Posts Tagged ‘agriculture biologique’

Agrobusiness et épidémie: d’où vient le coronavirus

mars 28, 2020

par Rob Wallace

Le coronavirus maintient le monde dans un état de choc. Rob Wallace, biologiste de l’évolution, nous parle des dangers du Covid-19. Selon lui, Londres, New York et Hong Kong sont les principaux lieux de reproduction des virus. Enfin, il propose des solutions durables pour lutter contre les maladies infectieuses.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/agrobusiness-et-epidemie-dou-vient-le-coronavirus/

Il « suffit » souvent d’un peu de courage politique

janvier 27, 2020

Une commune bretonne impose l’agriculture bio et paysanne à 400 propriétaires.

par Jerôme Le Boursicot

En recourant à une procédure méconnue du Code rural, le maire de Moëlan a permis de mettre en culture des parcelles agricoles privées laissées à l’abandon. En deux ans, une trentaine d’emplois ont été créés et l’autonomie alimentaire de la commune s’est renforcée.

La suite sur : https://reporterre.net/Une-commune-bretonne-impose-l-agriculture-bio-et-paysanne-a-400-proprietaires

Je signe, tu signes, il signe,… nous vivons sans tous ces poisons

août 26, 2019

Le projet « Wallonie sans Pesticides » vise à développer les alternatives qui permettront à terme d’éliminer l’utilisation de tous les produits pesticides chimiques de synthèse en Wallonie.

L’agriculture biologique ne se limite pas à interdire le recours aux pesticides chimiques de synthèse. Elle est codifiée dans un cahier des charges technique avec des méthodes de production définies. Et surtout, elle repose sur une vision globale, sur des valeurs.

Nature & Progrès souhaite rassembler tous ceux qui veulent vivre dans une Wallonie « clean », tous ceux qui sont conscients que le seul avenir de notre région, c’est le zéro chimique. C’est ambitieux et c’est possible si nous travaillons par étapes en gardant le cap sur l’objectif final : bannir totalement ces poisons de notre environnement. Soutenez-nous en signant notre appel. Près de 6.600 personnes font déjà partie de cette belle communauté.

https://www.walloniesanspesticides.com/copie-de-bienvenue

6.600 personnes, c’est bien mais c’est aussi bien peu au regard de la population, alors, AGISSONS !

Et M…E à l’industrie chimique 😉

Quand l’Etat maltraite les agriculteurs bio…

février 2, 2019

A l’heure où les pesticides sont pointés du doigt dans l’affaire des bébés sans bras, rien n’est fait pour faciliter le développement de l’agriculture biologique.

Au contraire !

Depuis deux ans, l’Etat est en retard dans le paiement des aides aux agriculteurs bio.

A l’inverse, les agriculteurs conventionnels sont payés rubis sur l’ongle.

La suite sur : https://fr.ipsn.eu/soutien-a-tous-les-agriculteurs-bio/script/?base=786&campaignId=4827&segmentId=4856&shootId=6568&base=786&campaignId=4827&segmentId=4856&shootId=6568

https://fr.ipsn.eu/soutien-a-tous-les-agriculteurs-bio/

Huiles essentielles : comment la réglementation freine les alternatives aux pesticides de synthèse

septembre 29, 2018

par Sophie Chapelle

La colère gronde chez des agriculteurs qui travaillent en biologique. Au mois de juin, leur fournisseur en huiles essentielles a été contraint de cesser son activité suite à un contrôle de la répression des fraudes, pointant un défaut d’ « autorisation de mise sur le marché ». « On ne peut pas utiliser les huiles essentielles, mais on laisse courir le RoundUp ! », s’insurge l’un d’eux. Alors que les essais en laboratoire démontrent une certaine efficacité des huiles essentielles contre certaines maladies des plantes, Basta ! a enquêté sur une réglementation qui empêche leur développement, alors que le glyphosate est, lui, épandu librement.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Huiles-essentielles-comment-la-reglementation-freine-les-alternatives-aux

 » On lui reproche de faire concurrence à l’industrie phytosanitaire ? C’est hallucinant qu’on ne puisse pas utiliser les huiles essentielles, alors qu’on laisse courir le Roundup qui est cancérigène ! »

L’industrie phytosanitaire, porteuse de mort, a encore frappé. Quelle HONTE.

