Archive for the ‘pollution’ Category

Une des plus grosses fuites de pétrole aux Etats-Unis se répand depuis quatorze ans

octobre 28, 2018

par Mathilde Damgé

L’une des pires marées noires aux Etats-Unis, due à un glissement de terrain sous-marin, se répand depuis 2004 dans le golfe du Mexique.

La suite sur : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/26/la-plus-grosse-fuite-de-petrole-au-monde-se-repand-depuis-quatorze-ans_5375287_4355770.html

Publicités

Des empoisonneurs ça empoisonne

octobre 28, 2018

par Bernard Gensane

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39453

Et : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39456

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39458

Pour une Europe sans plastique

octobre 21, 2018

Le parlement européen est sur le point de voter une nouvelle loi contre le plastique à usage unique. Mais les députés européens doivent avant tout revoir leur copie, sinon l’industrie du plastique risque de s’en tirer à bon compte !

Sous l’influence des lobbys des multinationales du plastique, les députés européens de la Commission Environnement se sont accordés sur une définition du « plastique à usage unique » qui permettrait aux industries de commercialiser leurs produits plastiques jetables comme des produits « réutilisables » [1].

Résultat : les multinationales pourraient, par exemple, continuer à vendre tranquillement des bouteilles en plastique ou des emballages de nourriture à emporter comme des produits réutilisables. Autant de déchets qui pourraient finir dans nos océans et rivières.

Mais il est encore temps d’agir : les députés européens peuvent encore modifier la loi avant leur vote final le 23 octobre !
Signez cette pétition en faveur d’une loi ambitieuse sur la pollution plastique !

Les élections européennes approchent à grands pas : les députés européens savent que les électeurs suivent de près leurs votes. Chacun de nous peut constituer un grand mouvement contre le plastique afin de convaincre les députés européens de porter un texte ambitieux !
Signez pour appeler les députés à modifier cette loi européenne !

L’année dernière, notre campagne a été décisive, elle a permis de lancer une loi européenne sur les produits plastiques à usage unique. Nous avons été plus de 750 000 à appeler l’Union européenne à agir contre le plastique. Notre communauté a réuni des fonds afin d’accroître notre influence. Nous avons placardé des panneaux d’affichage partout dans Bruxelles – des panneaux aux images percutantes qui montrent l’état de nos océans, de notre faune et de notre flore pollués par les déchets plastiques. Peu de temps après, la Commission européenne a proposé des nouvelles règles bien plus ambitieuses.

Le moment est enfin venu : le Parlement européen est en passe de voter cette nouvelle loi. Les députés européens sont face à un choix : protéger l’industrie du plastique ou notre environnement. Aidons-les à faire le bon choix !

Merci !

Alexandre (Marseille), Virginia (Madrid), Jörg (Lübeck) et toute l’équipe de WeMove.EU

P.S. : L’Europe est le deuxième producteur de plastique au monde et l’utilisation du plastique ne fait qu’augmenter [2]. Chaque année, 8 million de tonnes de plastique finissent dans les océans – l’équivalent d’un chargement de camion toutes les minutes [3]! Signez dès maintenant pour que le Parlement européen mette fin à ce scandale.

Références :
[1] https://eeb.org/plastic-producers-could-market-single-use-items-as-reusable-to-dodge-eu-ban/ [en anglais]
[2] https://www.plasticseurope.org/en/newsroom/press-releases/european-plastics-industry-continues-its-stable-trend-continuation-its-recovery [en anglais]
[3] https://www.weforum.org/agenda/2016/10/every-minute-one-garbage-truck-of-plastic-is-dumped-into-our-oceans/ [en anglais]

AGIR : https://act.wemove.eu/campaigns/PE-plastique-usage-unique?utm_source=civimail-18141&utm_medium=email&utm_campaign=20181019_FR_4

Monsanto a créé et financé de faux agriculteurs favorables au glyphosate

octobre 18, 2018

Une enquête de Greenpeace révèle cette pratique du géant des pesticides.

