Archive for the ‘union européenne’ Category

Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales

janvier 23, 2019

l y a trois ans, notre mouvement a été déterminant pour stopper le TAFTA, l’accord de libre échange transatlantique. Cela n’a pas été facile. Ensemble, nous avons collecté 3,3 millions de signatures. Des centaines de milliers d’entre vous ont manifesté dans les rues. Nous avons tenu tête aux multinationales, aux lobbyistes, à 28 gouvernements et à la Commission Européenne. Et nous avons gagné !

Maintenant, nous devons nous y remettre afin d’abattre une fois pour toutes l’ISDS – ces tribunaux d’arbitrage qui étaient l’un des aspects les plus dangereux du TAFTA. Ces trois dernières années ont mortellement affaibli ce système. Pour la première fois, avec un effort ciblé en 2019, nous pouvons nous en débarrasser pour de bon. Une campagne Européenne contre l’arbitrage d’investissement et pour plus de responsabilité des multinationales vient juste d’être lancée pour se saisir de cette opportunité.

Signez la nouvelle pétition pour mettre fin aux privilèges des multinationales !

ISDS est l’acronyme anglais du “Règlement des différends entre Investisseurs et États”. Ce système opaque crée une justice d’exception uniquement accessible aux multinationales et aux super-riches. Ils peuvent l’utiliser pour attaquer les États, et empêcher de nouvelles régulations qui ont pour but de protéger les peuples et la planète. Dans le cas inverse, si ces mêmes multinationales violent les droits humains, les communautés impactées n’ont pas de possibilité d’obtenir justice. C’est une injustice insupportable !

Certains cas d’arbitrage sont bien connus, comme celui de la multinationale Vattenfall qui réclame 5 milliards (!) d’euros à l’Allemagne pour sa décision de sortir du nucléaire. Mais des centaines d’autres cas scandaleux ne reçoivent que peu d’attention. Et de nouveaux traités comprenant un tel système de justice d’exception en faveur des multinationales continuent d’être signés ! Afin d’y mettre fin, nous devons nous opposer à ces nouveaux accords, et mettre fin aux accords existants – CETA inclus !

Signez la nouvelle pétition pour mettre fin aux privilèges des multinationales !

Cette semaine, les multinationales sont rassemblées à Davos, pour le forum économique mondial. Leurs PDG dineront et bavarderont avec les chefs d’État du monde entier jusqu’à vendredi. Parmi les multinationales présentes, on compte Chevron, qui a attaqué l’Equateur afin d’éviter d’avoir à dépolluer les régions impactées par ses activités en Amazonie. Cargill, qui a attaqué le Mexique, après que le gouvernement ait mis en place une taxe sur le sucre afin de lutter contre l’obésité dans le pays. Dow Chemical, qui a attaqué le Canada pour avoir interdit des pesticides dangereux…et des douzaines d’autres.

Aujourd’hui, nous nous invitons à leur fête. Nos collègues de la campagne “Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales” sont à Davos. Habillé.e.s en costumes de loups, ils vont révéler plus de 40 multinationales présentes au forum économique mondial ont utilisé l’ISDS pour attaquer des gouvernements et ainsi récupéré de larges sommes d’argent public. Certaines de ces multinationales ont violé les droits humains à un ou plusieurs endroits dans le monde, mais les peuples et la planète ne peuvent pas se retourner contre elles !

Les humains ont besoin de plus de droits, et les multinationales de plus de règles ! Il faut mettre fin aux systèmes de justice d’exception pour les multinationales, et 2019 est l’année pour le faire.

Rejoignez ce nouveau mouvement, en commençant par signer la pétition dès aujourd’hui !

Bien à vous,
L’équipe de Stop TTIP

PS : les États membres de l’UE viennent juste de décider de mettre fin à tous leurs traités contenant un mécanisme ISDS entre membres de l’UE. C’est un premier pas important, auquel nous avons contribué. Augmentons la pression, afin que tous les traités contenant de tels privilèges pour les multinationales soient annulés, et qu’aucun nouveau ne soit plus jamais signé !

Oui, je veux mettre fin aux privilèges des multinationales!

Plus d’informations sur https://stopisds.org/fr/action/

Publicités

Secret des affaires : un journaliste allemand poursuivi pour avoir révélé une énorme fraude fiscale

janvier 21, 2019

par Rachel Knaebel

Un journaliste allemand qui avait contribué à la révélation du scandale CumEx, une gigantesque escroquerie fiscale à l’échelle européenne, est aujourd’hui poursuivi pour incitation à la violation du secret des affaires, après la plainte d’une banque suisse.

