Archive for the ‘terrorisme’ Category

Echec américain en Afghanistan: l’option militaire privilégiée, très peu de développement (carte blanche)

août 31, 2021

Bernard Adam – Directeur du Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) de 1979 à 2010

La principale explication de l’échec américain en Afghanistan est le choix d’une stratégie, entamée par le président Bush, mais ensuite poursuivie par le président Obama, basée quasiment exclusivement sur l’usage de la force. Le soutien au développement a été très peu important au regard des sommes colossales affectées aux opérations militaires.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/echec-americain-en-afghanistan-l-option-militaire-privilegiee-tres-peu-de-developpement-carte-blanche/article-opinion-1463005.html

Afghanistan, d’une défaite l’autre

août 17, 2021

Par Alain Gresh

Kaboul est tombée et il n’aura fallu que quelques semaines aux talibans pour balayer l’armée afghane financée et formée par les États-Unis durant vingt ans. Pour rappel, le régime communiste avait survécu trois années au retrait de l’Armée rouge. Mais le désastre afghan, au-delà d’une défaite ponctuelle, signe le fiasco de « la guerre contre le terrorisme ».

La suite sur : https://orientxxi.info/magazine/afghanistan-d-une-defaite-l-autre,4969

https://www.lalibre.be/international/asie/2021/08/17/dans-la-vallee-du-panshir-le-fils-de-massoud-organise-la-resistance-BOY2L6MLXBF65LZLFVZDHCZPHY/

L’Ocam s’inquiète de la montée de l’extrémisme de droite

juillet 30, 2021

Les réseaux sociaux jouent un rôle crucial dans la propagation des idées d’extrême droite, avertit l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) dans son rapport annuel.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2021/07/30/locam-sinquiete-de-la-montee-de-lextremisme-de-droite-UT2K6RLG2RF77HHADO3K2REOJE/

Il y a dix ans, le terrorisme nationaliste blanc frappait la jeunesse norvégienne

juillet 21, 2021

Le vendredi 22 juillet 2011, le norvégien Anders Behring Breivik commet d’abord, à Oslo, un attentat à la voiture piégée contre le gouvernement national de son pays (huit morts), puis l’une des plus sanglantes tueries de masse en Europe, sur l’île d’Utøya (à quelques kilomètres de la capitale de la Norvège) où se déroule le camp d’été de la Ligue des jeunes du parti travailliste de Norvège (69 personnes, pour la plupart des adolescents, sont assassinés, un à un, par Breivik).

La suite sur : http://resistances-infos.blogspot.com/2021/07/il-y-dix-ans-le-terrorisme-nationaliste.html

L’horreur, toujours

juillet 20, 2021

« Je n’osais pas aller à la morgue de l’hôpital »: Bagdad sous le choc après l’attentat, la douleur des familles est immense

Lorsque Imad Jawad a envoyé son fils Kayan et sa femme Houda faire les courses de l’Aïd, il ne savait pas qu’il les voyait pour la dernière fois. L’attentat-suicide sur un marché de Bagdad a emporté sa famille lundi, ainsi que des dizaines d’autres vies.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/moyen-orient/2021/07/20/je-nosais-pas-aller-a-la-morgue-de-lhopital-bagdad-sous-le-choc-apres-lattentat-la-douleur-des-familles-est-immense-JCWWMIJZ3NDBFPEBBU2Z4Q7IZY/

La haine de l’autre n’aura donc jamais de fin !

L’éditorialiste de Haaretz : « Nous sommes tous des soutiens du terrorisme »

février 19, 2021

C’est le constat que fait Michael Brizon, qui écrit sous le nom ce B. Michael dans le quotidien israélien Haaretz :

« Quand j’écoute ou que je lis des « experts » et des auteurs de droite qui brocardent leur rivaux politiques avec l’étiquette infamante de « suppôts du terrorisme », je me demande s’ils se livrent simplement à une surenchère. Ou peut-être que cela fait des années qu’ils ne se sont pas regardés dans la glace.