Et le Méprisant des Français a été sacré « champion de la Terre », elle n’est pas belle la vie ? Quelle rigolade.

Retard des aides au bio : des fonctionnaires dénoncent l’hypocrisie du gouvernement

septembre 11, 2017

par Sophie Chapelle

Depuis deux ans, les paysans en agriculture biologique subissent le retard du paiement des aides de la Politique agricole commune. Motif officiel : des problèmes informatiques et de logiciels, selon l’Agence de services et paiements (ASP), organisme public payeur des aides européennes (notre précédent article). Las, acculés pour certains par les dettes, des agriculteurs soutenus par la Confédération paysanne ont décidé d’occuper les 28 et 29 août le siège de l’ASP à Limoges.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Retard-des-aides-au-bio-des-fonctionnaires-denoncent-l-hypocrisie-du

En Ile-de-France, Les Républicains asphyxient l’agriculture biologique

décembre 11, 2016

par Maud Granger Remy et Florent Sebban

La production agricole locale et bio augmente en Île-de-France. Pourtant, expliquent les auteurs de cette tribune, l’exécutif régional Les Républicains a réduit drastiquement les financements alloués à ces structures, au risque de briser cette dynamique.

La suite sur : https://reporterre.net/En-Ile-de-France-Les-Republicains-asphyxient-l-agriculture-biologique

L’agriculture bio produit autant et rapporte plus aux agriculteurs

juin 30, 2016

Une étude à long terme menée par l’Institut de recherche suisse de l’agriculture biologique (FiBL) au Kenya a clairement montré que non seulement l’agriculture biologique produit des récoltes comparables mais qu’elle génère également des revenus supérieurs pour les agriculteurs par rapport aux méthodes traditionnelles.

La suite sur : http://trends.levif.be/economie/entreprises/l-agriculture-bio-produit-autant-et-rapporte-plus-aux-agriculteurs/article-normal-518367.html

Des pesticides dans la Bio ? JAMAIS !

février 19, 2016

Ne laissez pas l’Europe autoriser les pesticides dans les produits bio, signez la pétition et surtout partagez-la au maximum !

Des pesticides dans la bio, jamais !

Le règlement européen pour l’agriculture biologique est actuellement en cours de révision. Parmi les différentes modifications concernant la production animale ou végétale se trouve une possibilité de tolérance aux pesticides dans les produits bio.

La détection de pesticides dans les produits biologiques mène actuellement à une perte du label bio. Si les cas de fraude sont extrêmement rares, il arrive néanmoins que des contaminations accidentelles se produisent lors du transport, du stockage des produits ou de la culture (dérives de champs voisins).

Le nouveau projet de règlement européen prévoit quant à lui de ne décertifier un produit bio contaminé qu’en cas de faute de l’opérateur (traitement, négligence,…). Si la faute ne peut être prouvée, on parlera alors de contamination accidentelle et en dessous d’un certain seuil de pollution, les produits pourraient être commercialisés sous le label bio.

Il s’agit donc purement et simplement de tolérer un certain niveau de présence de pesticides dans les produits biologiques !

Pour Nature & Progrès Belgique, une adoption des textes actuellement en négociation est impensable. Il est hors de question de faire reculer l’agriculture biologique en tolérant la présence de pesticides dans les produits proposés aux consommateurs sous le label bio.

L’association revendique dès lors la mise en place d’un seuil zéro-pesticides harmonisé pour tous les Etats-membres, c’est-à-dire une décertification des produits bio dès que la présence de pesticides est détectée.

Ne laissez pas l’Europe autoriser les pesticides dans les produits bio, signez la pétition et surtout partagez-la au maximum !

www.natpro.be

https://www.change.org/p/aux-membres-de-des-pesticides-dans-la-bio-jamais?recruiter=36992862&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30615

L’agro-industrie veut confisquer le mot « bio »

février 16, 2016

par Éliane Anglaret, Jean-Marie Defrance, Alain Delangle et Thierry Thévenin  

Après avoir étouffé au maximum les pionniers de l’agriculture biologique, les industriels et les autorités leur dénient maintenant l’emploi du qualificatif « bio ». Derrière les mots, c’est une bataille de fond qui se joue.

La suite sur : http://reporterre.net/L-agro-industrie-veut-confisquer-le-mot-bio