La suite sur : http://multinationales.org/Secret-des-affaires-un-journaliste-allemand-poursuivi-pour-avoir-revele-une

« Etrange zèle qui s’irrite contre ceux qui accusent des fautes publiques et non contre ceux qui les commettent. » (Pascal)

Les Grecs, otages fiscaux de la Troïka et des banquiers

janvier 20, 2019

par Louv Coukousti

En Grèce, une Autorité Autonome des Ressources Publiques (Anexartiti Archi Dimosion Esodon, AADE), où siègent deux représentants de la Commission européenne, a remplacé le Trésor Public et récupéré toutes les attributions du Ministère des Finances [1]. Résultat : de plus en plus de contribuables modestes se retrouvent dans l’incapacité de payer leurs impôts. Pour recouvrer les arriérés de paiement et dettes envers l’État, l’Agence Autonome opère des saisies directement sur les comptes bancaires des particuliers, sans crier gare. Pourtant les objectifs fiscaux fixés par l’AADE sont largement atteints pour la troisième année consécutive.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Les-Grecs-otages-fiscaux-de-la-Troika-et-des-banquiers

Attention : les lobbies s’atttaquent au principe de précaution

janvier 5, 2019

par Michèle Rivasi

Depuis les années 1990, le principe de précaution protège les citoyens de l’Union européenne en cas d’incertitude de la science, rappelle l’autrice de cette tribune. Qui explique que les industriels poussent aujourd’hui un principe concurrent, celui « d’innovation », qui leur serait très favorable.

La suite sur : https://reporterre.net/Attention-les-lobbies-s-atttaquent-au-principe-de-precaution

Ils étaient près de 20 000 en 20001 Ils sont aujourd’hui moins de 12 0002

décembre 7, 2018

Les pêcheurs côtiers ne quittent plus le port ou parcourent des distances insensées pour pêcher quelques kilos de poissons. Trop peu pour couvrir les frais de carburants, les salaires, l’entretien du bateau et faire vivre une famille. Gwen, Stéphane, Gérard, Frédéric… tous témoignent des difficultés qu’ils rencontrent pour exercer leur métier de pêcheur-artisan et pour défendre leurs intérêts.

La suite sur : https://pecheursartisans.bloomassociation.org/home-2/?utm_source=CO-EP&utm_medium=email&utm_campaign=pecheursartisans&utm_content=3

« Des aides financières au prix du silence

Gwen est président de l’association indépendante des ligneurs de bar de la pointe de la Bretagne. Afin de promouvoir cette technique de pêche durable, il a sollicité un financement européen qui lui a été octroyé. Mais à quel prix ?

Le Président du comité départemental des pêches du Finistère a été clair : le financement accordé par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) sera conditionné à l’arrêt de la communication « négative sur la filière » par l’association.

C’est un abus de pouvoir.

Parce que nous ne pouvons pas accepter que quelques industriels fassent régner la terreur sur tout un secteur. Parce que nous ne pouvons pas accepter que la survie de milliers de pêcheurs artisans dépende de décisions arbitraires, anti-démocratiques et illégales, nous avons besoin de vous pour dénoncer ces scandales.

En nous aidant à analyser le fléchage et l’utilisation des subventions publiques allouées au secteur de la pêche au cours des vingt dernières années, vous nous permettrez d’apporter les preuves scientifiques irréfutables du fonctionnement opaque et abusif du secteur de la pêche dont sont victimes les pêcheurs artisans comme les ligneurs de la Pointe de Bretagne.

Un grand merci pour avoir signé nos pétitions. Aujourd’hui, allez plus loin en faisant un don pour exiger plus de transparence et d’équité ! »
L’équipe de BLOOM

La pêche électrique, symbole d’une Europe en décomposition

décembre 4, 2018

Alors que les populistes prennent l’Europe d’assaut, les institutions européennes bafouent l’intérêt général au profit de quelques industriels, en faisant fi des processus démocratiques. Les scandales s’accumulent – perturbateurs endocriniens, glyphosate, diesel, pêche électrique etc. – alimentant, par voie de conséquence, la défiance des citoyens envers l’Union européenne.

La suite sur : https://voxeurop.eu/fr/2018/environnement-et-alimentation-5122320?fbclid=IwAR12tVTDJXGghZjYi1wx8txok1KQnC_t0Zupg5fwx2Xm_ggEUAplU1YTSnU

Non au détournement par Israël de la lutte contre l’antisémitisme

décembre 4, 2018

C’est à Vienne que le coup s’est préparé, dans une réunion des ambassadeurs des pays membres de l’Union européenne, réunion qui s’est tenue sous les auspices du gouvernement autrichien… qui comprend plusieurs néo-nazis tout en étant courtisé par le Premier ministre Benyamin Netanyahou…

La suite sur : http://www.france-palestine.org/Non-au-detournement-par-Israel-de-la-lutte-contre-l-antisemitisme

Le système scolaire de Franck Lepage

novembre 25, 2018

Toujours les mêmes qui casquent…… par Alex

novembre 25, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39676

Des OGM interdits et dangereux disséminés dans des aliments pour bétail en Europe

novembre 23, 2018

Des organismes génétiquement modifiés récemment interdits par les autorités européennes et jugés dangereux car résistants aux antibiotiques sont disséminés dans une grande quantité d’aliments pour le bétail en Europe, affirme vendredi le journal Le Monde.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/sante/des-ogm-interdits-et-dangereux-dissemines-dans-des-aliments-pour-betail-en-europe/article-normal-1058049.html