Archive for the ‘société’ Category

Le Covid-19 a-t-il agi comme révélateur de notre degré de déshumanisation ?

mai 29, 2020

par Dominique Muselet

Au Moyen-Âge, on cherchait à concilier le salut de son âme et l’appât du gain, comme en témoigne la formule « Au nom de Dieu et du profit » qu’on trouve notée pour la première fois en 1253 dans un registre de comptabilité. L’Église tentait de modérer les appétits des commerçants sans se mettre à dos les élites urbaines. En même temps, elle encourageait ses ouailles à accepter leur sort. A l’époque, il n’y avait pas de statistiques et on ne parlait pas de productivité.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/le-covid-19-a-t-il-agi-comme-revelateur-de-notre-degre-de-deshumanisation-36166.html

Acharnement

mai 29, 2020

Aide aux migrants : le parquet général de Lyon se pourvoit en cassation contre la relaxe de Cédric Herrou

L’agriculteur militant vivant près de la frontière franco-italienne avait été condamné en août 2017, à quatre mois de prison avec sursis, pour avoir convoyé des migrants de la frontière italienne jusqu’à son domicile.

La suite sur : https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/05/28/aide-aux-migrants-le-parquet-general-de-lyon-se-pourvoit-en-cassation-contre-la-relaxe-de-cedric-herrou_6041050_3224.html

Arrêtons l’hypocrisie : les familles défavorisées de Bruxelles n’ont pas soudainement disparu avec le confinement

mai 29, 2020

Une opinion de Marc De Koker, directeur d’AMO, service de l’Aide à la Jeunesse répondant aux demandes de jeunes pouvant avoir jusqu’à vingt-deux ans et/ou de leurs familles, co-président du Conseil de Prévention de l’Arrondissement de Bruxelles, membre du Conseil d’Administration de la Fédération des Institutions de Prévention Educative, représentant de cette dernière au sein du Conseil Communautaire de la Prévention, de l’Aide à la Jeunesse et de la Protection de la Jeunesse.

Dans le marasme ambiant qu’il était coutumier hier d’appeler « période de confinement », et aujourd’hui « phase de déconfinement », pléthore de lettres ouvertes, cartes blanches, réflexions diverses ont été partagées par la presse ou via le net sous forme d’écrits, de sentences humoristiques, de vidéos, de dessins, et j’en passe. Il est dès lors devenu très difficile d’articuler une parole qui aurait quelque chance de résonner, de susciter réflexions et actions. Je vais pourtant essayer.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/arretons-l-hypocrisie-les-familles-defavorisees-de-bruxelles-n-ont-pas-soudainement-disparu-avec-le-confinement-5ecf9b609978e24cfc05d223

Guy Bedos

mai 29, 2020

STOPCOVID : En Marche vers le totalitarisme en costard

mai 29, 2020

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. » (Benjamin Franklin)

« Celui qui manipule la peur des gens devient le maître de leur âme. » (Machiavel)

Conditionnement réussi : ils vont en faire de parfaits petits robots obéissants en manipulant la peur

mai 29, 2020

Retour à l’école : la nouvelle attitude des élèves m’inquiète.

Un témoignage de Laurent Florizoone, professeur.

Lundi 18 mai 2020. Les écoles ont rouvert ce matin. Uniquement pour les élèves de dernière année. Je suis retourné au collège après neuf semaines de confinement, la durée habituelle des grandes vacances d’été. Mais la rentrée se fait avec les mêmes élèves, de la même classe et on les retrouve sans les avoir vraiment quittés, les cours ayant été assurés par ordinateur. Journée étrange à vrai dire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/le-masque-de-la-tyrannie-5ecfb1769978e24cfc064fcb

Buycott : acheter, c’est voter

mai 28, 2020

par Aurelia Jane Lee

Le boycott peut prendre différentes formes et épouser des causes diverses. Depuis quelques années, un nouveau concept émerge : le buycott. Une démarche complémentaire, qui redonne du sens et de la force à cette pratique.

La suite sur : https://enmarche.be/societe/consommation-1/buycott-acheter-c-est-voter.htm

État d’urgence sanitaire : « La figure du danger était celle du terroriste, demain, ce sera le malade »

mai 28, 2020

par Rachel Knaebel

L’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’en juillet. Il permet au gouvernement de limiter les déplacements autorisés et d’imposer des mesures d’isolement et de quarantaine. Ce nouvel état d’urgence rappelle celui de 2015, contre le terrorisme. Ces dispositions d’exception risquent de devenir permanentes, alerte Sarah Massoud, du Syndicat de la magistrature. Entretien.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Etat-d-urgence-quarantaine-mise-en-isolement-attestation-amendes-libertes-syndicat-magistrature

« L’idée de risque zéro est totalitaire, elle implique une surveillance constante. » (Patrick Coupechou)

Angela Davis et Assa Traoré : regards croisés

mai 28, 2020

Nous avions organisé cette rencontre à l’occasion de notre septième numéro papier, paru début 2019. Hier, mardi 26 mai 2020, un homme répondant au nom de George Floyd, Afro-Américain de 46 ans, a été tué, étouffé, par un policier dans les rues de Minneapolis — sous le regard complice de son collègue et les protestations des passants. En mémoire de la victime, et tandis que la question des violences policières occupe actuellement le débat public français, nous publions ici la version écrite de l’échange entre les deux femmes : Angela Davis, âgée de 76 ans, est l’une des voix étasuniennes de l’antiracisme, du féminisme et de l’anticapitalisme ; Assa Traoré, 35 ans, milite collectivement pour que justice soit faite depuis la mort de son frère, Adama, tué par des gendarmes en 2016.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/angela-davis-et-assa-traore-regards-croises/

Harcèlement de rue: « Mais bordel! Quand serons-nous tranquilles ? », une Liégeoise témoigne

mai 27, 2020

Laura a été victime victime lundi de quatre harcèlements de rue sur à peine quelques centaines de mètres, en quittant son kot au centre de la ville de Liège pour emprunter la passerelle et rejoindre la place Cockerill. Cette étudiante de 24 ans a décidé pour la première fois de le dénoncer en publiant son témoignage sur Instagram et sur Facebook. Sa story a très vite suscité de nombreux commentaires. Comme si sa parole libérait celle de bien d’autres femmes, victimes quotidiennement des mêmes remarques sexistes et blessantes.

Lundi, pour Laura, c’était celles de trop. Ce soir-là, elle voulait juste lire un livre sur un banc le long de la Meuse…

La suite sur : https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_mais-bordel-quand-serons-nous-tranquilles-harcelement-de-rue-une-liegeoise-temoigne?id=10509716&fbclid=IwAR2mpu_eRy1rTHYx8KN_SS3l6GR3Z4uAQFNr1WkgBIo1VVJbJA_lZoDZPNM