Posts Tagged ‘agriculteur’

La terre des Cévennes aux paysans, pas à la Légion étrangère

juin 7, 2022

Par la Coalition contre la militarisation des Cévennes

La Légion étrangère veut acheter une ferme dans les Cévennes, pour y pratiquer, entre autres, des entraînements et des « tirs à blanc ». Sur place, la résistance à la militarisation s’organise pour que ces terres aillent aux paysans.

La suite sur : https://reporterre.net/La-terre-des-Cevennes-aux-paysans-pas-a-la-Legion-etrangere

« Gardarem las Cevenas !
Non à la militarisation des Cévennes !
La terre aux paysans ! »

Pas de place pour la spéculation

décembre 30, 2021

« Mieux vaut que tu ne saches pas » : les confortables revenus des dirigeants des coopératives agricoles

octobre 12, 2021

Par Nolwenn Weiler, Sophie Chapelle

De 10 000 à 80 000 euros mensuels : les dirigeants de coopératives agricoles s’octroient de très généreux salaires. Pour les agriculteurs, qui gagnent en moyenne 1700 euros par mois, ces sommes sont juste « indécentes ».

La suite sur : https://basta.media/enquete-Salaires-dirigeants-cooperatives-triskalia-coop-de-France-inegalites-agriculteurs-adherents

Comment les coopératives agricoles reproduisent la loi de la jungle néolibérale : https://basta.media/enquete-cooperatives-agricoles-derives-FNSEA-agriculteurs-adherents-Triskalia-InVivo-Sodiaal-Agrial

Spirale de l’endettement, encadrement méprisant : un éleveur raconte « sa » coopérative de l’intérieur : https://basta.media/cooperatives-agricoles-temoignage-eleveur-spirale-endettement-encadrement-meprisant-inegalites

Annuler les dettes des agriculteurs est indispensable pour permettre un changement de modèle alimentaire

novembre 24, 2020

La production alimentaire est prise dans les mêmes logiques que des pans toujours plus vastes de notre société : concurrence, productivité, endettement, épuisement, perte de sens. Dans l’agriculture, les effets en sont particulièrement tragiques, et colère et détresse de ceux et celles qui ont faim, et des agriculteurs et agricultrices dans des situations financières catastrophiques, ne font que s’étendre et s’intensifier.

La suite sur : http://www.ilfauttuertina.net/solutions/actu-annuler_les_dettes_des_agriculteurs_est_indispensable_pour_permettre_un_changement_de_mod_le_alimentaire-305-999-305-2344-fr.html?id_surf=x9hgar04aiyc2swkq3yr

COMMENT L’UE LAISSE MOURIR LES PETITS EXPLOITANTS AGRICOLES FRANÇAIS

novembre 19, 2020

Jean-Baptiste Moreau, « J’ai confiance en la parole du Président, il reste engagé sur les trois ans. »

octobre 11, 2020

par Marie Astier

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié vendredi 9 octobre un rapport sur le glyphosate. Il prévoit que les produits à base de cet herbicide — comme le Roundup — ne seront plus utilisés dans certaines situations. Mais le rapport reste bien loin de la promesse présidentielle d’interdiction formulée il y a trois ans.

La suite sur : https://reporterre.net/Interdiction-du-glyphosate-un-rapport-enterre-la-promesse-presidentielle

« Nos territoires ne sont autonomes sur rien » : comment parvenir à la souveraineté alimentaire en France

septembre 7, 2020

par Sophie Chapelle

La Covid-19 a mis en lumière les vulnérabilités de notre système alimentaire extrêmement dépendant des circuits logistiques internationaux. Beaucoup n’ont pas attendu l’épidémie pour s’atteler à relocaliser l’agriculture et à favoriser les circuits les plus courts possibles. Tour d’horizon des leviers nécessaires pour une véritable souveraineté alimentaire.

La suite sur : https://www.bastamag.net/comment-conquerir-la-souverainete-alimentaire-en-france-relocalisation-circuits-courts-agriculture-locale

Recueillir les larmes, en ignorer les causes : le traitement médiatique pourri du malheur agricole

juin 8, 2020

En septembre dernier, la sortie du film “Au nom de la terre” jetait une lumière crue, “forte” (La Voix du Nord), “poignante et réaliste” (Le Figaro) sur le monde agricole “réel, et ses souffrances” (Marianne). Son succès en salle a montré que la population française était touchée et en empathie avec les difficultés de celles et ceux qui exercent un métier ancestral et nécessaire, bien loin de “l’agribashing” que la FNSEA, premier syndicat agricole productiviste et pro-épandage de phytosanitaires, dégaine à la moindre tentative de régulation écologique. Sa couverture médiatique larmoyante a aussi révélé une véritable tendance médiatique à parler des agriculteurs et de leurs problèmes sous l’angle du pathos, du drame, de la peine, sans jamais se pencher sur les causes économiques qui ont mis ces professionnels dans de telles situations (le plus souvent d’endettement), et encore moins sur leurs responsables.

La suite sur : https://www.frustrationmagazine.fr/recueillir-les-larmes-en-ignorer-les-causes-le-traitement-mediatique-pourri-du-malheur-agricole/

Pendant le confinement, les épandages de pesticides autorisés près des habitations

avril 6, 2020

par Marie Astier

Le ministère de l’Agriculture a permis que les distances de sécurité entre les habitations et les pulvérisations de pesticides soient réduites au minimum possible, dès le début de la saison des épandages. Le tout sans concertation, crise sanitaire due au Covid-19 oblige.

La suite sur : https://reporterre.net/Pendant-le-confinement-les-epandages-de-pesticides-autorises-pres-des-habitations

https://www.ouest-france.fr/environnement/pesticides/pesticides-l-association-eau-et-rivieres-denonce-une-decision-scandaleuse-des-prefets-6802666

L’empoisonnement continue.

Écologie : les agriculteurs sont-ils vraiment mal-aimés ?

mars 5, 2020

par Le Partageux

À la suite de l’appel “Nous voulons des coquelicots” pour l’interdiction des pesticides, Daniel Cueff, maire de Langouët en Bretagne, a été le premier maire à prendre un arrêté de limitation de leur emploi autour des habitations. Il a été imité depuis par cent-vingt maires.

L’appel des Coquelicots rejoint par plus d’un million de personnes, les rassemblements mensuels partout en France, les articles un peu partout dans la presse, l’interpellation des politiciens par les organisations comme par des individus, cela fait beaucoup pour un vampire qui préfère l’ombre à la lumière.

L’UIPP (Union des industries pour la protection des plantes), le lobby des pesticides, en fait une mauvaise fièvre. Et, avec la complicité très active de la FNSEA, sort du chapeau un “agribashing” auquel nul n’avait songé.

Je ne résiste pas à te donner un large extrait du dénigrement commis par ce “citadin” qu’est le maire de Langouët (600 habitants et autant de vaches) dans un livre au titre épouvantable de haine : “Paysans, on vous aime”.

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/22408

OLYMPUS DIGITAL CAMERA