Le géant américain de l’agrochimie a décidément plus d’un tour dans son sac pour nous empoisonner. Selon une enquête de la cellule investigation de l’ONG Greenpeace, révélée ce mercredi par RMC, Monsanto a créé de faux groupements d’agriculteurs pour faire la promotion de l’un des principes actifs de ses produits phares mais polémiques : le glyphosate. Ces groupes ont été développés dans sept pays européens, avec pour but de peser sur la prolongation de l’autorisation d’utilisation de l’herbicide par Bruxelles – et avec succès puisque celle-ci a été votée à l’automne 2017.

La suite sur : https://www.lesinrocks.com/2018/10/18/actualite/monsanto-cree-et-finance-de-faux-agriculteurs-favorables-au-glyphosate-111135582/

Climat : le libre-échange nous conduit à la ruine

octobre 10, 2018

par Laura Drompt

Le rapport publié lundi par le GIEC confirme que la maison brûle et qu’il est temps d’agir. Le seuil des 2 degrés de réchauffement climatique à éviter à tout prix – sous peine de dégâts irréversibles: montée des eaux, extinction massive des espèces ou encore destruction d’écosystèmes – est rentré dans le discours politique. En théorie. Dans les faits, l’immobilisme et la passivité des gouvernements, aveuglés par les lobbies des industries les plus polluantes, nous mènent au bord du gouffre.

La suite sur : https://lecourrier.ch/2018/10/09/climat-le-libre-echange-nous-conduit-a-la-ruine/

La justice britannique du côté des pollueurs

septembre 29, 2018

Trois opposants au gaz de schiste condamnés à de la prison ferme : https://www.bastamag.net/Trois-opposants-au-gaz-de-schiste-condamnes-a-de-la-prison-ferme

Marée noire au Mexique: BP a obtenu de payer une amende réduite, selon une ONG

septembre 29, 2018

Le géant pétrolier britannique British Petroleum (BP) a obtenu du gouvernement mexicain de payer une amende réduite après la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique, a dénoncé vendredi une ONG.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/planete/maree-noire-au-mexique-bp-a-obtenu-de-payer-une-amende-reduite-selon-une-ong-5baf0ce3cd70d3638d982a45

Chlordécone vraiment !

septembre 28, 2018

par Yves Paccalet

Le Président de la République est aux Antilles, où l’un des sujets préoccupants se nomme « Chlordécone ». On ne peut pas dire que le problème date d’hier… Dans « Les Mots pour le pire, dictionnaire énervé de l’écologie », paru en 2010 aux Éditions de l’Opportun, j’avais consacré l’article que voici à cet insecticide maudit…

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39178

Derrière la malformation de plusieurs bébés nés sans main ou sans bras se cache un profond problème

septembre 27, 2018

par A. R.

Ces malformations ne sont pas liées à une anomalie génétique. L’origine est ailleurs…

C’est une histoire bien étrange et malheureuse que les nourrissons du village français de Druillat, situé dans l’Ain, partagent.

Les faits remontent à quelques années. Entre 2009 et 2014, sept bébés sont nés sans bras ou sans main dans un rayon de 17 kilomètres autour de ce village de 1200 habitants, selon un rapport du Remera dévoilé par France 2. Ce chiffre équivaut à près de 60 fois la normale.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/derriere-la-malformation-de-plusieurs-bebes-nes-sans-main-ou-sans-bras-se-cache-un-profond-probleme-5bacd68ccd70d3638d8ff45d

Polluées, menacées, déplacées : ces communautés amazoniennes aux prises avec des multinationales européennes

septembre 27, 2018

par Erika Campelo, Ivan du Roy

C’est un petit coin de l’immense Amazonie, transformé en zone industrielle géante : fonderie d’aluminium appartenant à un groupe norvégien, usine de transformation d’argile de la multinationale française Imerys, terminaux portuaires où transitent soja, bœufs vivants et matières premières issues de la forêt amazonienne… Le tout rythmé par le ballet quotidien de milliers de semi-remorques. Déjà plusieurs fois déplacées, les communautés locales supportent aussi depuis vingt ans des pollutions à répétition, qui contaminent nappes phréatiques et rivières. Mais elles commencent à organiser la résistance. Basta ! s’est rendu sur place.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Polluees-menacees-deplacees-ces-communautes-amazoniennes-aux-prises-avec-des