Archive for the ‘syndicalisme’ Category

Éviction de R. Vertenueil : que s’est-il exactement passé à la FGTB ?

juin 26, 2020

par Matéo Alaluf

On a lu beaucoup de commentaires et explications étonnantes à propos du récent remplacement du président du syndicat socialiste.
L’occasion de revenir sur le fonctionnement des syndicats en Belgique, et en particulier celui de la FGTB.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/eviction-de-r-vertenueil-que-sest-il-exactement-passe-a-la-fgtb/

Ce que cache le « Pacte social » voulu par la FEB et Bouchez

juin 11, 2020

par Benjamin Pestieau

Cela fait longtemps que le patron de la FEB (Fédération des entreprises de Belgique) rêve d’un Pacte social. Un rêve qui date d’avant la crise du Covid-19. Il n’est pas le seul. Pour le patron du MR, « il est temps de conclure un nouveau contrat social », déclarait-il récemment à Sud Presse. Au niveau syndical également, certains demandent un Pacte social. Ce qui a provoqué une vive polémique au sommet de la FGTB. Mais de quoi serait fait ce Pacte ?

La suite sur : https://www.ptb.be/ce_que_cache_le_pacte_social_voulu_par_la_feb_et_bouchez et https://www.ptb.be/non_un_pacte_de_r_gression_sociale_construisons_maintenant_un_avenir_social

Le président de la FGTB après sa rencontre avec le président du MR: « George-Louis Bouchez est effectivement à la botte du patronat »

juin 4, 2020

Robert Vertenueil, le président de la FGTB, s’est dit « inquiet et remonté » jeudi, au lendemain de sa rencontre avec le président du MR Georges-Louis Bouchez.

Selon Le Soir, qui a relayé les conclusions de cet entretien, les deux hommes seraient prêts à négocier un « nouveau pacte social » pour le pays. Ce jeudi, le discours du président du syndicat socialiste est toutefois plus tranché. « Le monde de demain souhaité par le MR ressemble furieusement au monde d’un passé lointain que l’on pensait révolu », pointe-t-il ainsi dans un communiqué.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/le-president-de-la-fgtb-apres-sa-rencontre-avec-le-president-du-mr-george-louis-bouchez-est-effectivement-a-la-botte-du-patronat-5ed8f276d8ad58250fa14d66

Que le président du parti libéral soit du côté du patronat(ou des banques, ou de la finance), est-ce une surprise ?

L’économie d’abord. Intimidations contre les inspecteurs du travail qui veulent protéger les salariés exposés au virus

avril 7, 2020

par Erwan Manac’h

Pour maintenir à tout prix l’activité économique, le ministère du Travail enjoint ses agents à ne pas prendre d’initiatives. Au risque finalement d’accepter que des employeurs peu scrupuleux mettent en danger des salariés mal protégés

La suite sur : https://www.bastamag.net/salaries-exposes-covid-ministere-du-travail-faute-de-l-employeur-droit-de-retrait

https://www.revolutionpermanente.fr/Renault-en-pleine-epidemie-la-CFDT-FO-et-CFE-CGC-signent-la-reprise-de-la-production

Ils en ont marre d’être taillables et corvéables et non protégés : le patronat des grandes chaines doit poser des actes forts pour son personnel

avril 1, 2020

par Isabelle Lemaire

Les syndicats réclament une prime et des masques pour les travailleurs que l’enseigne ne leur fournit pas. Le mouvement pourrait s’étendre à tous les Delhaize de Belgique jeudi.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/trois-delhaize-bruxellois-sont-en-greve-ce-mercredi-5e8447f1d8ad581631998f73

https://www.lalibre.be/planete/sante/un-risque-de-crise-alimentaire-mondiale-liee-au-coronavirus-des-incertitudes-liees-a-la-disponibilite-de-nourriture-5e845e65d8ad5816319a0811

La chiourme patronale ça suffit ! Les travailleurs ne sont pas taillables et corvéables à merci.

