Posts Tagged ‘agriculture intensive’

Les animaux OGM au secours de la faillite de l’industrie agro-alimentaire

février 2, 2023

Par Christophe Noisette

Inf’OGM publiait, début janvier 2023, un dossier important intitulé « Animaux OGM : la suite logique de l’élevage intensif » [1]. Nous évoquions alors des bovins sans cornes, des animaux qui grossissent plus vite, des insectes stériles pour éradiquer des parasites devenus résistants… Dans cet article, sont présentés deux autres cas de projet de modification génétique qui, eux aussi, permettraient de faire perdurer, tant bien que mal, une agriculture intensive. Nous évoquerons aussi un troisième projet, qui, lui, vise explicitement à adapter les animaux à l’industrie agro-alimentaire…

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/les-animaux-ogm-au-secours-de-la-faillite-de-lindustrie-agro-alimentaire/

L’agriculture écologique permet de produire plus que les monocultures

octobre 21, 2022

C’est une analyse qui ne plaira pas à l’industrie agrochimique. Selon l’expertise collective de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) publiée le 20 octobre, la diversification végétale des parcelles et des paysages agricoles est une solution naturelle efficace pour protéger les cultures des insectes ravageurs, des mauvaises herbes ou des champignons pathogènes (bioagresseurs). Elle garantit également des niveaux de rendement égaux, voire supérieurs aux systèmes peu diversifiés, comme les monocultures. Pour les experts, il s’agit même « d’un levier majeur pour préserver l’environnement et la santé humaine ».

La suite sur : https://reporterre.net/L-agriculture-ecologique-permet-de-produire-plus-que-les-monocultures

Et toc dans le pif de la FNSEA.

Plus d’un tiers des espèces de syrphes, espèce nécessaire à la sécurité alimentaire, menacées d’extinction en Europe

octobre 11, 2022

Selon l’étude, plus d’un quart (244) des espèces évaluées sont touchées par la dégradation ou la modification de leurs habitats sous l’effet des conséquences du changement climatique, en particulier des incendies devenus plus fréquents.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/10/11/plus-dun-tiers-des-especes-de-syrphes-espece-necessaire-a-la-securite-alimentaire-menacees-dextinction-en-europe-V2W34YUFCJDJVK6NXGFJP6VUNI/

1 million de signatures valides pour sauver les abeilles et les agriculteurs : https://www.natpro.be/un-million-de-signatures-pour-sauver-abeilles-et-agriculteurs/?utm_source=Sarbacane&utm_medium=email&utm_campaign=Merci%20Membres%20ICE

Bon, les signatures sont là, mais ce qu’il en résultera …..

« La Commission et le Parlement européen ne vont avoir d’autre choix que de répondre aux demandes des citoyens pour une agriculture exempte de pesticides chimiques de synthèse et respectueuse des abeilles. »

Cela, j’attends de voir avec curiosité.

Avec la guerre en Ukraine, le climat et la biodiversité paient cash

septembre 27, 2022

Une carte blanche d’Inès Trépant, politologue, auteure de « Biodiversité. Quand les politiques européennes menacent le Vivant », Ed. Yves Michel (2017).

Importation de gaz de schiste américain, réintroduction du charbon, soutien de l’élevage industriel… : l’Union européenne renie sa parole en matière d’engagements climatiques et de la protection de la biodiversité..

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2022/09/27/avec-la-guerre-en-ukraine-le-climat-et-la-biodiversite-paient-cash-CXW7Y2VNZVD2TPG2TX7YNPYPRU/

« De façon symptomatique, ni la Commission ni le Parlement européen ni les États membres n’ont envisagé de réorienter l’affectation des terres agricoles destinées à la production d’agrocarburants vers l’alimentation humaine, ou de proposer la diminution de notre consommation de viande, pour libérer des terres agricoles jusque-là consacrées à l’alimentation du bétail. Or ce choix fait sens, vu que la culture des céréales, qui occupent près de 65% de la surface cultivée de l’UE, est principalement utilisée pour l’alimentation animale »

Guerre en Ukraine : L’UE en profite pour saccager l’agriculture

mars 30, 2022

Et si la Commission européenne profitait de la guerre en Ukraine pour remettre en cause le Pacte vert européen ? Et si les tenants de l’agriculture productiviste profitaient des événements dramatiques en Europe de l’Est pour imposer leur modèle économique et contraindre l’Union Européenne à revenir sur les précédentes décisions pour une agriculture plus durable ?

