Posts Tagged ‘11 septembre’

11 septembre

septembre 11, 2013
Publicités

11 septembre 1973, une démocratie assassinée.

septembre 10, 2012

11 septembre 1973, le général Pinochet prenait le pouvoir par la force, avec l’aide financière et logistique des Etats-Unis et de la CIA. Salvador Allende avait été élu démocratiquement 3 ans auparavant. Mais hélas ses projets de réformes sociales en profondeur et ses nationalisations déplurent aux Etats-Unis, qui y voyaient un danger pour ses intérêts économiques au Chili et en Amérique Latine.
N’oublions jamais ce 11 septembre, où la liberté du peuple chilien fut assassiné par le fasciste Pinochet et ses alliés des Etats-Unis…

http://www.dailymotion.com/video/xghdk_11-septembre-ken-loach_news

http://unelutte-uncombat.over-blog.com/article-35848575.html

 

Le 11 septembre oublié.

août 24, 2012

Ciné-mémoire : La nostalgie de la lumière de Patricio Guzman

Le 13 septembre 2012 aux Territoires de la Mémoire

                                                              Boulevard d’Avroy 86 à 4000 Liège  

La projection du film sera suivie d’un court débat puis d’un verre de la liberté.

Entrée gratuite/réservation obligatoire au 04/232 01 04 ou par mail : reservation@territoires-memoire.be

A propos du film  

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu’elle permet de regarder jusqu’au confins de l’univers.

C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature.

Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d’une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparus…

www.territoires-memoire.be

 

 

 

 

Epouvantails, autruches et perroquets, 10 ans de journalisme après le 11 septembre.

mai 26, 2012

Barricade  

Présente

Du bon usage des « théories du complot ».

Médias et [dés]information

Mardi 29 mai à 19h30

 

(Lieu : Casa Nicaragua – 23 rue Pierreuse – Liège)

>> Projection du film de Olivier Taymans

Épouvantails, autruches et perroquets. 10 ans de journalisme après le 11 septembre

>> Rencontre-débat en présence de

Olivier Taymans et Jérôme Jamin

 

Pour clôturer ce mois de mai consacré à la critique des médias, nous nous interrogerons sur l’usage réservé au concept de « théorie du complot », notamment dans les médias.

Au terme de la projection du film Épouvantails, autruches et perroquets. 10 ans de journalisme après le 11 septembre, nous ouvrirons le débat avec le réalisateur Olivier Taymans, ainsi qu’avec Jérôme Jamin.

Olivier Taymans : Journaliste indépendant, il a presque toujours exercé dans le domaine de la critique des médias, notamment sur Radio Campus Bruxelles et dans le Journal du Mardi. Il a réalisé (avec Yannick Bovy) « Les forçats de la faim », et « Takiwasi, la maison qui chante » (avec Irvic D’Olivier).

Jérôme Jamin : Philosophe et politologue, Jérôme Jamin est chargé de cours en Science politique à l’Université de Liège, administrateur des presses universitaires de Liège et directeur de la Foire du livre politique.

Il est également co-auteur du livre L’histoire que nous faisons. Contre les théories de la manipulation*

* Un livre co-écrit avec Marc Jacquemain, éditions Liberté j’écris ton nom, 2008

 

Barricade asbl, centre culturel en résistance
19-21 rue Pierreuse, B-4000 Liège
04/222.06.22 – http://www.barricade.be

Visionner le film sur : http://epouvantails.collectifs.net/?page_id=163

« Les théoriciens du complot ne seraient-ils pas ceux qui soutiennent la thèse d’un complot international djihadiste, ceux qui voient des conspirateurs à la moindre expression critique, ceux qui propagent une vision schématique du monde divisé entre le bien et le mal, la liberté et l’obscurantisme pour justifier leurs interventions militaires ? »  (Emrah Kaynak)

Epouvantails, autruches et perroquets.

septembre 24, 2011

http://www.dailymotion.com/video/xl56kd_epouvantails-autruches-et-perroquets_news

« Les théoriciens du complot ne seraient-ils pas ceux qui soutiennent la thèse d’un complot internationnal djihadiste, ceux qui voient des conspirateurs à la moindre expression crititique, ceux qui propagent une vision schématique du monde divisé entre le bien et le mal, la liberté et l’obscurantisme, pour justifier leurs interventions militaires ? »   (Emrah Kaynak)

11 septembre, qu’est-ce qui a changé ?

septembre 11, 2011

Par Alain Gresh  

Les attaques contre les tours de New York et le Pentagone ont-elles marqué la naissance d’une ère nouvelle ? Le monde a-t-il changé de bases parce qu’une poignée de terroristes a commis un des raids les plus audacieux de l’histoire contemporaine ? A voir le nombre de publications consacrées à l’événement, on serait tenté de le croire. Et pourtant…

L’article  à lire sur : http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011-09-09-11-Septembre

A lire aussi : http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/09/11/le-ground-zero-des-democraties-occidentales/

Et encore : http://torapamavoa.blogspot.com/2011/09/911-la-liberte-en-pris-un-coup.html

 

Nos libertés en danger au nom de notre « sécurité ».

septembre 8, 2011

Ne laissons pas la peur dominer nos vies.