Pour leur accorder le bénéfice du doute, je suppose qu’un certain nombre d’entre eux, comme tous ceux qui profèrent cette accusation contre d’autres, ne sont pas très versés dans l’histoire du terrorisme juif. Par exemple, ils sont sûrement convaincus que Shlomo Ben-Yosef, le premier et très estimé « martyr de la cause sioniste », membre de la milice de l’Irgoun, était un héroïque combattant de la liberté. Ce n’est pas pour rien que d’innombrables rues portent son nom et qu’un monument a été érigé à sa mémoire. Ces mêmes personnes seraient sûrement étonnées d’apprendre qu’il n’était en réalité qu’un vilain petit terroriste. Sa seule et unique action en vue de libérer la patrie fut une attaque à la grenade contre un bus rempli de civils arabes. Par conséquent, ceux qui révèrent sa mémoire sont en réalité des supporters du terrorisme.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/02/18/leditorialiste-de-haaretz-nous-sommes-tous-des-soutiens-du-terrorisme/

« nous n’avons pas mentionné la façon méprisable dont les gouvernements israéliens sèment la terreur depuis plus de 50 ans en Cisjordanie et autour du ghetto baptisé bande de Gaza. Tous les supporters de ces gouvernements sont aussi des supporters de la terreur. »

Israel : Le Comité des élections législatives disqualifie une candidate israélo-arabe

Tribune dans le NouvelObs : « Il faut protéger les enfants musulmans comme les autres »

novembre 26, 2020

« L’enfance ne relève pas de la suspicion, mais de la protection », estiment 38 personnalités juives, qui s’inquiètent des signalements et des poursuites judiciaires contre des enfants accusés de complaisance envers le terrorisme.

Depuis l’assassinat de Samuel Paty des centaines d’enfants et d’adolescents se sont vu accuser de complaisance vis à vis du terrorisme, signalés aux autorités rectorales, assignés en justice pour apologie du terrorisme.

Certains, scolarisés en CM2, ont passé une journée entière en retenue judiciaire, auditionnés dans un commissariat. D’autres ont subi perquisitions et interrogatoires, parfois pour la simple possession d’une feuille avec une inscription en arabe.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/11/26/tribune-dans-le-nouvelobs-il-faut-proteger-les-enfants-musulmans-comme-les-autres/

La liberté d’expression en question. Entretien avec Dominique Vidal

novembre 21, 2020

Objet de joutes passionnelles, la liberté d’expression a de nouveau cristallisé bien des tensions en France, à la suite des meurtres épouvantables de Samuel Paty et de trois paroissiens à Nice. Le journaliste et historien Dominique Vidal nous livre sa réflexion sur ce droit fondamental et l’instrumentalisation qui en est faite, sur les caricatures de Charlie Hebdo, sur la droitisation du pouvoir en place, avec un seul mot d’ordre : « le terrorisme ne passera, le fascisme non plus ! »

La suite sur : http://www.ujfp.org/spip.php?article8190

Darmanin enterre la liberté de la presse :

Double meurtre à Cholet pour “punir les non-croyants” : ceci n’est pas un attentat terroriste barbare

novembre 19, 2020

Samedi 14 novembre, Cholet a été le théâtre d’un double meurtre que l’ensemble des médias n’a pas qualifié d’attentat terroriste, alors que le principal suspect a revendiqué le motif religieux de son acte. Pourquoi un tel traitement médiatique et une absence de réaction politique ?

La suite sur : https://www.frustrationmagazine.fr/attentat-cholet-medias/

https://spartakiste.blogspot.com/2019/03/du-politiquement-correct-francais-et.html

Punition collective, maccarthysme et préparation de l’opinion aux sacrifices

novembre 16, 2020

par Saïd Bouamama

Il y a l’horreur, l’émotion qu’elle suscite et l’instrumentalisation de celle-ci. Ces trois dimensions de l’actualité sont aisément et en permanence confondues dans le tsunami idéologique qui a déferlé dans nos médias jusqu’à donner la nausée. Communicants, pseudo experts, chroniqueurs et hommes politiques se sont succédé sur les plateaux pour nous appeler de manière convergente à renoncer à la réflexion sur les causes, pour menacer ceux qui refuseraient de le faire, pour légitimer les mesures liberticides prises par le gouvernement, pour imposer une logique de guerre de l’intérieur, etc. Le deuil partagé, l’émotion collective et sa signification, le besoin de savoir et de comprendre, etc., ont été sacrifiés sur l’autel de l’instrumentalisation écœurante par un gouvernement tentant de contrecarrer une crise de légitimité béante. Les conséquences prévisibles n’ont pas tardé : nouvelles mesures législatives liberticides, annonce de la volonté d’interdire des associations comme le CCIF ou baraka city, diffusion de la peur chez les musulmans ou supposés tels, surenchères islamophobes, tétanie de tous ceux qui ont peur d’être taxés « d’islamo-gauchistes ». Reprendre l’initiative est une urgence. C’est en effet dans de telles séquences d’accélération de l’histoire et d’imposition de la peur que se réunissent les conditions de possibilité du consentement au pire.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/punition-collective-maccarthysme-et-preparation-de-lopinion-aux-sacrifices/

« L’effet d’aubaine touche ainsi également la fabrique du consentement à la restriction des libertés publiques ou à la fabrique d’une demande autoritaire et sécuritaire. «