Qui peut en être surpris ?

Guerre en Ukraine et lobbying de l’agriculture intensive

mars 11, 2022

A lire sur : https://reporterre.net/Guerre-en-Ukraine-des-ONG-denoncent-le-lobbying-de-l-agriculture-intensive

« Or, il faut casser un mythe : en dehors des contextes d’urgence humanitaire, la faim n’est pas une question de production mais de répartition. Un tiers des productions mondiales sont gaspillées. »

« « en Europe, c’est tout notre modèle productiviste qui est remis en cause par la situation internationale ». « Notre agriculture est en effet dépendante des engrais et des pesticides fabriqués à partir de gaz. Elle dépend également du pétrole pour ses machines. Gaz et pétrole, deux énergies fossiles importées en partie de Russie et dont les cours ont fortement augmenté,« 

Eau : le gouvernement ouvre les vannes pour l’agriculture intensive

février 2, 2022

Par Magali Reinert

Pouvoirs alloués aux préfets sur la gestion locale de l’eau, délégué interministériel dédié, assurance récolte… Les conclusions du « Varenne de l’eau » confirment la reprise en main de la gestion de l’eau au profit de l’agriculture intensive.

La suite sur : https://reporterre.net/Eau-le-gouvernement-ouvre-les-vannes-pour-l-agriculture-intensive

« L’eau y est trop mise en avant comme un moyen de sécuriser la production agricole, alors qu’elle est avant tout un bien commun », et il est « indispensable de rechercher avant tout une adaptation de l’agriculture aux conditions pédoclimatiques et non l’inverse ».

A l’assaut des « mégabassines »

novembre 8, 2021

Par Yoan Jäger et Corentin Fohlen

Contre l’agro-industrie, écolos et paysans endommagent une mégabassine.

Dans une ambiance chaleureuse, près de 3 000 personnes ont montré, samedi 6 novembre, leur détermination à s’opposer aux projets de retenues d’eau géantes destinées à un petit nombre d’agriculteurs intensifs.

La suite sur : https://reporterre.net/Contre-l-agro-industrie-ecolos-et-paysans-endommagent-une-megabassine

Et : https://reporterre.net/En-Charente-Maritime-des-megabassines-construites-illegalement

Et encore : https://reporterre.net/Guerre-de-l-eau-La-violence-et-l-illegalite-se-situent-du-cote-de-l-agro-industrie

Passe-droit pour les partisans de l’agro-industrie, répression pour les défenseurs des ressources en eau : https://basta.media/mega-bassines-manifestation-confederation-paysanne-FNSEA-nappes-phreatiques

NO NATURE – NO FUTURE

novembre 4, 2021

Inondations, sécheresses, coulées de boue… les effets du dérèglement climatique nous touchent ici et maintenant. Il faut agir.

Ce Manifeste est destiné au Gouvernement wallon. Nos revendications sont concrètes et directement applicables. La nature a un rôle primordial à jouer dans la gestion des événements climatiques extrêmes. Défendons-la.

Arrêtons de bétonner. Cessons de dénaturer l’agriculture. Rendons à la nature ses fonctions régulatrices des catastrophes climatiques.

Le Manifeste sera remis au Gouvernement wallon, les revendications seront défendues et nous exigerons des résultats concrets.

Pour signer : https://www.nonaturenofuture.be/?utm_source=Listing+SENSIBILISATION&utm_campaign=7c256e1046-20211104+-+No+Nature%2C+No+Future+-+PAC+GW+NS&utm_medium=email&utm_term=0_a9fca779ef-7c256e1046-91807494

Mégabassines : bataille contre le « hold-up sur l’eau » de l’agriculture intensive

septembre 24, 2021

Par Laury-Anne Cholez

Accompagnés de tracteurs ou de moutons, des centaines d’agriculteurs ont dénoncé le 22 septembre le chantier de la première des seize « mégabassines » prévues dans le Marais poitevin (Deux-Sèvres). Ces réserves d’eau, selon eux, ne bénéficieront qu’à l’agriculture intensive et mettront en péril une ressource déjà raréfiée par le changement climatique.

La suite sur : https://reporterre.net/Megabassines-bataille-contre-le-hold-up-sur-l-eau-de-l-agriculture-intensive