Posts Tagged ‘agro-business’

Mensonges de l’ONU sur la faim dans le monde

novembre 18, 2017

par Bruno Guigue

Pour la doxa, le « tiers-monde » n’existe plus. D’ailleurs on ne parle plus de « pays sous-développés » mais de « pays en développement » , et le « storytelling » à la mode nous assure que ces pays deviendront bientôt des « pays émergents » .
La suite sur : https://levilainpetitcanard.be/articles/ailleurs/mensonges-onu-sur-la-faim-dans-le-monde_1059349057

Le Brésil risque de subir l’une des plus grandes régressions écologiques et sociales de son histoire

juin 29, 2017

par Laurent Delcourt

Les grands propriétaires terriens ont toujours été très influents au Brésil. Mais leurs tentatives de détruire la forêt amazonienne au profit de l’agro-business et de rétablir une forme de travail forcé pour les plus pauvres avaient été jugulées pendant dix années de gouvernement de gauche. La destitution, il y a un an, de la présidente Dilma Roussef a libéré leurs ardeurs. Les députés « ruralistes » sont en train de démanteler toutes les lois et institutions préservant l’environnement et défendant les droits des plus pauvres, avec la complicité du président conservateur Michel Temer. En parallèle, les assassinats de militants sans-terre se multiplient dans les campagnes, en toute impunité. Une quasi « situation de guerre civile » larvée, analysée par Laurent Delcourt, chercheur au Cetri.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Le-Bresil-risque-de-subir-la-plus-grande-regression-ecologique-et-sociale

Chronique d’un massacre annoncé dans le far-west brésilien

avril 26, 2017

Le massacre de neuf paysans brésiliens dans une zone isolée de l’État de Mato Grosso (ouest) est le dernier épisode sanglant de la violence chronique qui rythme les conflits ruraux dans un pays où les grands propriétaires terriens font encore la loi.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/international/chronique-d-un-massacre-annonce-dans-le-far-west-bresilien/article-normal-651941.html

Pourquoi tous les gouvernements échouent à réduire la présence des pesticides

mars 30, 2015

par Nolwenn Weiler

Réduire de moitié l’usage des pesticides : telle est l’ambition affichée par les ministres de l’Agriculture depuis une décennie. Pourtant, le recours à ces produits toxiques et cancérogènes ne cesse d’augmenter. Malgré les discours sur « l’agriculture raisonnée », malgré la progression des cultures bio, malgré l’effort des consommateurs qui achètent de plus en plus de produits sans pesticides, malgré les résultats obtenus par plusieurs agriculteurs qui réduisent drastiquement le recours à la chimie… En cause : le poids de l’agro-business qui freine tout changement d’ampleur. Et l’absence de véritables sanctions contre les fraudeurs qui continuent d’utiliser des produits pourtant interdits. Enquête sur une aberration.

A lire sur : http://www.bastamag.net/Pourquoi-la-consommation-de-pesticides-continue-a-augmenter

« Les grands médias occultent que Monsanto a poussé 284.000 paysans indiens au suicide » explique la scientifique Vandana Shiva à Botucatu (Brésil).

août 7, 2013

par Pericles De Oliveira

Vandana Shiva appelle tous les citoyens à s’engager dans la journée mondiale de lutte pour les aliments sains et contre les entreprises transnationales que la Via Campesina, des mouvements de femmes et des centaines d’organisations réaliseront dans la semaine du 16 octobre 2013 : ce sera l’occasion d’unifier nos voix sur le plan mondial.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/les-grands-medias-occultent-que-monsanto-a-pousse-284-000-paysans-indiens-au-suicide-explique-la-scientifique-vandana-shiva-a.html

041

Monsanto, Sygenta & Co, continuent à faire des degâts et des émules.

novembre 2, 2011

Par Sylvie Simon

En février 2008, à l’instar de six autres pays européens, l’Allemagne, la Hongrie, la Grèce, le Luxembourg, l’Autriche et la Bulgarie, la France a pris des mesures de sauvegarde prévues par la législation européenne pour ce qui peut provoquer des « risques sérieux pour l’environnement ». Elle a donc suspendu la mise en culture du maïs génétiquement modifié de Monsanto, l’OGM MON 810, grâce cette clause de sauvegarde. Mais à la demande de Monsanto et à la grande satisfaction des semenciers français, la Cour Européenne de Justice (CEJ) a estimé que la décision française n’avait pas été prise de manière correcte sur le plan juridique, et le Conseil d’État français devait se prononcer sur la légalité de cette décision. Or, le 24 octobre, le rapporteur public du Conseil d’État a demandé l’annulation des trois décrets qui interdisent sur le territoire national le maïs Mon810 car le rapport public « s’est appuyé sur les conclusions du jugement de la Cour Européenne de Justice » et la décision de suspendre la culture du maïs génétiquement modifié n’a pas été prise de façon satisfaisante sur le plan juridique. Ce sont donc des arguments de forme et non de fond qui donnent raison aux plaignants.

Ces propositions ont été mises en délibéré. Le Conseil d’État devrait se prononcer d’ici trois ou quatre semaines. En cas d’annulation de ces décrets, aucun délai d’exécution par le gouvernement n’est pour l’instant prévu, mais il pourrait être précisé dans le jugement définitif. Toutefois, des « mesures d’urgence » peuvent être adoptées mais lorsqu’un État entend adopter de telles mesures, il doit respecter plusieurs conditions et notamment informer officiellement la Commission européenne de la nécessité de les prendre si la situation est susceptible de présenter un « risque important mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l’environnement ». La bataille pour la culture des OGM fait rage dans l’Union européenne, dont le président de la Commission José Manuel Barroso a voulu contraindre les pays à lever leur interdiction de culture du MON 810. Seuls deux OGM sont cultivés dans l’UE : le maïs MON 810 en Espagne, au Portugal, en République Tchèque et en Slovaquie, et la pomme de terre OGM Amflora développée par le groupe allemand BASF, en Allemagne et en Suède.

La suite à lire sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article18157