« Ceux qui négocieraient leurs libertés fondamentales contre une sécurité illusoire ne méritent ni liberté ni sécurité, et n’auront ni l’un ni l’autre ». (Benjamin Franklin)

Par Raf Jespers  

Les États n’ont pas seulement le droit mais également le devoir de protéger leurs citoyens. Mais les mesures prises au nom de notre sécurité ne vont-elles pas beaucoup plus loin ?

A lire sur : http://www.ptb.be/nieuws/artikel/une-guerre-contre-les-droits-de-lhomme.html

 

Le 11 septembre oublié.

août 18, 2011

Le 11 septembre oublié

Le 11-09-2011 à 14h

Le mardi 11 septembre 1973, le gouvernement du président démocratiquement élu Salvador Allende était renversé parun coup d’État militaire. Allende se suicida lors du siègedu palais de la Moneda.

 À la suite du coup d’État, la junte militaire prononça la dissolution du Congrès national, desconseils municipaux, des syndicats et des partis politiques. La liberté de la presse fut abolie,le couvre-feu instauré. Tout ce qui était littérature contestataire fut interdit et les opposantsau régime arrêtés, exilés, torturés ou exécutés.

 Les Territoires de la Mémoire vous invitent à participer au « 11 septembre oublié, Murales, Art, luttes sociales et résistance au Chili »,
le dimanche 11 septembre prochain à 14h00

Théâtre « Le Moderne », rue Ste Walburge 1,
4000 Liège

http://www.territoires-memoire.be/index.php?page=agenda_detail&detail=229

 

http://www.dailymotion.com/video/xcrkuu_hommage-a-victor-jara-assassine-par_news

 

http://michelcollon.info/En-finir-vraiment-avec-l-ere.html

 

11 septembre.

septembre 10, 2010

Le 11 septembre 1973, le général Pinochet soutenu par la CIA, met fin, par un coup d’Etat, au gouvernement démocratiquement élu de Salvadot Allende.

http://www.article11.info/spip/spip.php?article399

Plus de 3.000 morts et disparus, rpès de 30.000  torturés et 200.000 exilés sous la dictature de Pinochet.

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-09-04-Allende

Il y a là matière à se poser des questions sans être systématiquement taxé de « conspirationnisme ».

mars 30, 2010

Par Napakatbra.

La Commission nationale sur les attaques terroristes contre les États-Unis – dite Commission du 11 septembre – a été mise sur pied fin 2002, malgré l’opposition de Dobeuliou, pour étudier les circonstances entourant les attentats du 11 septembre 2001 et éviter in fine qu’une telle situation se reproduise.

Un document (voir page 26) récemment révélé par l’American Civil Liberties Union (ACLU, principale association de défense des libertés individuelles) vient épaissir le délicat dossier de l’obstruction de l’enquête par l’administration Bush.

Une « ligne jaune que la Commission ne doit pas franchir »…

La missive, signée par le procureur général John Ashcroft, le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld et le directeur de la CIA George Tenet, a été expédiée par le cabinet de l’ancien vice-président Dick Cheney à la Commission le 16 janvier 2004. A l’origine de la bisbille, la Commission avait émis le souhait d’assister aux interrogatoires de prisonniers pour comprendre les incohérences relevées dans les différents dossiers fournis par la CIA.

La réponse implacable du gouvernement tient en ces quelques mots : « Votre Commission a eu l’extraordinaire – fait sans précédent dans l’histoire américaine – privilège d’accéder à plusieurs des secrets les plus sensibles de la nation pour conduire son travail, y compris des informations sur les détenus […] Il y a néanmoins une ligne jaune que la Commission ne doit pas franchir – la ligne empêchant votre enquête sur les attaques du 11 septembre 2001 d’interférer avec la mission du gouvernement d’assurer la sécurité nationale […] La demande des membres de la Commission de participer aux interrogatoires franchit cette ligne« .

Lire la suite : http://www.lesmotsontunsens.com/administration-bush-a-fait-pression-sur-la-commission-enquete-du-11-septembre-2001-7326

Lire aussi : http://ploutopia.over-blog.com/article-11-septembre-terrorisme-wtc-dogme-bigard-47789540.html