=ba75c52261-EMAIL_CAMPAIGN_2017_03_20&utm_medium=email&utm_term=0_1959ec8e84-ba75c52261-315210685

STOP LAW-TRAIN

mars 10, 2017

La police judiciaire belge et la KU Leuven collaborent avec la police israélienne dans le projet LAW-TRAIN visant à améliorer les techniques d’interrogatoire, alors même que l’Etat israélien est régulièrement condamné pour l’usage de torture ou de traitements inhumains et dégradants lors d’interrogatoires de prisonniers. Le CNCD-11.11.11 parmi d’autres organisations lance une pétition pour demander à l’Etat belge et à la KU Leuven de se retirer du projet.

La suite sur : http://www.cncd.be/petition-stop-law-train

Bientôt des tasers à 50 000 volts dans nos rues ?

mars 1, 2017

par Stéphanie Koplowicz

Le ministère de l’Intérieur l’a annoncé le 21 février : dix zones de police, dont celle de Bruxelles-Midi, et de Bruxelles-Ouest participeront bientôt à un projet-pilote d’utilisation du taser. Le syndicat des policiers a déposé un préavis de grève, dénonçant le manque de cadré légal. De son côté, le PTB Bruxelles s’est inquiété de l’apparition de ces armes à 50 000 volts dans nos rues.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/bientot-des-tasers-50-000-volts-dans-nos-rues

Formation coloscopique …. par La Belette

mars 1, 2017

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33921

Quartiers Populaires et institution policière : une humiliation raciste et sexiste atmosphérique

février 23, 2017

par Saïd Bouamama

Après la mort d’Adama Traoré en juillet dernier lors d’une « interpellation » par des gendarmes, les violences, les insultes racistes et le viol de Théo le 2 février par quatre policiers, a une nouvelle fois soulevé la colère des quartiers populaires en général, de leurs composantes issues de l’immigration en particulier. Alors que nous étions encore tous sous le coup de l’émotion et de la colère, le projet de loi assouplissant les règles de légitime défense des policiers était définitivement adopté par les sénateurs et les députés.

La suite sur : http://www.investigaction.net/quartiers-populaires-et-institution-policiere-une-humiliation-raciste-et-sexiste-atmospherique/