mars 28, 2020

Echec des négociations dans la grande distribution sur les conditions de travail du personnel pendant la crise du coronavirus.

par Isabelle Lemaire

Le front commun syndical demandait à ne pas accepter l’ouverture des magasins de 7 à 22h et des avantages pour les employés mis sous pression depuis le confinement.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/echec-des-negociations-entre-syndicats-et-federation-patronale-sur-les-conditions-de-travail-du-personnel-des-supermarches-pendant-la-crise-du-coronavirus-5e7e1f779978e2284142372d

https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200327.OBS26691/aicha-caissiere-de-carrefour-meurt-du-coronavirus.html

Le profit toujours plus important que la santé !

mars 24, 2020

Coronavirus: le gouvernement élargit les exceptions pour l’industrie chimique, les syndicats sont furieux : https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/coronavirus-l-industrie-chimique-reste-operationnelle-et-le-gouvernement-a-meme-elargi-le-secteur-a-d-avantage-de-collaborateurs-les-syndicats-sont-furieux-5e7a26f57b50a6162baf25af

Peinture, parfum, bougies, qu’y a-t’il de vital là-dedans ?

Pour une défense syndicale de l’unité du pays

février 24, 2020

par Paul Lootens

Dans le prolongement de sa contribution « Retrouver le chemin d’un syndicalisme offensif » au dossier Syndicalisme : un mouvement social sous pression du n°104 de la revue POLITIQUE (mai 2018), Paul Lootens (FGTB) apporte une contribution syndicale à l’un des débats fondamentaux sous-jacents aux actuelles discussions fédérales.

Il est midi moins une pour l’unité du pays. Les nationalistes du nord du pays semblent vouloir appuyer sur l’accélérateur du séparatisme.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/pour-une-defense-syndicale-de-lunite-du-pays/

A quoi servent les accords interprofessionnels si le patronat ne les respecte pas ?

février 4, 2020

« Les syndicats, qui revendiquaient une augmentation des salaires bruts de 1,1%, comme prévu dans l’accord interprofessionnel (AIP), »

Après des mois de négociations et plusieurs actions syndicales, les syndicats et les employeurs du secteur des titres-services sont parvenus lundi soir à un protocole d’accord social, a annoncé le front commun syndical CSC, FGTB et CGSLB.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/action-des-aides-menageres-syndicats-et-employeurs-du-secteur-des-titres-services-sont-parvenus-a-un-projet-d-accord-5e3863369978e234870694a1

« Les caisses de grève donnent confiance aux grévistes et effrayent leurs adversaires. »

janvier 10, 2020

Une histoire politique des caisses de grève. Entretien avec Gabriel Rosenman

Par Mickaël Correia

Les caisses de grève foisonnent à travers le pays depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites. Plus qu’un outil de soutien financier, elles sont une manifestation et un indicateur de la solidarité de la population envers les grévistes. Depuis leur genèse au début du XIXe siècle, les caisses de grève ont connu des heures de gloire et des périodes d’éclipse au sein du répertoire d’action syndical, tout en voyant leur forme s’adapter aux mutations aussi bien technologiques que politiques. Entretien avec Gabriel Rosenman, ancien cheminot et militant à SUD-Rail qui réalise une thèse de science politique sur l’histoire et l’actualité des caisses de grève.

La suite sur : https://www.jefklak.org/les-caisses-de-greve-donnent-confiance-aux-grevistes-et-effrayent-leurs-adversaires/

« Mais le succès de tous ces appels à dons soulève en creux une question importante : pourquoi les structures syndicales nationales ne mettent-elles pas en place une caisse nationale interprofessionnelle alimentée par leurs propres fonds ? Il suffirait pourtant d’une petite partie de leurs colossales ressources pour décupler le montant des caisses existantes, ce qui constituerait à la fois un encouragement déterminant pour les grévistes et un signal extrêmement fort envoyé au gouvernement. »

Bonne question.