Archive for the ‘société’ Category

Un peu d’humanisme dans un monde de brutes

novembre 17, 2017

La comédienne Marie-Aurore D’Awans s’est insurgée contre les conditions de vie des réfugiés du parc Maximilien et a salué l’action des bénévoles ce lundi dans un discours poignant, à la remise des Prix de la Critique.

La suite sur : http://www.ilfauttuertina.net/solutions/actualites-le_discours_coup_de_poing_en_faveur_des_r_fugi_s_du_meilleur_espoir_f_minin_belge_-305-999-305-2079-fr.html

Publicités

On marchait ….par La Belette

novembre 17, 2017

Nation – Bastille

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36200

Promenades inutiles, c’est tout bloquer qu’il faudrait faire.

La boldochévique

En groupe, en ligue, en procession

Françoise Héritier : « Il faut anéantir l’idée d’un désir masculin irrépressible »

novembre 17, 2017

par Annick Cojean

L’ethnologue et anthropologue n’a cessé de déconstruire les idées reçues sur le masculin et le féminin. Pour « La Matinale du Monde », à l’occasion de la parution de son nouveau livre « Au gré des jours », elle se confie sur son long parcours.

La suite sur : http://www.ilfauttuertina.net/solutions/actualites-fran_oise_h_ritier_il_faut_an_antir_l_id_e_d_un_d_sir_masculin_irr_pressible_-305-999-305-2081-fr.html

Non, les chômeurs ne sont pas des profiteurs

novembre 16, 2017

par AFP et Vincent Richard

Depuis quelques semaines, le Président et son gouvernement ont suivi une stratégie de stigmatisation des chômeurs, considérés comme parasites ou profiteurs. Emmanuel Macron avait ainsi évoqué la figure du « multirécidiviste du refus », stigmatisant ainsi les chômeurs qui n’acceptent pas n’importe quel emploi avec un mot d’ordinaire employé pour des délinquants et des criminels. Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a, lui, accusé le 16 octobre sur BFMTV les demandeurs d’emploi de « bénéficier des allocations-chômage pour partir deux ans en vacances ». L’opposition de droite avait abondé dans ce sens, Laurent Wauquiez évoquant les chômeurs qui « profiteraient de la vie ».

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36188

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36190

« Un parasite passe inaperçu et exploite son hôte à son insu. Ce qui est la définition de la classe dirigeante dans une société capitaliste ». ( Jason Read)

Si la vie est si belle pour les chômeurs, pourquoi tous ces parasites politiques ne démissionnent-ils pas pour prendre leurs places ?

Salariés à prix cassés

« S.O.S de terriens en détresse »

novembre 15, 2017

« Tu vois, on savait, mais on a rien fait. »

C’est une première : plus de 15 000 scientifiques de 184 pays différents ont signé en commun un article dans la revue Bioscience mettant en garde contre les conséquences du réchauffement climatique. L’alerte, qui fait la une du journal Le Monde de ce 14 novembre, met en cause le manque criant de mesures concrètes prises par la communauté internationale. Tout le monde parle aujourd’hui de changement climatique, mais qui a le courage de passer aux actes ?

La suite sur : https://mrmondialisation.org/tu-vois-on-savait-mais-on-a-rien-fait/

Plus rien

Respire

Nous sommes tous responsables en tant que con-so(t)-mmateurs. Nous ne voulons pas croire ce que nous savons !

« On dit que le patriarcat, c’est fini dans nos pays, tu parles ! »

novembre 15, 2017

par Aurélie Wehrlin

Les révélations d’agressions sexuelles en série à Hollywood n’en finissent plus. Le scandale débarque en Belgique via l’affaire Bart de Pauw. Les hastags #metoo, #balancetonporc, qui encouragent les femmes à dénoncer les violences sexuelles dont elles ont été victimes, se multiplient. Les femmes et le féminisme vivent un moment exceptionnel de leur histoire. Eclairage avec Valérie Lootvoet, directrice de l’Université des Femmes à Bruxelles, qui « depuis 30 ans, pose sur le monde une grille de lecture féministe ».

La suite sur : http://weekend.levif.be/lifestyle/news/on-dit-que-le-patriarcat-c-est-fini-dans-nos-pays-tu-parles/article-normal-754889.html?_ga=2.204207379.245142796.1510749901-1024575503.1459271683

« C’est quand tu vois qu’il est plus facile de remplir des stades payants que des bibliothèques gratuites que tu te dis que c’est mal barré ».

novembre 14, 2017

Tout ça pour 22 types courant derrière la baballe !

http://www.lalibre.be/sports/football/l-apocalypse-une-honte-footballistique-intolerable-la-presse-italienne-remontee-apres-l-elimination-de-son-equipe-nationale-5a0ab3b8cd70fa5a063b3037

Belgique : Théo Francken (N-VA) ouvre la chasse ….

novembre 14, 2017

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations Theo Francken (N-VA) a annoncé mardi la création d’une « fast team » ou « fast track » au sein de l’Office des étrangers. Sa mission sera d’intervenir rapidement avec la police en cas d’incidents,

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/belgique/theo-francken-cree-une-police-des-etrangers-5a0ae3fccd70fa5a063ba498

Et : https://www.investigaction.net/fr/les-sans-papiers-mouillent-leur-maillot-mais-le-gouvernement-met-a-leurs-trousses-les-policiers/

ça ruisselle de partout

novembre 14, 2017

par Montauba

Ils vous l’avaient bien dit, les Macron et les Philippe et toute la bande : les riches (les « premiers de cordée »), comme ils ont pas assez de fric, comme ils paient trop d’impôts (sic, interdit de rire !) ils attendent qu’une chose, c’est qu’on leur en donne encore un peu plus « pour investir » (si, si, ce coup-là, c’est sûr !) et là, vous allez voir, comme par miracle, ils vont en placer partout dans l’économie, dans les entreprises. Et tout cet argent qui va jaillir de partout, s’accumuler sur les travailleurs (excusez, les « fainéants cyniques »), ça va leur donner du boulot, ils vont plus chômer, vous allez voir, qu’ils disaient, ça va être super, le jackpot !

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36164

Pour certains : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36158

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36157

Encore la chasse !

novembre 13, 2017

par Gérard Charollois

J’ai trop écrit sur le loisir de mort sans répugner à m’interroger sur ce qui détermine des humains, mes semblables en apparence, à jouir de traquer, mutiler, tuer des êtres sensibles. L’actualité m’y contraint. Faire de la mort d’un animal une récréation va à l’encontre de ce que je ressens, à savoir que la dignité humaine tient à la capacité d’empathie.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36151