Archive for the ‘union européenne’ Category

La Hongrie recrute des chasseurs de migrants

mai 27, 2017

par Diane Jean

En Hongrie, la police recrute des volontaires pour surveiller les frontières. Nous avons rencontré des membres de cette brigade, symptôme de la politique nationaliste du gouvernement de Viktor Orban.

La suite sur : http://www.leparisien.fr/magazine/grand-angle/la-hongrie-recrute-des-chasseurs-de-migrants-26-05-2017-6977520.php

La Commission européenne relance la procédure pour autoriser le glyphosate

mai 19, 2017

Les commissaires européens ont donné leur accord pour «redémarrer les discussions avec les Etats membres sur un possible renouvellement de l’autorisation du glyphosate pour 10 ans», a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’exécutif européen.

La suite sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2017/05/18/la-commission-europeenne-relance-la-procedure-pour-autoriser-225175.html

L’homme est capable du meilleur comme du pire, mais c’est vraiment dans le pire qu’il est le meilleur. (Grégoire Lacroix)

Soupçons de conflits d’intérêts

Plusieurs des experts de l’agence travaillent ou ont travaillé comme consultants pour l’industrie chimique.

Pour éviter les situations de conflit d’intérêt et protéger la gouvernance de l’Agence de toute interférence politique ou de pressions de lobbys industriels, les décisions de l’Agence doivent être prises par une autorité neutre et indépendante, dotée des compétences nécessaires. Aussi seront-elles prises par le directeur exécutif de l’agence, théoriquement lui-même placé sous la tutelle d’une instance d’appel indépendante, chargée de contrôler la bonne application du règlement et des mesures d’exécution correspondantes adoptées par la Commission européenne. Le directeur exécutif est nommé par le conseil d’administration de l’agence, composé de représentants des États membres et de la Commission, qui doit, sous le contrôle de cette dernière, définir les priorités, fixer le budget et surveiller le fonctionnement de l’agence[réf. nécessaire].

En 2012, un audit européen de la cour des comptes européenne3 a cependant constaté un défaut de dispositif de prévention et/ou résolution des conflits d’intérêts au sein de l’Agence (ainsi que dans 3 autres agences européennes devant également « prendre des décisions importantes concernant la sécurité et la santé des consommateurs » (Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’Agence européenne des médicaments (EMA)3). La cour reconnait certes les progrès faits, et que l’Agence a mis en place certaines procédures pour limiter le risque de conflits d’intérêts, mais avec des « lacunes importantes »4.

Une soixantaine d’associations de la société civile, parmi lesquelles Greenpeace, alertent le 6 mars 2017 l’agence sur les conflits d’intérêts touchant plusieurs de ses membres, au moment où l’agence doit rendre un rapport sur le glyphosate. Plusieurs des experts de l’agence travaillent ou ont travaillé comme consultants pour l’industrie chimique. « Pour les organisations signataires, les experts pointés sont donc, selon les propres critères de l’ECHA, en situation de conflits d’intérêts », mais selon l’agence, si les experts « offrent des services de consultance à l’industrie, [c’est] une pratique normale »5.
Méthodologie et études non publiées
L’Agence fonde ses expertises sur des études scientifiques comme sur des études financées et fournies par les industriels, et qui ne sont pas publiées. Pour Greenpeace, « il faut mettre fin à l’utilisation des études non-publiées qui viennent de l’industrie, afin que les décisions des agences européennes puissent être vérifiées indépendamment »5.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_europ%C3%A9enne_des_produits_chimiques

« L’indépendance » à la sauce commission européenne

La Commission européenne engage une procédure d’infraction contre l’Autriche pour des mesures anti-dumping social

mai 16, 2017

par Laurent Dauré

Dans un communiqué de presse daté du 27 avril, la Commission européenne a annoncé qu’elle engageait le même jour « une procédure d’infraction contre l’Autriche concernant l’application de la loi autrichienne visant à lutter contre le dumping social et salarial dans le secteur du transport routier ».

Vous avez bien lu, Vienne est poursuivi pour avoir mis en place des mesures protectrices, la Commission estimant que « cette pratique limite le marché intérieur de l’UE de manière disproportionnée ».

La suite sur : http://www.les-crises.fr/la-commission-europeenne-engage-une-procedure-dinfraction-contre-lautriche-pour-des-mesures-anti-dumping-social-par-laurent-daure/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises-fr+%28Les-Crises.fr%29

Soutenez la proposition de la Commission européenne d’interdire les néonicotinoïdes!

mai 13, 2017

Nous n’avons jamais été aussi près d’une interdiction des néonicotinoïdes: elle changerait complètement la donne et contribuerait à protéger les abeilles de ces dangereux pesticides.

Plus tôt cette année, la Commission européenne a envoyé aux gouvernements nationaux une proposition qui pourrait sceller l’avenir de trois néonicotinoïdes en Europe, trois pesticides fort répandus qui sont toxiques pour les abeilles. On connait maintenant la proposition, et une interdiction presque totale pourrait entrer en vigueur dès cette année, mais seulement si elle est entérinée par une majorité qualifiée des États-membres de l’UE.

La suite sur : https://actions.sumofus.org/a/support-the-european-commission-s-neonics-ban-proposal/?akid=30195.8812595.7-GL0m&rd=1&source=fwd&t=1

La Belgique sera-t-elle le fossoyeur de la taxe européenne sur les transactions financières ?

mai 8, 2017

par Arnaud Zacharie

Depuis cinq ans, une dizaine d’Etats membres de l’Union européenne[1] négocient la mise en oeuvre d’une taxe européenne sur les transactions financières internationales, dans le cadre d’une procédure de  » coopération renforcée « , qui permet à un minimum de neuf Etats membres d’instaurer une politique commune sans l’accord des autres Etats membres de l’UE.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/international/la-belgique-sera-t-elle-le-fossoyeur-de-la-taxe-europeenne-sur-les-transactions-financieres/article-opinion-657835.html

L’humanité appelle à l’aide par la fenêtre

mai 7, 2017

“La Turquie est un pays sûr”. C’est ce que continuent à affirmer les chefs d’état européens pour justifier l’accord passé pour la “rétention et l’échange” des migrants et réfugiés. Un démenti s’impose contre le déni de réalité.

On se garde bien d’aller regarder de près ce qui se passe sur le territoire turc, pour un bon nombre de migrants étrangers, désormais bloqués en vertu de l’accord.

La suite sur : http://www.kedistan.net/2017/05/01/turquie-refugies-appel-a-aide/

Fin de l’hôpital public grec

avril 28, 2017

par kinisi ENERGOI POLITES et Larisa CITY NEWS

L’hôpital doit-il être rentable ? Si l’on peut comprendre qu’il y ait des choix à faire en fonction du budget, comme cela se fait chez nous, la manière administrative et inhumaine dont sont appliquées en Grèce, les directives de privatisation de la santé que nos dirigeants ont décidées a Bruxelles augure mal de notre avenir.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/fin-de-l-hopital-public-grec.html

L’industrie textile retombe dans ses travers (En était-elle jamais sortie ?)

avril 28, 2017

par Valentin Dauchot

L’industrie textile manque encore de transparence en Europe. Le Parlement européen presse la Commission de lui imposer des règles claires. Car les belles promesses faites après le drame du Bangladesh n’ont pas toujours été tenues.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/planete/l-industrie-textile-retombe-dans-ses-travers-5902f212cd70e805131f9c38

L’accord UE-Vietnam : un nouvel « épisode CETA » ?

avril 26, 2017

par Michel Cermak

5 mois après la signature du CETA, un test important se profile : le premier traité commercial de nouvelle génération après la « résistance wallonne » sera soumis à signature dans les prochains mois. Il s’agit de l’accord UE-Vietnam. Le CNCD-11.11.11 publie une nouvelle note d’analyse de ce traité, qui comporte les mêmes déséquilibres que le CETA et ne tire donc aucune leçon de l’épisode wallon. L’objectif : provoquer et alimenter le débat dans les parlements, afin d’inciter l’UE à adopter des traités de nouvelle génération subordonnant la liberté de commercer et d’investir au respect de normes sociales et environnementales contraignantes. Ce n’est peut-être qu’un traité parmi d’autres – une vingtaine de traités concernant une soixantaine de pays sont négociés par l’UE – mais c’est le prochain soumis aux Etats membres.

La suite sur : http://www.cncd.be/L-accord-UE-Vietnam-un-nouvel

Grèce : la poule aux œufs d’or de la BCE

avril 26, 2017

par Anouk Renaud

De l’art de se faire des bénéfices sur un pays en crise

En mai 2010, en plus du premier plan de « sauvetage » octroyé à la Grèce, la Banque centrale européenne (BCE) lance le programme SMP (Securities Markets Programme), qui consiste à racheter de la dette grecque sur le marché secondaire, c’est-à-dire le marché de seconde-main des dettes. Les banques centrales nationales lui emboîtent le pas avec le programme ANFA (Agreement on Net Financial Assets). Ces programmes sont alors présentés comme une main tendue vers la Grèce. Une « action charitable » pourtant très rentable… En effet, la BCE a racheté ces dettes à prix cassé (forcément, avec la crise grecque, plus grand monde n’en voulait) mais réclame à la Grèce le remboursement du montant initial. Elle réalise donc une plus-value entre le prix de rachat et le prix auquel lui rembourse la Grèce. La BCE a ainsi dépensé 40 milliards d’euros pour obtenir des titres grecs d’une valeur initiale de 55 milliards |1|.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Grece-la-poule-aux-oeufs-d-or-de